Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Renommée : 11

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Karyn "Care" Fontaine

le Dim 8 Déc - 7:00
Karyn Dubois


HUMAIN

► Son Identité Secrète ? Karyn Fontaine, ou Care pour les gens de la rue.
► Son Age apparent ? 15 ou 16 ans
► Son Physique ? Elle est assez petite pour son âge, souffre visiblement de malnutrition. Son corps est cependant athlétique et bien proportionné.  Elle a une mâchoire angulaire, et de beaux yeux bleus.  Elle a de longs cheveux noir bien brossé, mais qui n'ont pas été coupé depuis longtemps.  Ses vêtements sont vieux, usés, mais entretenus.
► Sa Vie Civile : fugueuse, Américaine.
► Ce qu'il aime faire ? Chanté, aidé les gens, lires, les premiers soins et la gymnastique.


SUPER

► Quel est le nom de votre super ? Caducée
► Son Âge réel ? 16 ans
► quels sont ses capacités/pouvoirs ? Elle peut absorbé les blessures des gens qu'elle touche, ou les guérir lentement (sans les ressentir dans ce cas).  Elle peut aussi guérir les maladies, ou les vielles blessures de cette manière.  Ses cellules ce régénèrent parfaitement, pas de cicatrice permanente, elle pourrait même guérir d'une blessure à la colonne avec le temps, ou en guérir quelqu'un.  Elle guérit à une vitesse normale cependant.
► Origine de ses pouvoirs ? Génétique et accident de radiation.
► Ville d'Opération Gotham City
► Objectif Suprême Protégé les innocents, et les guérir, des conséquences du combat des justiciers contre les vilains.  Aussi de devenir une "Héroïne" à part entière.
► Vice & Vertu Lire ce post Charité / Orgueil
► Son alignement ? Lire ce post - Justicière

► Quels sont les évènements marquants de sa vie ?

Je n'ai pas eu une vie dite "normale", bien que mon enfance fut très heureuse à mon avis.  Ma mère était une marine, fille de marine, et elle était originaire de Gotham City.  Mon père lui, était un médic de l'armée canadienne.  Il se sont rencontré lors d'une mission et ne se sont plus quitté.  Il a réussi à obtenir sa nationalité américaine en mariant ma mère, et a été transféré dans l'armée américaine.

Quand j'étais petite, la vie me semblait belle et prometteuse. Bien qu’atypique, ma vie me convenait. J'allais dans une école privé, j'avais des tuteurs, des cours de gymnastique ou d'art martiaux tous les soirs.  Parfois c'était maman, mais souvent c'était des professeurs privés.  Mes parents étaient militaires, et je les suivais souvent d'affectation en affectation.  J'ai sans doute voyagé à travers tous le pays de ma naissance jusqu'à mes douze.  Quand c'était l'un qui quittait le pays, l'autre restait avec moi, et ensuite il s'échangeait.  J'ai quand même été chanceuse, par rapport à d'autre enfants de militaire, mes parents était souvent ensemble au pays, et pas toujours séparé par les missions.  J'imagine que le fais que mon grand-père était un haut gradé à beaucoup aidé.  Il est mort quand j'avais dix ans.  Quelque moi plus tard, ma mère à perdu sa jambe dans un mission en Afghanistan.  Elle dut prendre sa retraite de l'armée, et mon père la suivis.  Elle se mis à enseigner le chant, et lui devint paramédic.


Cependant, c'est quelque mois après mes 12 ans que ma vie à réellement basculé.  J'ai commencé à manquer constamment d'énergie, je m'endormais en cours, je mangeais de moins en moins, et j'avais de la difficulté à suivre mes activités le soir.  Même chanté, qui pourtant était mon passe-temps favori me demandait de plus en plus d'énergie.  Mes parents m'emmenèrent consulter et le diagnostic tomba.  J'avais une leucémie.  On essaya bien des choses et je vis les meilleurs médecins.  J'avais peur, et les médecins allaient m'aider, sauf que rien ne semblait fonctionner et je voyais bien que les gens commençaient à perdre espoir.  Mes parents pleuraient le soir quand il pensait que je dormais.


On m'a alors envoyée ailleurs, j'ai quitté le New Jersey, pour me rendre dans un centre médical à la fine pointe de la technologie, un laboratoire Cadmus à Métropolis. C'était un traitement expérimental, mais je n'avais plus rien à perdre. Mes parents et moi voulions essayer, je voulais vivre. Durant le traitement, qui dura 5 mois, je vécus dans l'hôpital, en compagnie d'autres jeunes du même âge que moi, ou à peu près. Nous sommes rapidement devenue ami, avoir peu de temps à vivre et des traitements exigent, tend à engendré ce genre de situation. J'ai continué l'école, et je me suis attaché à une docteure en particulier, elle était toujours gentille avec nous. Elle ne se lassait pas de répondre à nos questions, et les traitements étaient bien plus drôles et supportables quand c'était elle.


Malheureusement, un accident arriva. J'avais alors un peu plus de 13 ans, pendant qu'on se faisait irradier, la machine explosa. Je me souviens encore de la sensation de brûlure, la douleur, la peur, mais surtout, c'est l'agonie des autres qui m'a le plus marquée. Ils sont morts dans mes bras.  J'ai perdu connaissance peu après eux, mais assez longtemps pour avoir très mal et surtout très peur.  Quand je suis revenue à moi, j'ai appris qu'il étais tous mort.  Ma convalescence à été longue, mais je n'avais plus de cancer, disparue. On m'a aussi fait subir une batterie de teste, je suis restée encore quelque mois, mais mes parents n'en on plus voulue. J'étais guérie, il voulait retourner à leur vie.  Nous en avions tous assez de l'hôpital, je ne pouvais n’empêcher de pensée sans cesse à mes amis mort, je voulais juste rentrée à la maison et les pleurer.


Je me suis juré à ce moment que je deviendrais médecin pour sauver des vies moi aussi. Fini les rêves de faire les marines comme ma mère, ou de devenir agent secret. Ceux qui sauvent des vies tous les jours, c'était les médecins comme Kate, ou les ambulanciers comme mon père.


Une fois de retour à la maison, je reçus de nouveau une bourse pour l'école la plus prestigieuse du coin. C'était en quelque sorte un paiement à l'amiable que Cadmus payait à mes parents pour ce que j'avais subit. Je m'investis à fond dans mes études, je repris aussi les arts martiaux et la gymnastique.  Je ressentait le besoin de vivre cette vie que mes amis avaient perdue. Je voulais vivre à fond pour eux, et aussi pour oublié. Oublié leur perte, oublier les mois de thérapie, oublier que je n'avais pas d'ami, que je n'arrivais pas à me lier avec ses gosses de riche. Leur vie était tellement insignifiante, il ne savait pas quel cadeau elle était. Une fille en particulier devint très antipathique avec moi, et rapidement, cela devint de l'intimidation, de la violence. Elle était la fille d'un chef de gang de motards, et elle savait que personne n'oserait lui faire quoi que se soit. Je ne supportais pas ce qu'elle faisait, si bien que je me mis à le dire, à la confronter devant les autres et à défendre ceux qu'elle opprimait et que les autres ignoraient au mieux, ou ridiculisait comme elle pour être cool. Cette attitude m'écœurait. Rapidement, cependant, je devins sa cible favorite. 


Le temps passa, et je supportais de plus en plus mal ce qu'elle faisait. Lorsqu'elle me tapait moi, cela m'importait peu, mais je ne savais comment l'empêcher de le faire aux autres. La douleur, la colère montaient, mais je me retenais.


Et... comme si je n'avais déjà pas vécu assez, ma vie bascula de nouveau cet automne là. Alors que je jouais dehors, je vie un chat venir vers moi, il était superbe. Des yeux verts jade brillant et intelligent, affectueux aussi, un poil noir, long et soyeux et une longue qu’eux touffu. Il vint se faire câliner, et je me rendit compte qu'il était un chat errant, car je sentis ses côtes sous son poil. Puis une voiture tourna rapidement l'angle de la rue et il eut peur. Il n'alla pas dans la bonne direction et je le vis se faire frapper par le coin de la voiture. Il fut projeté et je l'attrapai rapidement. Sa vie n'était pas en danger, mais je ne pouvais pas supporter la douleur que je voyais dans son regard. Je l'emportais vers la maison et ramassai la trousse de premiers soins dans le garage. Il me laissa faire et jamais il ne me mordit, cela ne fit qu'augmenter mon empathie pour lui, je ressentais sa douleur, je voulais tant l'aider plus. Et alors quelque chose se produisit. Je vis l'os de son épaule se remettre en place, se ressoudé, alors qu'une douleur fulgurante me vrillait la mienne. Je lâchai involontairement un crie et ma mère accourut. Quand je lui racontais ce qui s’était passé, elle me fit jurer de ne le raconter à personne, puis elle me conduisit à l'hôpital, et je fus soignée pour une fracture de l'épaule. Le chat, lui ne voulut pas repartir, et comme je lui étais déjà attachée, mes parents acceptèrent que je le garde. Le vétérinaire chez qui je l'emmenai nous apprit qu'il n'avait que 6 mois, et il était déjà plus gros que la plupart des chats que je connaissais. Il serait donc énorme, et au vu du poils sur ses oreilles, et entre ses coussinets, c'était sans doute un maincoon... ses derniers pouvaient atteindre jusqu'à 120cm et peser jusqu'à 10kg. Grabuge, le nom que je décidais de lui donné, car il aimait bien faire tombé des objets et foutre la pagaille dans ma chambre, ne serais pas le plus grand de sa race, mais il allait devenir d'une taille appréciable.


Mes parents eurent peur.  Il savaient que si les gens apprenaient ce que je pouvait faire, je deviendrais un rat de laboratoire.  On convint donc de ne rien dire et de cacher ce que je savait faire.


Trois mois plus tard, le jour de l'anniversaire de l'accident nucléaire qui me guérit, mais coûta la vie à mes amis, mes parents perdirent la vie. Tout commença par une journée vraiment merdique à l'école. J'étais encore bouleversée de ce qui m'avait été révélé, j'en voulais au monde entier, je n'arrivais pas à me concentrer à l'école et les  professeurs semblaient s'être donné le mot pour me le dire en public. J'étais à cran, remonté, et là, la Terreur, Erika, la fille du chef-biker, s'en prie une fois de trop à Evelyn. On n'était pas exactement des amis, mais elle était ce que j'avais de plus près. Erika l'avait presque assommé par terre et elle l'humiliait encore. Je vis rouge, je n'en pouvais plus, ma colère devait sortir. Je ne me souviens pas de grand-chose, sinon que quand on me sépara d'elle, elle saignait de la lèvre, elle avait perdu une dent, des bleues fleurissaient à plusieurs endroits et je lui avais probablement cassé un bras. J'étais déjà une terreur aux arts martiaux, ceinture brune parce que j'étais trop "jeune" pour la noire. Dès que je vis ce que j'avais fait de ma Némésis, je fus horrifiée de ce que je pouvais faire. J'avais presque tué cette fille... avec mes poings. Ce n'était pas comme ça que mes parents m'avaient élevée. Je n'étais pas comme ça. Peu importe de qui mon ADN venait, je n'étais pas une tueuse, et je ne voulais pas de cette violence. Je fus bien sûr rencontrée par le directeur, et ensuite la police. Mes parents pagayèrent ma cotions et me remmenèrent à la maison. 


Le soir, grabuge vint me réveiller, il semblait paniqué. Il me tirait, miaulait, me mordit même presque. Je le suivis donc pour voir et il me demanda la porte. C'est à ce moment que je sentis la fumé et la panique me gagna. Si il y avait le feu, c'était vraiment dangereux, nous chauffions au gas, la cuisinière aussi était au gas.  Il fallait que je sorte ma mère, que je réveille mes parents.  Sans sa jambe il n'allait jamais pouvoir sortir.  Alors que je voulu me précipité vers la porte, Grabue m'en empêcha.  Quand je touchai la poignée, je compris pourquoi.  Elle était brulante, je ne pouvait pas sortir par là.  Je hurlai, espérant que mes parents entendrait, mais je n'avais qu'une issue, la fenêtre.  Je pris grabuge dans mes bras et ouvrit la fenêtre.  Dehors, je voyait le toit du garage, je l'avais utiliser quelque fois pour sortir le soir, quand je ne pouvait dormir à cause des souvenir.  Je pris donc cette voix pour sortir, et c'est là que tout explosa.  Je me senti projetter au loin, et je crois que je perdi connaissance.  Quand je m'éveiller, j'étais dans un buisson.  Je me retournai pour vois la maison en feu et je vis quelqu'un, avec le blouson des Biker du père de la Terreur, s'enfuir. La panique me gagna. Le feu était si intense, je ne pouvais rien faire, mes parents étaient en train de mourir et je ne pouvais rien faire. Les Bikers nous avaient tués, et je m'enfuis. La panique ne reflua que bien plus tard. Je me trouvai alors un coin, et je m'endormis au bout de mes larmes et de ma panique.


Grabuge m'avait accompagnée, et il m'avait sauvée. Les semaines, ainsi que les mois suivants sont comme un brouillard. Jusqu’à la nuit où j'ai décidé de devenir Caducée. Il y avait beaucoup de brume, je m'étais fait un petit campement pas loin de la route et je m'apprêtais à dormir quand j'entendis le bruit d'un accident. Je me levai et je ne pus m'empêcher d'aller voir. Une mère et son bébé avaient manqué la courbe. Sans même réfléchir, je me précipitai, le bébé semblait correct, mais la mère était inconsciente. J'utilisai mes connaissances en premiers soins pour l'aider. Bien sûr, cela pouvait se retourner contre moi si on m'identifiait, mais je ne pouvais tout simplement pas trahir les valeurs de mon père. Il était un militant pour une loi du bon samaritain comme au Québec, et je ne pus laisser la dame sans l'aider. Je fis tout ce que je pus pour elle, j'utilisais même mes dons pour la soigner. J'avais préalablement appelé les secours avec son cellulaire, et je ne m'enfuis que quand l'ambulance arriva. Je ne retournai pas à mon campement, je n'avais pas grand-chose à y récupérer de toute façon, et Grabuge m'avait fidèlement suivie. 


C'est ainsi que je devins Caducée. Après cet événement, quand la mère parla d'une jeune fille qui l'avait sauvé au journal local, elle ne put me décrire, et cela me donna l'idée de mettre un masque pour évité que l'on ne m'identifie. J'étais sensée être morte, et je voulais aussi éviter les poursuites, tout en continuant d'aider.  Ainsi, j'économisais un peu d'argent, et j'achetai dans une friperie un foulard noir, je fis des trous dedans, et je vis aussi une vieille chemise d'ambulancier. Je pris l'écusson et je le découpais. Je le cousis sur un gilet noir et cela devint mon costume. Je prie le nom de Caducée, c'était un hommage à mon père.  Je vivais dans la rue, j'étais une sans abri, mais je me trouvai une certaine fierté à travers l'entraide, le partage, la solidarité.  À l'école, pour me narguer, on m'avait surnommée Care ("prendre soin" en anglais), et dans la rue, je l'était redevenue, mais avec fierté. J'avais toujours adoré chanté, et  ma mère avait une assez belle voie pour donner des cours, je me mis donc à chanter dans la rue. Je ramassais toujours un bon montant. Assez pour ne pas trop manqué, mais je ne pouvais pas le garder seulement pour moi. Tant de gens faisaient les trottoirs, mendiaient, tout comme moi. Alors je partageais. Pour éviter qu'ils ne s'achètent de la drogue, cependant, j'allais acheter la nourriture et je la partageais avec mes compagnons d'infortune.


Étrange revirement du destin, mes pas me conduisirent finalement à Gotham City. Quand je me rendis compte où j'étais, je ris jaune. Il semblait que Dieu avait une sorte de plan pour moi après tout. Ou peut-être Marie avait-elle un étrange sens de l'humour.  C'était la ville d'origine de ma mère.  Là où la souffrance semblait être la plus présente, la misère la plus noire au État-Unis.  Alors, on avais sans doute besoin de moi.


C'est donc ainsi que je prie réellement mon envol dans le monde de la nuit et du crime. Non pas pour arrêter les criminels, mais pour aider les pauvres, les démunis, et surtout éviter les pertes collatérales des combats entre les titans justicier/super héros, et les super vilains. Il fallait quelqu'un pour arrêter les vilains, mais il fallait aussi quelqu'un pour protéger les civils et soigner ceux qui se retrouvait où il ne fallait pas. Et j'avais décidé d'être la dernière catégorie.



¤


Toi (derrière l'écran, je te vois !)

► Ton Nom ? Carolyne
► Ton âge ? 28 ans
► Dans la vie, tu es... ? Éducatrice spécialisée
► Une chanson culte ? Sometimes a prayer will do / Misere mani
► Un comics culte ? Batman ! Razz
► Un film culte ? Écrire pour exister (Freedom Writters) / Patch Adams / À tout jamais (ever after)
► une couleur préférée ? Mauve
► Si on te donnait un pouvoir IRL, au choix ? Guérison
► Des passe-temps ? Jeux de rôle, jeux vides, lecture, écriture, dessins, vélo, natation, premiers soins, jeux de société


Floodons (facultatif)

► On te donne dix millions d'euros. Tu en fais quoi ? Je ferais du bénévolat à temps plein ! Des GN toute les semaine, et j'ouvrierais un centre de  zoothérapie.
► Les aliens ou extra-terrestre, pour toi, c'est ? Une question à répondre
► On t'envoies de force sur une ile déserte avec un objet au choix. Tu choisis quoi ? Un couteau


Toi et le RP

  
► Raconte moi ton expérience du RP 17 ans
► RPG (tenté(e) d'apprendre le système de combat), ou RP Pur ? RPG
► Qu'est ce que tu aimes dans le Roleplay ? Dévelloper la psychologie des personnages, me mettres les pieds dans les plats, les relations avec les autres personnage, aidé à leur évolution, et surtout... joué les héroïnes !
► Qu'attend tu d'un bon Forum de RP ? Des postes de qualité, une ouverture d'esprit de la part des autres joueurs et avoir du plaisir.
► Sur 10, à combien estimes tu ta présence / activité potentielle sur le forum ? 5


Mais... Comment tu nous a trouvé ?

► Comment as tu trouvé le forum ? Ma soeur est Nightsight
► Qu'est ce qui t'a attiré parmi nous ? Même que si haut
► Quels sont les défauts que tu aimerais voir corrigés, au premier abord ? Eu.... ils ne sont pas corrigible, je suis dyslexique
► Une dernière volonté avant le jugement du Destin ? Je peux avoir la paix dans le monde ?


Dernière édition par Karyn "Care" Fontaine le Mer 8 Jan - 21:35, édité 2 fois
avatar
Renommée : 113

Fiche RPG
Santé:
300/300  (300/300)
Endurance:
300/300  (300/300)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Karyn "Care" Fontaine

le Lun 9 Déc - 8:18
Bien le bonjour Karyn! Je vais prendre le temps de lire ta fiche dans la journée. Bienvenue en tout cas!


avatar
Renommée : 11

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Karyn "Care" Fontaine

le Lun 9 Déc - 15:55
Merci
avatar
Renommée : 662

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Karyn "Care" Fontaine

le Mar 10 Déc - 14:12
Bienvenue parmi nous, également.


avatar
Renommée : 113

Fiche RPG
Santé:
300/300  (300/300)
Endurance:
300/300  (300/300)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Karyn "Care" Fontaine

le Mer 11 Déc - 10:51
Bon je m'attelle un peu à ton cas.

Rien à redire sur la toile de fond de ton histoire. On est dans le cadre du jeune mutant qui découvre son pouvoir petit à petit , ça me va. L'histoire du programme Héritage est une bonne idée en soit, je regrette juste que ca reste quasiment anecdotique. Tu t'en sers pour expliquer ton éducation martial et scientifique mais tu ne creuse pas plus loin. A mon avis, question cohérence, si le gouvernement met de l'argent sur ta formation , il ne te lâche pas comme ça. Je verrai plus ton personnage dans des école privée avec d'autre membre de "Héritage" ce qui serait l'occasion de créer d'autre PNJ par la suite. Tout comme ton hospitalisation, si tu va dans un laboratoire de pointe ca ne peut être que grâce au financement de l'état.
Tout comme l'explosion causée par les Biker. Ca me semble un peu gros pour de simple voyous de quartier. Ca pourrait tout simplement être des agents du gouvernement qui on découvert ton pouvoir et qui décident de t'arracher à ton foyer pour te réintégrer au programme ou de t’éliminer pour une raison obscure, te laissant pour morte sans savoir que tu était sortie.

A mon avis tu devrait plus creuser ce point ou l'enlever, par ce que en l'état ca n'est pas très cohérent.

Pour le reste, pas de problème ( à par peut être le costume, qui décrit comme ça fait un peu clochard, mais bon ça peu donner un style). Profite d''une relecture pour corriger quelque "é"/"er" et "s" qui manque (t'en fait pas je serai pas tatillons, je suis une bille en orthographe).


avatar
Renommée : 11

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Karyn "Care" Fontaine

le Sam 14 Déc - 5:59
Merci pour ses commentaire constructif Smile Je vais m'atteler à éditer ma bio dès que je me sentirai mieux, car en ce moment j'ai une grippe et après le travail, il ne me reste plus vraiment d'énergie pour réviser mon texte Sad

De plus, ayant quand même demander à Batman s'il accepterais que je sois lié à son personnage, il n'a pas vraiment aimé l'idée de la presque clone et tout. Il dit qu'il est beaucoup trop tôt pour ça et je comprend son point de vue. Je vais donc laissé tombé le contexte Héritage.
avatar
Renommée : 11

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Karyn "Care" Fontaine

le Lun 6 Jan - 22:19
Édité !
avatar
Renommée : 85

Fiche RPG
Santé:
925/925  (925/925)
Endurance:
1150/1150  (1150/1150)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Karyn "Care" Fontaine

le Mer 16 Avr - 22:03
Salut Karine :DBienvenue parmi nous

Tout d'abord, je souhaiterais te remercier de ta patience. Je vois que tu continues a passer régulièrement, et cette marque d'attention nous fait le plus grand plaisir.

Je n'aime pas me faire l'avocat du diable, mais malheureusement, tous les admins et le staff n'est pas revenu encore, mais tu as attendu très - Trop ? - longtemps je pense.  Donc voici ce que je te propose: je n'ai malheureusement pas le pouvoir de te valider étant donné que Prey t'as déja prise sous son aile, et je ne peux pas te donner de couleur =/

Toutefois, je te propose tout de meme de commencer l'aventure avec nous, commencer a Rp, faire une FT - je suis la pour t'aider, c'est mon taf ici :3 - et puis, une fois que Prey sera revenu - ou un autre admin - , ils t'adouberont officiellement, d'ici la on restera en Rp pur si jamais tu viens a affronter quelqu'un. Qu'en dis tu ? Very Happy
avatar
Renommée : 11

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Karyn "Care" Fontaine

le Jeu 17 Avr - 1:37
Ca me va a merveille ! Pardon si jamais mon orthographe n'est pas très bon par contre,  car j'attend mon nouvel ordi, et je dois faire avec mon cellulaire en attendant.
avatar
Renommée : 85

Fiche RPG
Santé:
925/925  (925/925)
Endurance:
1150/1150  (1150/1150)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Karyn "Care" Fontaine

le Jeu 17 Avr - 2:23
Parfait :Dvoila une bonne chose de faite! Je te souhaites donc la bienvenue parmi nous - de façon pas tout a fait officielle encore, mais ça ne saurait Tarder !

Je t'invites a consulter ce lien pour avoir les informations concernant la création de ta fiche de personnage. Pour le moment, comme tu n'as pas encore de rang fixé, je suppose qu'il te suffira de poster le code et nous la remplirons un peu plus tard Wink: ► Par ici ◄

Pour poster ta fiche technique, je te convie a aller sur ce lien ci : ► Par la ◄

Et pour les demandes de RP : ► Ici ◄

Par ailleurs, si ça t'intéresse je suis moi meme, ainsi que mon DC Irina Arabaspi, a la recherche de compagnons de RP, et nous prévoyons, avec Oscar Parrain, Zacael et Firefly de faire un sujet commun en Full Rp justement, histoire de créer des liens. Tu es conviée si ça te dis !

Bienvenue parmi nous, et encore désolée pour l'attente :3
avatar
Renommée : 11

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Karyn "Care" Fontaine

le Jeu 17 Avr - 2:39
Parfait, ca me conviens. Je regarde ca demain. Je me suis le er tot aujour'hui et je suis bruler (vanner pour les français)
avatar
Renommée : 232

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Karyn "Care" Fontaine

le Jeu 17 Avr - 3:08
Bienvenue parmi-nous Karyn ! Je suis vraiment vraiment vraiment désolé pour le temps que j'ai mit avant de te validé. Comme le précise Fenriss tu es tout de même revenue malgré tout et tu es resté fidèle au forum ce que je trouve admirable et t'en remercie grandement ! o/

Ton pouvoir me plait énormément, ça manquer de healer sur le fofo ! Je te valide (ENFIN) rang expert avec 6 points d'XP de départ ! Je te souhaite bon courage, en cas de question n'hésite pas à nous MP ou a te co sur la chatbox !  Kewl


[Dossier]

[Chroniques]

_____________________________________



Contenu sponsorisé

Re: Karyn "Care" Fontaine

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum