Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Renommée : 842

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateurhttp://justiceuniverse.jdrforum.net

[Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1 - Conclusion

le Lun 22 Avr - 20:10
Hoptial Mercy, 00h28

Fin du Chapitre 1 de la Campagne

Depuis ton lit d’Hôpital, nécessitant une rééducation suite aux deux balles reçues et étant donnée ta condition de vieil homme, il t'a fallu du temps pour récupérer : six mois.

Toutefois, en t'éveillant deux heures à peine après avoir été blessé, tu t'es rendu compte que tu étais dans la même chambre... que celui que tu avais sauvé quelques heures avant la fusillade du Cero Nero.




Phase Elliptique :
Je vais te soumettre le déroulement de ton histoire : il va te falloir faire quelques choix qui auront un impact sur la suite de ta campagne et sur ta vie future.




- Tu apprends qu'il se nomme Willis, et qu'il fait partie du Gang des Yellow Clips.

Alfonso est venu te voir pendant ces six mois, t'apportant des nouvelles :
- N'ont survécu que l'Italien, le Latino colossal, et le super tireur aux deux flingues.
- Les leaders suspectent Alfonso d'avoir été suivi.
- Le leader des Yellow Clips était l'afro américaine de la salle, défunte.


Tes choix :
- Quand tu t'es éveillé, tu étais menotté à ton lit : comment justifier ta présence sur les lieux auprès des autorités ? Ils te demandent de dire qui t'a amené à rejoindre ce Bar. Ils te montrent la photo d'Alfonso. Que réponds-tu ?

- Willis te fais part du fait que les responsables de l'attaque sont les Black Wolves. Or, il s'agit du gang de ton "ami" Walden. Tu peux choisir entre :
a) Refuser d'aider Willis et prévenir Walden pour renforcer votre amitié.
b) Accepter d'attaquer les Black Wolves pour te mettre Willis dans la poche.
c) Tenter de négocier en convocant Walden.



avatar
Renommée : 842

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateurhttp://justiceuniverse.jdrforum.net

Re: [Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1 - Conclusion

le Lun 22 Avr - 21:02
Discussion Policière:


[20:21:30 22/04/13] @ Destin : déjà ton explication, et est ce que tu balances Alfonso ?

[20:21:56 22/04/13] Oscar Parrain : Mon explication

[20:22:09 22/04/13] Jack Prey : .

[20:22:12 22/04/13] @ Destin : ah merde, euh, si tu sais que les Leaders suspectent Alfonso, c'est parce que l'Italien est venu te voir pour te le dire

[20:22:18 22/04/13] @ Diana Prince : .

[20:23:19 22/04/13] Oscar Parrain : "Je passais dans le coin faisant la tournée des bars, et j'ai été soudainement pris dans la fusillade, me prenant une balle dans le torse, puis une autre dans le dos en essayant de m'enfuir"

[20:23:33 22/04/13] Oscar Parrain : Aucune mention d'Alfonso

[20:23:53 22/04/13] @ Destin : je fais le flic

[20:24:32 22/04/13] @ Destin : "Ah ok, merci, merci... Hum... Et cette empreinte sur votre couteau ? Vous vouliez déboucher un champagne et votre couteau à glissé dans la gorge de ce pauvre vietnamien ?"

[20:25:02 22/04/13] @ Diana Prince : MDR

[20:25:20 22/04/13] @ Destin : "Parce que vous savez que vous avez des empreintes ? Ca ne pars pas avec l'age ces choses là"

[20:25:42 22/04/13] Oscar Parrain : "Bon, d'accord... Je n'ai pas tout à fait dit la vérité"

[20:26:02 22/04/13] Oscar Parrain : "Je m'apprêtais à entrer dans le bar quand un videur m'a dit que c'était une soirée privée"

[20:26:37 22/04/13] Oscar Parrain : "Je l'ai vu se faire abattre alors qu'une dizaine d'asiats se jetait sur moi, me poussant dans le bar"

[20:27:17 22/04/13] Oscar Parrain : "Je sais pas, peut-être qu'ils m'ont pris pour un caïd ou quoi, c'est vrai qu'avec ma gueule le doute est permis"

[20:27:51 22/04/13] @ Destin : / prend des notes /

[20:28:05 22/04/13] @ Destin : "hUm... Hum..."

[20:28:14 22/04/13] Oscar Parrain : "Quoiqu'il en soit je me suis retrouvé coincé au beau milieu d'une réunion de gangsters, comme on en voit dans les films de Scorsese, vous voyez? Avec toutes les bonnes gueules de truands autour d'une table et, de l'autre côté, un commando surexcité d'asiats pointant des armes sur tout le monde"

[20:28:21 22/04/13] @ Destin : Tu réalises qu'il dessine plus qu'il ne prend des notes, car ses gestes sont plutôt amples

[20:28:44 22/04/13] @ Destin : "Ah, sale nuit hein. Ok, et ensuite."

[20:29:11 22/04/13] @ Destin : "Je crois qu'il va falloir être plus convaincant que ca mon coco. Car a ton âge, ca serait bête de mourir en prison."

[20:29:24 22/04/13] Oscar Parrain : "Le chef des asiats a commencé à causer avec le chef des truands, une sorte de rital exhibant des couteaux"

[20:29:41 22/04/13] @ Destin : D'accord. ca, ca m'interesse.

[20:29:45 22/04/13] @ Destin : Hum

[20:29:46 22/04/13] @ Destin : hummmmmm

[20:30:00 22/04/13] Oscar Parrain : "Ils parlaient de contrôle de territoire"

[20:30:10 22/04/13] Oscar Parrain : "L'asiat braillait comme quoi les autres étaient affaiblis"

[20:30:16 22/04/13] Oscar Parrain : "Et que désormais ce bar était à eux"

[20:30:30 22/04/13] @ Destin : Ca sent le Maronni tout craché, le Hanoi Ten, évidemment... Hum...

[20:30:40 22/04/13] Oscar Parrain : "HANOI TEN!"

[20:30:42 22/04/13] @ Destin : "La guerre des territoire est repartie alors..."

[20:30:44 22/04/13] Oscar Parrain : "C'est ça!"

[20:30:49 22/04/13] Oscar Parrain : "Je m'en souviens!"

[20:30:56 22/04/13] Oscar Parrain : "Ils disaient s'appeler les Hanoi Ten"

[20:31:14 22/04/13] @ Destin : D'accord, ok Kojak, mais ce couteau. Raconte moi ce couteau, et pourquoi tu te balades avec ce genre de joujou."

[20:32:15 22/04/13] Oscar Parrain : "Eh, monsieur l'agent, sauf votre respect, tout le monde a le droit de se balader avec un arsenal nucléaire dans le fond de son slip"

[20:32:31 22/04/13] Oscar Parrain : "... dans ce oays"*

[20:32:37 22/04/13] @ Destin : Et tu ne nies pas l'avoir utilisé, alors, pour tuer ce type ?

[20:32:45 22/04/13] @ Destin : Légitime défense, j'imagine ?

[20:32:53 22/04/13] Oscar Parrain : "C'est ça"

[20:33:21 22/04/13] Oscar Parrain : "Le gars me pointanit un flingue dessus pendant que les chefs discutaient"

[20:33:32 22/04/13] @ Destin : Et tu as décidé de le tuer pour ca ?

[20:33:44 22/04/13] Oscar Parrain : "J'avais les couilles au fond de la gorge, je f'sais pas attention à ce qui se disait"

[20:33:51 22/04/13] @ Destin : Peut être qu'il ne voulait que te faire peur

[20:33:53 22/04/13] Oscar Parrain : "Mais soudain, tout est parti en couilles"

[20:33:57 22/04/13] @ Destin : okay okay

[20:34:02 22/04/13] @ Destin : Hum ?

[20:34:11 22/04/13] Oscar Parrain : "J'ai entendu une table qu'on renversait, puis le chaos total"

[20:34:17 22/04/13] Oscar Parrain : "Des coups de feu dans tous les sens"

[20:34:36 22/04/13] Oscar Parrain : "Le type m'a tiré dessus"

[20:34:40 22/04/13] @ Destin : Et dans ce "chaos total", tu es sûr de ne pas avoir vu cet homme .?

[20:34:47 22/04/13] @ Destin : / Sort la photo d'Alfonso /

[20:35:14 22/04/13] Oscar Parrain : "Ca me dit vaguement quelque chose"

[20:35:52 22/04/13] @ Destin : Un "vaguement" me suffit amplement. Vous sauriez l'idientifier si on vous le présentait ? Bien sûr, vous seriez dissimulé derrière une vitre.

[20:35:54 22/04/13] Oscar Parrain : "Mais il ressemble au rital moyen, je ne saurais en être sûr"

[20:36:03 22/04/13] @ Destin : Et étant donné votre cas, je pense que... votre collaboration vous serait très utile.

[20:36:46 22/04/13] Oscar Parrain : "Bien sûr, m'sieur l'agent, comme on disait e, Europe y'a une bonne soixantaine d'années de ça "Collaborer c'est ma passion"

[20:37:11 22/04/13] @ Destin : Hahaha, j'aime votre humour. Tu vois, je te tutoies, je te vouvoi. En fait, c'est pour une raison simple

[20:37:30 22/04/13] @ Destin : On ne sait pas qui tu es. Ni papier, ni aucune trace de toi a part les empreintes qu'on vient de relever. Mais meme ces empreintes, on ne les avait pas.

[20:37:43 22/04/13] @ Destin : Il va falloir nous expliquer pourquoi tu es... un vieux fantôme.

[20:38:00 22/04/13] Oscar Parrain : "Hum, vous avez oublier d'être con, vous"é

[20:38:53 22/04/13] @ Destin : j'essaie de faire mon boulot. Et le commissaire Gordon est pas le genre à lâcher la grappe...

[20:40:39 22/04/13] Oscar Parrain : (Merde, j'sais pas quoi lui dire pour les papiers)

[20:42:33 22/04/13] @ Destin : / Se frotte son crâne chauve en attendant ta répsone. Sur son badge, tu peux lire "Detective Allen"

[20:42:34 22/04/13] Oscar Parrain : "Je... M'en souviens plus..."

[20:42:52 22/04/13] Oscar Parrain : (Ah ah ah, la merde)

[20:43:03 22/04/13] Oscar Parrain : "Pour tout vous avouer, c'est encore assez noir dans ma tête"

[20:43:12 22/04/13] @ Destin : D'accord. On va dire que ton long silence n'est pas suspect, et que ta réponse n'est pas des plus banales..."

[20:43:17 22/04/13] * Oscar Parrain touche des doigts la striure à sa tête créé par une balle

[20:43:37 22/04/13] @ Destin : Il met un chapeau, et se retourne, quittant la pièce

[20:43:53 22/04/13] @ Destin : "On se reverra, surement. Il va falloir vous habituer à mon visage."

[20:44:07 22/04/13] @ Destin : FIN


Suite à l'entretien avec Crispus Allen, Detective de la GCPD, plusieurs choses vont changer :

1) L'italien te suspecte d'avoir balancé son nom : en effet, il a été inquiété par Allen qui a évoqué qu'on avait parlé d'un "rital exhibant ses couteaux". Description qui ne laisse pas de doute. Il se moque que tu te fasses tuer, il joue justement sur le sens exacerbé du Marronni pour la vengeance pour s'assurer qu'il soit bien impliqué, n'ayant pas de doute sur le fait que tu sois toi aussi un sale meurtrier.
2) Tu as décidé de t'évader de l'Hopital après seulement deux mois. Si cela t'évites d'avantage de problèmes et de questions, tu es désormais recherché par la GCPD. Soucis : tu ne t'es pas rétabli. Tu souffres désormais d'un problème chronique à la jambe droite (premier impact de balle reçu en combat), qui t'empêche de te mouvoir rapidement. Tu dois désormais te servir d'une canne.
3) Tu as réunis Walden et Willis. Si la discussion aurait pu tourner au vinaigre, tu as su trouver les mots et t'imposer en jouant sur la corde sensible des deux côtés.






- Walden te demande de l'aider à enquêter sur l'attaque subie par Willis. Il parait qu'il s'agit d'un coup d'éclat tenté par un ancien sous général des Black Wolves aujourd'hui divisés. Il te demande de l'aider à coordonner une descente entre Clips et Wolves chez l'homme en question. Tu apprend que l'homme est avec ses deux enfants. Il demande clémence et pardon. Walden te demande ce qu'il faut faire :
a) Le tuer ici, sous les yeux de ses enfants (et peut être eux aussi avec), en signe de ta dimension de maitre impitoyable
b) L'emmener dans un terrain vague pour l'y assassiner
c) L'épargner en lui proposant de rejoindre les Black Wolves sous le contrôle de Walden.


- Willis et Walden sont maintenant réunis. Mieux encore, tu as su les convaincre de travailler ensemble sous un nouvel étendard. Mais il y a un problème : tu es blanc. Tu ne peux donc pas être le leader ouvertement.
a) Willis est moins réfléchit, mais ayant plus d'hommmes et un gang plus solide, tu lui confies le pouvoir.
b) Walden étant plus proche et plus malin, et en dépit de son gang divisé qu'il faudra solidifier, tu lui confies le pouvoir.
c) Tu estimes que les deux devraient partager le pouvoir pour éviter qu'il y ait une tentative de putsch de l'un ou de l'autre.
avatar
Renommée : 842

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateurhttp://justiceuniverse.jdrforum.net

Re: [Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1 - Conclusion

le Lun 22 Avr - 21:27


Fin du Chapitre 1 de la Campagne

Tu acquiers :

+27 XP de base
+10 XP de Bonus de Campagne

Nouveau Gang (A définir par Oscar) incluant :

Black Wolves
Apporte Walden (PNJ de Rang 2) - Loyal
Apporte 10 hommes de main (PNJ de Rang 1) - Loyaux
Apporte Pierce Brown (PNJ de Rang 2) - Neutre
Apporte 10 hommes de main (PNJ de Rang 1) - Neutres
Un trafic de 2.000$ par mois à Otisburg (A définir par Oscar)

Yellow Clips
Apporte Willis (PNJ de Rang 2) - Loyal
Apporte 20 petites frappes (PNJ de Rang 1) - Loyaux
QG de niveau 1 a Otisburg
Un trafic de 500$ par mois à Otisburg (A définir par Oscar)

Tu perds :
Usage de la jambe droite : a chaque combat, tu es soumis au malus "Jambe" à ta jambe droite.
Ennemi - Gang Maronni
Ennemi - Crispus Allen
Ennemi - Hanoi Ten
2 Couteaux

avatar
Renommée : 98

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1 - Conclusion

le Mer 24 Avr - 10:11
Nom du gang : Misery Gang
Emplacement du QG : Otisburg, Nixon Docks (Si possible)
Trafic : Armes (2000 dollars par mois)
Trafic : Bar "Old Chap" (500 dollars par mois)
Contenu sponsorisé

Re: [Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1 - Conclusion

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum