Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Renommée : 17

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

[RANG 1]La drogue c'est mal m'voyez ?

le Mer 24 Avr - 2:34
De nombreux enfants de primaire ou de collège commencent à consommer un nouveau genre de drogue, celui-ci donne l'impression d'avoir des super-pouvoirs et incite les enfants à se jeter du haut des immeubles et à tenter d'arrêter les voitures a mains nues. Trouver les dealeurs et donner-leurs une bonne leçon !

Objectif : Nettoyage et Baston

Mandataire : Lieutenant Lupé.

Lieu : Partout a Metropolis

Bakerline, vieux souvenirs inutiles dans l'esprit d'Adam... L'endroit où il avait grandi, le lieu de ses premiers méfaits, de ses premières bastons et d'une partie vide de son histoire généalogique... Il lui semblait que revenir là était quelque part, nécessaire à sa progression, qu'il lui fallait faire le point sur l'ensemble pour avoir une vision claire de la suite ! Sans mal, il retrouva l'endroit où il dormait le soir, d'un seul œil, prêt à fuir en cas de pépin... ces heures de sommeil qu'il avait perdu à avoir peur pour sa vie ! Bakerline, ce qui devait vraiment constituer les bas-fond de Métropolis, lieu de rassemblement des racailles et des vilains ! Comment Jamie était arrivé à motiver un passage par ici ? D'un autre côté, que se serait-il passé si Jamie ne s'était pas montré ? Bakerline, un chapitre terminé de son histoire. Ses pensées allaient et venaient, sautaient d'une idée à une autre, d'une question à une autre et les réponses étaient peu importantes, la tournure qu'avaient prises les choses était plus qu'inespérée et quelque part TF savait que sans son père adoptif, à l'heure qu'il était, il serait mort ! Ce fut un coup de klaxon qui tira l'homme de ses pensées et devant l'insistance et le bruit de freinage, le joueur de cartes s'avança vers la route où il vit un petit garçon d'environ dix fermement décidé à arrêter un gros camion qui klaxonait tout ce qu'il pouvait en tentant vainement de s'arrêter à temps pour ne pas écraser l'enfant. Sans réfléchir un instant de plus, Twisted Fate se rua vers le chérubin pour l'arracher de la route et se jeter sans ménagement sur le trottoir d'en face quitte à y laisser un coude !

Le camion percuta le pied d'Adam dont le vol changea de direction et l'homme atterrit sous le poids lourd qui était enfin parvenu à s'arrêter. Le chauffeur descendit sans attendre de son bahut, il semblait à la fois paniqué, soulagé et furieux. Adam, le garçon dans ses bras, allait bien, le choc bien que ferme ne l'avait pas blessé plus que ça. Le garçon, l'air hagard, se demandait ce qu'il se passait et comment il s'était retrouvé là. En rampant, le joueur professionnel sorti du camion et rejoignit le chauffeur.

_ Vous allez bien ? Et lui ? Oh mon dieu, cette peur !! Vous êtes sûr que ça va ? Vous vous rendez compte, un enfant... sur la route !! Mais à quoi tu pensais petit ? Oh mon dieu... Visiblement, le conducteur était un peu sous le choc.
Twisted Fate posa le garçon à terre qui tenta de s'enfuir en vain et tendit une main au chauffeur qui la regarda avec un air coi.

_ Ne vous inquiétez pas, je vais bien ! Merci à vous de vous en inquiéter et belle réaction avec votre bahut ! Et toi, mon petit, tu vas devoir m'expliquer ça en détails !

Des badauds s'étaient rassemblé pour admirer la scène et des murmures parcourraient les gens. Le conducteur se décida enfin de serrer la main de Twisted Fate et s'assit sans tarder. Il semblait évacuer le stress qu'il s'était mis et devait aussi se sentir furieusement soulagé ! Il n'avait tué personne ! Adam s'accroupit à son tour et attrapa le garçon par les épaules pour plonger son regard dans les yeux absents de l'enfant.
_ Hey ? Comment tu te sens ? Tu n'es pas blessé ?
_ Je... Commença le garçon avant que des larmes inondent son visage et qu'il se cache dans l'épaule de son sauveur. Le professionnel à qui il sembla se voir lui enfant, perdu, meurtri et perdu dans une ville beaucoup trop grande referma ses bras sur le garçon.
_ Holà, ne te bile pas mon grand ! Tout va bien t'inquiète pas, est-ce que tu as mal quelque part ?
Sans quitter l'épaule d'Adam, le chérubin secoua la tête après avoir prit un instant de réflexion. L'homme s'éloigna un peu du garçon pour le regarder.
_ Pourquoi est-ce que tu as fait ça ? C'est dangereux de se mettre au milieu de la route ! Imagine si ce monsieur n'avait pas pu s'arrêter et si je ne t'avais pas vu ?
L'enfant pleura de plus belle se mettant à réclamer sa mère et en réponse, c'est le hurlement des sirènes de la police qui se rapprochait plutôt rapidement qui prit le pas sur Adam. Et bien entendu, ce son provoqua chez le garçon des tremblements violents. Adam sentit le corps du chérubin se raidir aussi sec.

Une voix que l'homme connaissait bien demandait instamment à la foule de se disperser. Un petit gars apparut alors et presque immédiatement, Twisted Fate reconnu le Lieutenant Lupé qui se figea lorsqu'à son tour, il reconnait le joueur de Magic.

_ Ah non mais c'est pas vrai ?! Encore vous ?! Mais vous avez plusieurs cordes à votre arc de méfaits ma parole !! Vous vous mettez à kidnapper des enfants maintenant ?
_ Lieutenant Lupé, toujours à côté de la plaque à ce que je vois ! Accuser des gens à la louche, ça va finir par vous jouer des tours !!
_ Il suffit, je vais vous embarquer pour kidnapping !
Adam leva les yeux au ciel, atterré par autant de bêtise. C'est le chauffeur du bus qui intervint.
_ Pardon mais cet homme n'est coupable que d'une seule chose, avoir sauvé la vie de ce garçon !!
_ Il a quoi ?
L'approbation de la foule fit réviser son jugement au Lieutenant.
_ Mais attendez... je me rappelle de vous ! C'est vous qui avez aidé l'enseignante à se sortir de ce mauvais pas !!
_ Voilà, vous y êtes Lieutenant !
_ Ah... ça recommence alors ?
_ Quoi donc ?
_ Venez avec moi ! Messieurs occupez vous de ce garçon, appelez ses parents. Dites leur simplement qu'il s'est perdu en ville et qu'il a demandé notre aide, pas besoin de les alarmer pour rien.
Adam fut surpris de voir à quel point il pouvait parfois se montrer souple... pour un flic ! Les hommes intéressés hochèrent la tête et avaient déjà un téléphone à la main lorsqu'ils s'approchèrent du garçon pour lui demander son numéro. Ce dernier jeta un regard inquiet à Twisted Fate comme s'il était devenu son seul intérêt.
_ Ne t'inquiète pas ! Ces hommes sont de la police, ils vont appeler tes parents !
_ Non... non pitié, ne me laissez pas... Je veux pas les voir... pitié !
_ Mais ce sont tes parents, tu les réclamais tout à l'heure !
_ Non ! C'est pas vrai... Je... j'ai pas de parents !!
L'enfant s'accrochait à Adam avec la ferme idée de plus le lâcher. Les policiers allaient intervenir lorsqu'Adam se leva en prenant le garçon dans ses bras.
_ Attendez messieurs, s'il vous plait ! Lieutenant... qu'est-ce qu'il se passe ici ?
L'intéressé se retourna avec un air ébahi.
_ Je l'ignore, je ne connais pas ce garçon... Mais laissez mes hommes s'en occuper ! Il doit avoir peur de se faire gronder par ses vieux, c'est tout.
_ Mais il tremble comme jamais depuis que vous avez dit à vos hommes d'appeler ses parents ! Regardez le, il a l'air complètement terrifié ! Alors qu'avant ça, il avait juste l'air un peu perdu.
_ Mais... je vous assure que...
_ Oui, que vous alliez vraiment appeler ses parents, je ne doute pas de votre intégrité ni de vos paroles Lieutenant mais je ne doute pas des dires du garçon non plus, faites moi confiance !
_ Vous faire confiance ? Lors de notre dernière rencontre, vous deviez nous livrer le malotru et au lieu de ça, vous n'avez "jamais pu déterminer qui c'était précisément alors que le message a bel et bien été transmis..." Monsieur Khoma, vous m'en demandez un peu trop là !
_ Ce n'est pas grave alors, poursuivez moi pour kidnapping mais je ne laisserais pas cet enfant retourner chez lui dans cet état.
_ Vous êtes une épine dans le pied monsieur Khoma, une grosse épine même. Bon suivez moi, tous les deux...

Ainsi, le Lieutenant, le garçon et Adam se retirèrent dans une petite ruelle discrète où nul ne pourrait les entendre.
_ Cela fait dans les trois mois que ça a commencé. Une nouvelle drogue circule, la 'Superz' qui donne aux consommateurs l'impression qu'ils sont surpuissants, qu'ils sont des supers comme Superman ! Le problème c'est que le marché de cette Superz ne touche que les enfants et les adolescents et du coup on se retrouve avec un taux de mortalité infantile augmenté de 125%.
Adam jeta un regard grave sur l'enfant tremblotant accroché fermement à sa jambe avec un oeil craintif et tremblant toujours.
_ Qui ?
_ Qui distribue cette saloperie ? Aucune idée. Tous les enfants qu'on est parvenu à sauver ne veulent pas parler, ils ont visiblement très peur de leur fournisseur... Mourir en essayer d'arrêter un camion ou de sauter d'un gratte-ciel n'est pas un problème, l'optique de mourir pour avoir participé à la fin de cette merde est par contre, un iceberg.
_ Et si j'arrivais à faire parler un enfant moi ? Et si j'obtenais le nom de ces bâtard ?
Le Lieutenant Lupé réfléchit un instant, visiblement en train de réfléchir à l'idée.
_ Est-ce que cette fois-ci j'ai votre parole que j'aurais quelqu'un à mettre sous les verrous ?
_ Vous n'avez rien contre le fait qu'ils soit entre passablement et furieusement abîmés ?
_ Ils se seront fait taper par leurs compagnons de cellule pour avoir semé la mort chez des enfants... Fit le Lieutenant en regardant lui aussi le garçon terrifié collé à Adam.
_ Merci Lieutenant !
_ Vous allez faire quoi de lui ?
Adam s'accroupit.
_ Mon garçon, comment tu t'appelle ?
_ R... Rémi... Balbutia l'enfant.
_ Tu ne veux vraiment pas rentrer chez toi ?
Sans répondre, le garçon secoua violemment la tête de gauche à droite avant de se coller à nouveau à son sauveur.
Au visage du Lieutenant, Adam su que le représentant de l'ordre comprenait qu'effectivement, il y avait un problème avec les parents de l'enfant.

_ Je ne peux pas te garder avec moi ici. Est-ce que tu veux venir chez moi pour m'y attendre ? Tu pourras même demander à mon père à moi de t'enseigner comment jouer à Magic, c'est un jeu de cartes comme celle là !
Spoiler:
L'enfant hocha la tête. Le Lieutenant s'éclipsa sans rien dire. Il ne poursuivra pas Adam pour kidnapping.

Ainsi les deux amis se rendirent chez le père d'Adam où ce dernier expliqua à son aïeul les faits dans leur plus simple vérité. Jamie accepta sans hésiter de garder Rémi le temps qu'Adam aille mettre un terme à l'existence de la Superz ! Bien entendu, tout Héros qu'il était, Twisted Fate n'était pas devin et il devrait sillonner Métropolis un moment avant de trouver un gamin prêt à faire une connerie sous l'effet de cette sale drogue. Par chance, un groupe de gens indignés, les visages vers le ciel attira son attention. Il suivit le doigt de certaines personnes et vit de lui-même, au sommet d'un immeuble, une fille qui les regardait. Sans perdre une minute, l'homme pénétra l'immeuble, direction le toit et des hurlements lui firent comprendre qu'il était trop tard, le toit était désormais vide et qu'un corps frêle se dirigeait trop rapidement vers le sol. Et au bout d'un instant c'est un hurlement terrifié et paniquait qui déchira le silence choqué. Celui de la fille qui venait de comprendre qu'elle ne savait pas voler et qu'elle allait mourir. Sans réfléchir, l'homme arracha la lance incendie du mur, ouvrit la valve d'un violent coup de main et courut à l'extérieur avant de pointer le canon sur la fille. Lorsque l'eau jaillit l'homme cru être projeté à terre sous la puissance du jet mais tenu bon. La fille tombait à la vitesse d'un boulet de canon et l'homme jouait un coup risqué. Par chance, l'effet escompté se produisit. L'eau ralentit la chute de la fille suffisamment pour laisser le temps aux pompiers de débouler comme des furieux et étendre une bâche afin d'y réceptionner la gamine.

Inondée, blessée par l'eau et sous le choc, elle était néanmoins en vie. Les pompiers ne tardèrent pas à entourer la gamine pour la soigner, mesurer ses signes vitaux, la mettre sur un brancard et l'emmener avec eux. La foule, impressionnée applaudit Adam qui avait vu une autre fille sur le toit, cette fois-ci pas de temps à perdre, il devait arriver au sommet avant le saut.

Absente, la fillette marchait sur la murette et sautait de temps à autre à cloche pieds comme si elle jouait à la marelle. Elle était en train de faire un trip... Il sauta à nouveau sur le toit, vociféra quelques injures avant de s'asseoir adossée au garde-fou et sortir une sorte de tube de ventoline de sa poche, l'enfoncer dans la bouche et appuyer sur le bouton. Comme s'il était invisible, la fillette regarda Twisted Fate s'approcher sans réagir. L'homme s'assit près d'elle, face à la marche mortelle. Elle le regarda d'un air absent.

_ Tu ne devrais pas faire ça, tu sais.
_ Est-ce que je rêve ? Tu es réel ?
L'homme posa une main sur celle de la fille.
_ Oh délire, je sens ta main mec ! Géant... Je peux voir des fantômes ! J'ai des pouvoirs hé !
_ Non... Commença Adam
_ Je crois que je sais voler aussi, faut que j'essaye ! Le coupa la fille.
_ C'est ça qui te permet de voler ?
[color=blue]La fille regarda ce qu'Adam pointait du doigt et acquiesça d'un air absent, inexpressif.[/img]
_ Où est-ce que je peux en trouver ? J'aimerais essayer aussi.
_ Je peux pas te le dire mec, même si t'es un fantôme, sinon il me tuera !
_ Mais tu as des supers pouvoirs maintenant, tu pourrais le battre ou t'enfuir et il te retrouvera jamais.
_ Ah ouais, c'est pas faux ça mec ! Putain c'est cool les fantômes en fait...
_ Tu veux pas me dire qui t'en a donné que je puisse voler avec toi moi-aussi ?
_ Mais ça sait voler les fantômes !
_ Non pas tous, regarde, je peux pas moi !
_ Ah ouais c'est vrai... Faut demander à Skundz qu'il te mette en contact avec LUI !
_ Je peux le trouver où Skundz ?
_ Ben devant l'école, mec ! T'es pas intelligent comme fantôme !
*L'école, bien sûr, pourquoi n'y avais-je pas pensé ?*
_ Ah ben ouais, forcément ! Allons voir Skundz !
_ Non mec, je dois apprendre à voler là !
_ Tu veux voir un tour de magie avant ton envol ?
_ Ouais grave !
_ Regarde ! Fit Twisted Fate avant de lever le doigt vers le ciel. La fille leva à son tour la tête et de son autre main, l'homme en profita pour assommer l'adolescente qui tomba sur le gravier du toit dans un seul mouvement. Sleep
_ Désolé ma grande, une prochaine fois peut être.
L'homme se releva et prit la gamine dans ses bras avant de redescendre tranquillement par l'escalier. En chemin, il croisa les pompiers dans les escaliers, leur confia la fille et leur expliqua tout. Il garda néanmoins l'injecteur. Lorsqu'il quitta l'immeuble, l'homme n'avait qu'un objectif, retrouver Skundz et le forcer à parler.

Le rabatteur ne fut pas difficile à reconnaître, il avait l'air louche et la tête d'un mec défoncé. Anodinement, Twisted Fate s'approcha de lui, le prit par le cou et le traîna dans un coin sombre. Il le souleva d'une main et le colla contre un mur.

_ On va jouer à un jeu, il s'appelle question pour un champion, tu connais ? Question un : c'est toi Skundz, hein ?
L'autre tenta de se débattre mais Adam était trop fort pour lui et il avait l'air d'un meurtrier qui en avait après la terre entière. Il préféra répondre sans tarder dans un hochement de tête effrayé.
_ Ne me fais pas de mal mec ! Je t'ai rien fait !!
_ Question deux : QUI est le trou du cul qui t'emploie ?
_ De quoi tu parles, mec ?
Adam sortit de sa poche le vaporisateur et le mit sous le nez de son nouvel ami.
_ De ça, enfoiré, de cette merde de Superz !
_ Je sais pas de quoi tu parle mec ! Sans déconner, je sais pas ce que c'est que ça !!
_ Tu veux voir un tour de magie avant de répondre ? Je te montre !
Adam posa sa main maudite sur le mur qui explosa immédiatement causant un trou considérable qui terrifia littéralement Skundz qui s'agita.
_ C'était quoi ça, mec ? Putain, ça a explosé ! Putain, putain... mec ! T'es qui, oh !
_ Question deux, donc : QUI est ton patron ?
_ Il va me tuer si je te le dis.
_ Bon visiblement, tu n'as pas compris... Je vais donc te remontrer le tour de magie avec hum...
Adam approcha sa main de l'entre-jambe du brigand qui se pissa dessus.
_ Putain, mec, putain, vas-y putain, mec déconne pas ! Merde, putain, assures !! Fais pas ça, fais pas ça, je vais parler !! La voix de Skundz était devenu hystérique, sur-aïgue, absolument terrorisée.
_ Ah ! Ben voilà, quand tu veux ! Alors, c'est qui ?
_ Il s'appelle Sanchez... Hector Sanchez. On le surnomme Monstah parce qu'il n'a absolument aucune pitié. Tu marche avec lui ou tu crève mec... ou tu crève... Il va me déglinguer maintenant ! Oh putain !!
_ T'inquiète, il sera au frais avant de prendre le soleil !
D'un magnifique coup de poing, Twisted Fate envoya son vis-à-vis au pays de rêves. Il souleva le corps et le mit dans un conteneur poubelle pour savoir où le retrouver ensuite.
_ Ah merde, que je suis con !! Et je le trouve où ce Sanchez moi maintenant... Hey ! Coupain, tu dors ? Il est où ton boss ? Oh ! Bon ben il dort !
L'homme se dirigea dans un café, s'en commanda un puis demanda s'il pouvait utiliser le téléphone. Il appela la police et demanda à parler au Lieutenant Lupé et ce fut une épreuve de patience avant qu'on lui passe enfin son correspondant.
_ Khoma ? Qu'est-ce qu'il vous arrive ?
_ Vous connaissez un certain Hector Sanchez ?
_ Monstah ? Difficile de pas le connaître ce sac à merde ! Pourquoi ?
_ Il habite où ? J'aimerais lui présenter quelqu'un d'important.
_ Hein ? Qu'est-ce que vous me racontez, Khoma ?
_ Oui, monsieur Sanchez doit absolument rencontrer mon poing en urgence !!
_ Mais vous pouvez pas... Attendez, c'est lui qui produit la Superz ?
_ Et oui ! J'ai d'ailleurs son rabatteur dans une poubelle pas loin du collège Superman à Bakerline, il fait une sieste.
_ On ne peut pas arrêter des gens comme ça, Khoma, il nous faut des preuves !
_ Vous, vous avez besoin des preuves avant d'avoir les coupables mais je ne suis pas un flic moi ! J'ai plus souvent les coupables avant d'avoir leurs preuves !
_ Mais... et s'il avait menti votre informateur, si c'était pas Sanchez ?
_ Oh, vous savez, il n'a pas menti !! Et puis même, tant pis, la version officielle sera un règlement de compte entre rivaux. Pour eux ça sera le flou, on sait pas qui je suis.
_ Ils sont pas cons, ils oublieront pas votre gueule, désolé de vous le dire mais niveau inaperçu, on a vu mieux que vous !
_ Il suffira de les inviter à m'oublier !
_ Il va vous arriver des pépins à vous, et plus vite que prévu si vous y allez comme un bourrin à chaque fois !
_ J'aime le bowling. Alors cette adresse ?
_ Cherchez le manoir le plus grand de Bakerline... Mais attention, foirez pas sinon on risque d'avoir des cadavres en tas devant notre commissariat et vous aurez tous les flics de Métropolis au cul !
_ Je prends le risque, merci Lieutenant. Je vous livre ce qu'il faut dès que j'ai fini !
Sans laisser le temps au Lieutenant de répondre, Adam raccrocha et quitta le bar en réglant son café et la communication.

[HRP]-5$[/HRP]


Le manoir le plus grand de Bakerline, tout le monde le connaissait et le trouver était loin d'être difficile. Y rentrer par contre... Par chance, les brigands étaient loin d'être des prix nobel... il serait facile de créer une diversion pour s’infiltrer dans une discrétion relative dans le Manoir. Assommer un garde isolé, lui piquer ses vêtements, se faire passer pour lui et évoluer dans le manoir jusqu'à trouver Sanchez qui fut beaucoup plus simple que prévu à trouver. Il était tranquillement au bord de sa piscine à regarder des femmes presque nues danser devant lui.

_ Sanchez, votre sécurité laisse à désirer !
_ Et t'es qui toi connard ? S'écria l'intéressé qui congédia les péripatéticiennes de la main.
_ Ta cavalière pour le bal, sac à merde.
_ C'est pas un bal ça, c'est un suicide !
D'un claquement de doigts, l'homme fit venir ses chiens de gardes, des hommes aux gros muscles. Le combat fut bref. Plus agile et plus précis, Adam eut tôt fait de se débarrasser des gorilles contre quelques entailles.
_ Tu es doué, pendejo ! Et si je te proposais un contrat ?
_ Tout dépend de ce que tu propose. Mon pied dans ta gueule ça me va.
_ Holà Esse ! Je ne sais même pas ce que tu me veux !
_ Simple, Superz.
_ Aaaaaaaaaaaaah Esse ! Mes sucreries te déplaisent ?
_ Tiens, j'aurais pensé que tu n'aurais pas avoué si vite...
_ Les flics ils me prendront pas ces pendejos, ils leur faut des papiers, des autorisations, des preuves ! Toi, tu sortiras jamais d'ici et les gosses ils crèvent. Qui, QUI, peut me faire tomber ?
_ Ah, tu vas vite en besogne copain ! C'est en te traînant par la peau des couilles que je vais sortir d'ici !
_ Mes cojones ? Elles sont trop grosses pour toi, qu'est-ce que tu veux faire ?
L'homme s'était levé et se tenait devant Adam, stoïque, avec une attitude hautaine et trop sûre.
_ Tu veux que je te montre un tour de magie ?
Sans attendre de réponse, Adam posa une main sur l'épaule du Monstah qui se mit à hurler immédiatement lorsque l'explosion se produisit et que la brûlure commença son effet. Profitant du moment d'inattention, un coup de pied retourné frappa le brigand au visage et l'envoya se rallonger sur son transat. Adam lui sauta dessus et le prit à la gorge.
_ En d'autres circonstances, je t'aurais tué mais là... Tu as de la chance, c'est en vie qu'on te veut.
_ Mes hommes..
_ Quels hommes ? Ceux qui dorment là ? Ils sont pas en état crois-moi.
_ Je te le ferais payer !! Pendejo
_ Trafic de drogue, vente sur mineur, multiples homicides involontaires de mineurs... m'est d'avis que l'air frais va devenir un souvenir lointain ! Dans un dernier coup, il assomma l'homme puis chercha d'éventuelles preuves de son implication. En faisant exploser un coffre, il y trouva de la drogue, de l'argent et quatre inhalateur de Superz qu'il fourra dans un sac, partit ensuite remettre sa tenue et alla récupérer Monstah puis le traîna par le pied à l'extérieur de la maison où les gorilles qu'il avait distraits attendaient hésitants.
_ C'est clair les gars. Ou vous êtes fidèles à être cons et vous me tirez dessus au risque de tuer votre boss et d'y rester vous aussi, ou vous êtes futfut et vous vous barrez en restant en vie.
Adam tenait son otage du bout du bras devant lui, Sanchez comme bouclier, Twisted Fate savait que les choses tourneraient à son avantage. En effet, les mecs restants disparurent sans demander leur reste.

La police récupéra les preuves, Sanchez, Skundz et les témoignages des deux fillettes sauvées. Rémi quant à lui, resta à la discrétion de l'enquête. Ses parents ne le réclamèrent pas. Rémi n'était peut être pas son vrai nom après tout... Comme Jamie avait sauvé Adam, il sembla qu'à son tour Twisted Fate sauva cet enfant.
La Médaille du Courage fut attribuée à Adam pour avoir sauvé trois enfants et participé activement au démantèlement de la drogue Superz sur Métropolis.


[END]
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum