Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Renommée : 17

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

[RANG 1] Une enseignante en détresse

le Mer 17 Avr - 13:37
"Une enseignante de l'université de Metropolis se fait harcelé par un anonyme, il lui envoie des lettres depuis bientôt six mois et plus le temps passe plus il menace de la torturé si elle ne veux pas sortir avec lui. Trouvé qui est cette personne et assurez-vous qu'elle ne recommence plus (N'utiliser la force qu'en cas de nécessité)"

Objectif : Surveillance / Intimidation : Retrouvé l'anonyme qui menace l'enseignante et faites en sorte qu'il stop ces menaces.

Mandataire : Lieutenant Lupé.

Lieu : L'université de Metropolis à Little Bohemia.


Pourquoi Adam s'était-il rendu à l'université ce jour là ? Il ne s'en souvenait plus très bien mais toujours est-il qu'il y fut lorsqu'un type à l'air sévère l'aborda de façon peu commune...
_ Hey vous là ! Vous n'êtes pas un étudiant ni un professeur ! Cela se voit à votre dégaine... délabrée !
L'homme de petite taille s'approchait à maugréant d'Adam avec une mine aussi déterminée qu'écarlate. En arrière plan, des policiers, des voitures aux gyrophares clignotants, des étudiants qui semblaient hagards et une sorte de rassemblement de profs en colère.
*Délabrée ? Tu l'es pas délabré toi par hasard ?*

Adam regardait l'homme foncer sur lui avec un sourcil levé, il ne comprenait pas tout sauf que celui qui l'avait interpellé en avait après lui.
_ Restez où vous êtes !! Je sais que c'est vous ! Sale type !
Un peu éberlué, le joueur de cartes regarda derrière lui voir si toute cette mascarade n'était pas dirigée vers quelqu'un derrière lui mais non, il était seul. Bien vite le commissaire était près de lui et cherchait déjà à appréhender son coupable.
_ Hey ! Du calme !! Vous faites quoi là ?! Qu'est-ce que j'ai fait ?
_ Je vais vous apprendre à menacer une enseignante de mort moi, vous allez voir !
_ Menacer qui de quoi ? Qui êtes-vous déjà ?!

L'autre homme s'arrêta dans son élan et se replanta devant Adam plongeant son regard dans celui du joueur qui était beaucoup plus grand que lui. Le visage surprit d'Adam fini par avoir raison de la hargne du commissaire... au moins pour un temps.
_ Je suis le Lieutenant Lupé de la Police de Metropolis ! Et je vais mettre un terme à tes sales agissements !
_ J'ignorais que passer par ici était un déli... qui menace des gens !
_ Vos papiers ! Enchaîna le représentant de l'ordre qui les arracha presque des mains d'Adam lorsque ce dernier les lui tendit prestement. Khoma, Adam... Hum ! Je vois, vous êtes le fils de Jamie ! Mon fils avait pour habitude d'aller lui acheter des cartes. C'est donc vous le professionnel ?
_ C'est ça.
_ Donc c'est pas vous ?
_ C'est pas moi quoi ?
_ EH ben ! qui menace l'enseignante de façon régulière, pardi !
_ Ben non ! A dire vrai, c'est la première fois que je passe par ici depuis... euh... toujours ! J'ai voulu me promener un peu et vous êtes acteur de la suite !
_ Ah... donc c'est pas vous.
_ C'est globalement ça l'idée oui... mais... qu'est-ce qu'il se passe au juste ?
_ Hum... les joueurs de Magic ont une capacité de réflexion et d'anticipation assez aiguisée non ?
_ Il paraîtrait oui.
_ Suivez-moi ! Vous allez peut être pouvoir nous aider.

Adam ne comprenait pas tout et se demandait ce qui lui avait pris de passer par là ce jour là ! Il avait le don pour faire les mauvais choix parfois c'était effrayant ! Ainsi, presque traîné auprès de la foule, Adam fut planté devant une femme effondrée.
_ Cela fait déjà quelques mois que ça dure et on n'a pas l'ombre d'un indice à part ces lettres sans grande aide !
_ Euh oui mais là... qu'est-ce que je peux faire moi ?

La discussion qui s'ensuivit se déroula en privé et fut un ping pong de questions-réponses sans grand intérêt où le Lieutenant soumettait des idées qu'Adam rejetaient en bloc parmi lesquelles il fut proposé que le joueur de cartes se fasse passer pour un élève. Aux yeux de tous, l'inconnu était reparti tranquillement chez lui et personne ne l'avait revu depuis.

Ce fut un enseignant qui proposa quelque chose de moins absurde que le reste et qui consistait à faire passer Adam pour un professeur de l'université mais qui causa un début de fou rire chez le jeune Khoma. C'était bien joli de se faire passer pour un prof oui mais un prof de quoi ? Et ce fut le sport qui l'emporta sur le reste, seul cours où pratiquement tous les élèves de l'enseignante intimidée étaient inscrits.

Le nouveau profession en intérim garda la lettre et l'analysa encore et encore à la recherche d'un détail qui aurait échappé à la police.

"Arrête ton métier, prends ta retraite maintenant, avant qu'il soit trop tard et que ça soit la mort qui te prenne toi !"

Le moins qu'on pouvait dire, c'était que cette lettre était à la fois très claire et trop courte. Dans son idée, l'homme était sûr que l'auteur de ces menaces était un élève de la jeune femme. L'endroit où les lettres étaient retrouvées n'était accessible aux personnes fréquentant le lycée mais cela pouvait aussi constituer une fausse piste, élément auquel la police avait déjà pensé. Dans l'idée, Adam était le mieux placé pour remplir le rôle du "policier" en raison du fait qu'on ne savait rien sur lui à part qu'il ne faisait pas partie de la police, il était donc possible qu'il fusse un VRAI professeur remplaçant.

Au bout d'un mois, l'homme avait trois élèves potentiellement coupables, il fallait donc faire sortir du lot le responsable. Ainsi, en ayant prévenu l'enseignante avant, un deuxième auteur de menaces fit son apparition. A l'endroit où les premières lettres étaient déposées, une autre enveloppe était placée juste avant avec juste trois mots et une carte.
"La Mort Approche" écrit à l'encre rouge à même l'enveloppe et dans cette dernière une carte terrain noir de Magic.
Spoiler:

L'enseignante confia qu'elle ne trouva aucune lettre d'Adam, qu'à la réception de sa menace qui était devenue quotidienne, la fausse menace avait disparu. Et très vite, l'homme vit apparaître sur le campus des cartes Magic. Bientôt, la jeune femme confia à son "garde du corps" qu'un de ses élèves avait des cartes en marque pages sur ses manuels scolaires, un certain Eric Sandler en étude de second cycle. Le recoupement avec la liste des suspects d'Adam fut rapide, effectivement cet élève y était. Un garçon taciturne qui semblait haïr sa prof en raison de mauvaises appréciations et de mauvaises notes. De la bouche de ses camarades, cet élève serait amoureux de la jeune enseignante mais elle aurait refusé prestement ses marques d'amour et bien que continuant à lui en envoyer, son amour se serait transformé en haine. Mettant ses mauvais résultats sur le compte d'une "vengeance" de la prof face à ces déclarations.

Et un soir, au lieu de trouver le terrain habituel dans la lettre d'Adam, le jeune homme trouva Le Pacifisme
Spoiler:
Une main s'abattit sur l'épaule du garçon qui avait été suivi minutieusement toute la journée, ce qui le fit sursauter et se retourner.
_ Tu sais ce que ça veut dire, la partie est finie !
_ Mais, mais...
_ Non, pas de mais ! C'est la fin et tu as perdu.

L'autre tenta de se rebiffer mais se retrouva très vite contre un mur avec un bras replié dans le dos. Adam s'approcha du garçon et lui murmura à l'oreille ces mots qui résonnèrent à jamais dans la tête du jeune étudiant.
_ La police sera désolée d'apprendre que le mystérieux intimidateur a disparu comme il était apparu sans que personne ne puisse découvrir qui il est. La seule chose qui motive cette clémence de ma part c'est que tu es encore jeune et promis à un bel avenir et qu'au fond, ce qui te motive c'est un amour unilatéral mal vécu. Mais que les choses soient claires, recommence... juste une fois et la prochaine carte que tu trouvera, c'est pas le Pacifisme, c'est la Colère de Dieu. Clair ?
_ O... oui monsieur.

Adam laissa alors le jeune homme partir, prit le temps de s'asseoir un instant pour rêvasser un peu puis alla informer la jeune femme qu'elle ne serait plus embêtée et que si elle l'était, elle n'aurait qu'à faire appel à Adam.
Le Lieutenant prit un peu mal le fait de n'avoir personne à punir pour ces méfaits mais compris le choix de l'étranger qui reçut de nombreux remerciements. Adam Khoma disparu ensuite comme il était venu et il se promit de ne plus jamais passer par l'université à moins qu'il ait une raison valable de le faire !

[END]
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum