Partagez | 
 

 [chapitre 1] Back to home

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sun Wukong
Bon - Vigilant
avatar

Renommée : 69

Fiche RPG
XP:
0/30  (0/30)
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: [chapitre 1] Back to home   Mar 26 Fév - 7:55

Avez-vous déjà eu cette sensation ? Lorsque vous marchez dans le noir et que vous montez l'escalier..
Vous avancez sans savoir vraiment quand l'escalier s'arrêtera et alors après avoir monté la dernière marche, sans vous en rendre compte vous montez encore une marche..
C'est cette marche inexistante qui vous procure cette sensation de vide, comme si vous tombiez dans un abysse infini et angoissant.. Cependant votre pied retombe toujours sur le sol du palier de l'escalier, cela vous rassure alors.
Et bien c'est exactement ce que l'on ressent lorsque Zeus nous téléporte quelque part, ça faisait bien longtemps qu'il ne m'avait pas téléporté à un endroit si éloigné du mont Olympe, en vérité cela faisait exactement 1 an terrien, ce qui bien évidement m'a paru bien plus..
Je posa le pied à terre et me vint alors une toute nouvelle sensation, beaucoup moins angoissante que la première, au contraire..
En regardant le quartier de mon enfance mon coeur se remplit d'une nostalgie qui me fit me sentir entier, chose qui n'est pas arrivé depuis longtemps.
J'étais rentré à la maison.
Je passa le palier de la porte sereinement, à prêt tout j'étais chez moi.
Ma mère me fixa d'un air perplexe avant de me demander si ma journée au lycée c'était bien passée.
Zeus m'avait prévenu qu'elle n'aurait aucun souvenir de ma disparition d'un an et que lorsque je la reverrais ça serait comme si je n'étais jamais parti..
Je m'avança vers ma mère et la serra fort dans mes bras tandis qu'elle semblait interloqué de cet élan affectif soudain et non-justifié.
Je lâcha un : 'Content de te revoir maman..' tandis qu'elle rétorquait : 'Et bah didons t'es devenu calin pendant l'après-midi ou quoi ?'.
Même si elle ne semblait pas comprendre la situation je cru entrevoir une larme perler au coin de son oeil droit, comme quoi, même Zeus le dieu des dieux ne peut effacer le besoin d'une mère de voir son fils.
Je montas alors dans ma chambre pendant que ma mère me criait : 'Ton père rentre ce soir vers 19h, le diner sera servi, tiens-toi prêt !', je répondis un simple : 'D'accord, maman' avant de fermer la porte de ma chambre.
Je jetta mon sac par terre avant de me lancer sur mon lit.
Elle n'avait pas changé d'un pouce, ma chambre était restée la même..
C'est alors que me vint l'envie de regarder par ma fenêtre qui donnait sur la maison des voisins, tout en regardant par cette fenêtre des souvenirs remontaient en moi, je me souvenais passer enormement de temps à cette fenêtre juste pour pouvoir la voir, lui parler..
C'est alors que je la vis ! Juste devant moi, elle ne m'avait pas vu mais je la voyais à travers sa fenêtre, elle semblait préparer son sac de cours, je m'empressais de prendre la première chose qui me vint à la main pour l'utiliser comme projectile, un crayon de bois, parfait ! Je le jeta d'un coup sec et rapide, il alla directement dans la fenêtre juste devant moi, la brisant par la même occasion.. Je la vis s'avancer l'air perplexe vers les bouts de fenêtre à l'intérieur de sa chambre puis ramasser le crayon avec des yeux ronds.
C'est alors qu'elle se tourna vers ma fenêtre et me vis.
Un sourire illumina alors son doux visage, elle s'empressa d'ouvrir la fenêtre pour me lancer un : 'T'es enfin revenu ?!'


_March: 'Oui, enfin..' dis je en lui rétribuant son sourire.
Elle regarda le crayon d'un air dépitée puis se retourna vers moi pour me dire :
_???: 'C'est tout ce que t'as trouvé ?'
_M: 'Désolé je n'ai toujours pas dévellopé de don de thélépathe, Jess' répondis-je la voix enjouée. Elle s'appellait Jessica Swantson, c'était jusqu'à il y a un an ma meilleure amie, on partageait tout, vraiment tout, et c'était aussi la fille dont j'étais amoureux en secret depuis ma tendre enfance, mais elle n'en serait jamais rien car je ne voulais pas gâcher notre si belle amitié..
_Jess: 'Quoi ? Ils ne t'ont pas appris ça dans ton internat en Grèce ?'

Un internnat en Grèce ? Zeus avait vraiment pensé à tout.. Normal me dira-t-on, c'est un dieu, c'est son job de penser à tout..

_M: 'Ahah très drôle Jess, j'ai dû sécher ces cours là..'
_J: 'Bah voyons.. T'as pas changé d'un pouce toi on dirait !'
_M: 'Non, et je suis heureux de voir que toi non plus !'
_J: 'Oh tu pourrais êtres surpris !' Dit-elle m'adressant un clin d'oeil.
_M: 'Tu faisais ton sac de cours ?' lançais-je rétribuant son clin d'oeil par un grand sourir.
_J: 'Bah oui gros béta, la rentrée c'est demain, me dis pas que t'as oublié ? Tu t'es inscrit dans notre ancienne école ?'
_M: 'Ah oui.. Bien sûr, je le savais.. Oui, oui il me semble..' Balbutiais-je priant pour que Zeus m'ai réinscrit dans mon ancien lycée.
_J: 'Il te semble ?! Mon dieu, t'as vraiment pas changé, je me demande comment t'as fait pour t'en sortir tout seul en Grèce..'
_M: 'Hé ! Contrairement à ce que madame pense j'ai mûrit depuis l'année dernière, je sais m'occuper de moi sans l'aide de personne maintenant !' lançais-je d'un ton de défi.
_J: 'Humhum.. Très convaincant ton Speech, alors pourquoi tu t'es fait viré de Grèce ?'
_M: 'Je me suis pas fait viré.. J'ai.. J'ai finit ce que j'avais à faire là bas alors je suis rentré c'est tout..' J'entendis ma mère m'appeller pour me signaler que le repas était prêt.
_J: 'Mouais..' dit-elle d'un air perplexe, elle semblait ne pas croire un mot de ce que je lui disais.
_M: 'Ecoute, je dois aller manger là, on se voit demain au bahut ok ?' Tant pis, je clarifirais les choses plus tard, tout en sachant que je ne pourrais jamais lui dire la vérité..
_J: 'Ouais moi aussi de toutes façons, à demain. Ah et March ?' M'interrompit-elle pendant que je fermais ma fenêtre.
_M: 'Quoi ?' La regardais-je par la fente de la taille de ma tête qui séparait ma fenêtre de mon mur.
_J: 'Contente que tu sois rentré..' Dit-elle avec un sourire et un étrange regard où l'on pouvait deviner de la tristesse.
_M: 'Content d'être rentré !' Dis-je en souriant et en esquivant son regard, je savais que j'allais devoir faire face à mes amis une fois rentré, à leurs souffrances, à leurs questions, un ami qui disparait sans donner de nouvelles pendant un an ça laisse toujours des séquelles auprès des gens qui l'aiment.
Je ferma la fenêtre et descendis pour manger. Ma mère était en train de servir le repas quand j'entra dans la salle à manger juste à côté de la cuisine. Mon père assit à la place la plus opposée à la mienne, la place du chef, était en train de lire son journal. Quand je m'assis en face de lui il baissa son journal et me regarda l'air surpris, le sort de Zeus n'avait-il pas fonctionné sur lui ? C'est alors que son visage reprit une expression détachée et il me demanda : 'Alors fiston, prêt pour ta rentrée demain ?' Ouf, lui non plus ne se souvenait pas de mon absence..

_M: 'Oui bien sûr, vous m'avez bien réinscrit à mon ancien lycée ?' demandais-je pour m'assurer que Zeus avait fait son boulot correctement.
_Maman: 'Bien évidement, quelle question ! Pourquoi t'aurais-t-on changé de lycée entre temps ?'répondit ma mère sur le ton de l'humour, s'asseyant à la table avec nous.
_M: 'Oui, suis-je bête..' un sourire niais s'affichait sur mon visage, je savais que je devrais jouer la comédie pour éviter que la vérité soit découverte.
_Papa: 'Tu sais mon fils, un homme doit prendre ses responsabilités, la vie n'est pas que dans le divertissement, essaye de prendre les choses un peu plus au sérieux'[/color] dit-il d'un air détaché mais avec un ton plus sévère dans la voix.

J'acquiesca sans broncher, les morales de mon père m'avaient maqués, ainsi que le poulet au curie de ma mère, elle s'était surpassée ce soir, même si cela n'avait rien à voir avec la nourriture du mont Olympe, la nourriture terrestre me manquait. Je ne m'éternisa pas à table après avoir débarassé la table je monta me coucher, une grosse journée m'attendait demain, et le plus dur n'allait pas être la rentrée des classes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun Wukong
Bon - Vigilant
avatar

Renommée : 69

Fiche RPG
XP:
0/30  (0/30)
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: [Chapitre 1.2]   Dim 3 Mar - 9:36

Zeus était un être, disons.. Imposant.
En même temps pour le Dieu des Dieux je suppose qu'il se devait d'être imposant, même si il m'a déjà certifié qu'il prennait une apparence plus 'humaine' pour ne pas trop m'effrayer..
Il mesurait plus de 20 mètres de haut, pesait surement plusieurs dizaines de Tonnes, avait de long cheveux blanc grisonnants, une barbe de même couleur, il portait de simple draps blancs comme vêtements, qui recouvraient la moitié de son torse et qui descendaient jusqu'à ses pieds.
Le tout était tenu par une broche doré sur son épaule droite ainsi qu'une ceinture de la même maitière que la broche, il portait également aux poignets deux bracelets en or qui prenaient la moitié de son avant-bras.
Ses chaussures étaient de simples sendalles en cuir et malgré son visage marqué de rides et autres marques rappellant son soit-disant âge avancé, il possédait le corps musclé d'un homme au plus haut point de sa forme.
Ce mastodonte s'avançait donc vers moi d'un air grave et serein à la fois, enfin serein pour Zeus, je ne crois pas l'avoir déjà vu sourire ou même simplement décrisper son visage..

_Zeus: 'Humain, comme tel était ta requête je t'ai renvoyé à ta vie monotone d'être mortel, tout rentrera dans l'ordre dés demain et ce sera comme si rien ne c'était passé entre-temps, cependant, maintenant que j'ai donné suite à ta requête tu dois honnorer notre engagement, n'oublis point la mission qui t'a été attribuée.' Sa voix forte et grave raisonnait à un point où l'on pourrait penser que les murs de la pièce blanche dans laquelle nous étions pouvaient s'effondrer.
_March: 'Oui grand Dieu des Dieux, je n'ai pas oublié, je dois botter le cul d'une chimère pour récupérer la toison d'or, j'ai compris et j'accomplirais ma mission dés que j'en aurais fini avec mes obligations en tant que mortel..' Dis-je en plaisantant tout en essayant de maintenir un ton de respect dans la voix, les Dieux sont plutôt susceptibles..
_Z: 'Attention toutefois, humain, je tolère pour l'instant que tes obligations humaines passent avant ton devoir envers les Dieux par pur souci de commodité, cependant si le temps venait à manquer, ou si un jour j'en décidais autrement, tu devras toujours faire passer le commandement suprème, mon commandement suprème avant tes besoins futiles de mortel, est-ce clair ?'
_M: 'Oui grand patron, c'est très clair, les 10 commandements avant les 10 amusements !' Lançais-je hochant la tête, Zeus s'abaissa alors vers moi, son énorme tête était à présent à mon niveau et ses yeux blancs et dégageant une genre d'énergie électrique semblaient me sonder.
_Z: 'Plaisante si tu le souhaites simple mortel, mais je prends ton accord comme un engagement' Il se leva soudainement et sembla s'éloigner peu à peu de la pièce jusqu'à disparaitre..

C'est alors que je fus réveillé par une musique plutôt hard rock provenant de mon réveil.
J'étais dans mon lit, je me leva calmement avant de passer mes mains sur mon visage.
J'étais pourtant habitué à la communication par rêve, mais apparement plus on était éloignés plus la sensation d'engourdissement dans la tête persistait.
Je me leva tranquillement de mon lit avant de m'éttirer longuement, après ça je m'habilla et pris mon sac pour descendre les escaliers.
Ma mère m'avait préparé des pancakes avec des oeux et du bacon, je mangea rapidement et sortit de la maison après être passé dans la salle de bain.
En sortant je vérifia que personne n'était dans la rue, arrivé au bout de mon jardin je me mis en position de course, prêt à m'élancer quand soudain, sortant d'un buisson Jess m'interpella:

_Jess: 'He tu te préparres à quoi là ? Tu vas au lycée en courant toi maintenant ? C'est une blague ? Depuis quand t'es devenu un athlète ?'
_March: 'Bah parce que toi t'y va comment ?' Dis-je sans réfléchir pour essayer de cache l'échec énorme qu'aurait pu être la découverte de mes pouvoirs au bout d'une journée.
_J: 'Bah en bus voyons.. C'est à 16km de la maison..' Dis Jess déconcertée, montrant le bus qui arrivait.
_M: 'Ah ouais.. Le bus, évidement..' Répondis-je déconcerté à mon tour par la bétise que je venais de dire, mon séjour au mont Olympe m'avait donné de mauvaises abitudes qu'il me faudrait perdre très rapidement..
_J: 'Quoi les bus n'existent pas non plus en Grèce ?' Rétorqua-t-elle sur un ton plaisantin tout en montant dans le bus.
_M: 'Tu serais surprise !' Lançais-je renchérissant sur son humour tout en sachant que je n'avais pas toutafait tort, je monta également dans le bus.

Nous nous asseyâmes dans le bus et commença alors mon interrogatoire..

_J: 'Alors la Grèce, c'est comment ?' Demanda-t-elle le regard pétillant.
_M: 'Bah tu sais, c'est pas si différent des Etats-Unis.. Il y a un grand patron, le président.. Qui commande les petits patrons, les ministres et voilà quoi, les choses viennent et vont, la vie, le train-train quotidien quoi..' J'essayais de traduire ce que j'avais vécu sur le mont Olympe sans toutefois trahir l'essentiel de ce voyage d'un an, cependant c'était impossible..
_J: 'Hum ! Depuis quand tu t'occupes de la politique toi ? Et sinon, la nourriture ? Les gens, comment ils sont là bas ? Comment se comportaient les filles avec toi ?' Les questions devenaient de plus en plus précises et je soupçonais Jess de vouloir savoir si j'avais trouvé une copine là bas.
_M: 'Tu sais la politique pour un homme, c'est très important, alors je me tiens à la page !' Dis-je d'un ton humouristique 'La nourriture est exquise là bas, bien loin de tout ce qu'on mange ici, c'est indéscriptible tellement c'est différent et meilleur' Je repensa à cette divine nourriture à base d'ambroisie et de nectar, l'ambroisie était leurs nourriture de base elle remplaçait tout, les légumes, les fruits, les viandes, les féculents..
Le néctar lui remplaçait toute les boissons, ainsi que les huiles, et servait même de crème s'immortalité, les Dieux s'en passait sur le corps pour le renforcer et les rendre invulnérables.
_J: 'Ouah ! A ce point là..' le regard de Jessica s'illuminait à présent d'une envie non dissimulée de goûter à ces plats.'Et les filles alors ? Tu t'es enfin trouvé une copine là bas ?' Son regard paraissait accusateur à présent.
_M: 'Ahlala, les filles là bas, ou devrais-je dire les femmes, elles étaient magnifiques..' je repensais à Athena, la déesse de la sagesse ou encore Aphrodite la déesse de l'amour qui étaient de vraie bombes, bien plus que des actrices américaines, j'aurais tout donné pour pouvoir passer une nuit dans leurs lits, malheureusement c'était interdit à un mortel comme moi.. 'Et elles savent ce qu'elles veulent ! contrairement aux américaines !' Mon intonation montrait très bien le pique que je venais de lui lancer.
_j: 'Oh ça va hein ! Je sais ce que je veux moi Monsieur !' Une lueur de défi brillait maintenant dans ses yeux, et j'adorais ça.
_M: 'Ah ouais et qu'est-ce que tu veux au juste, madame ?' Elle n'eu pas le temps de répondre, le bus s'arrêta devant mon ancien et nouveau lycée..

Nous descendîmes du bus, je regardais les portes en barreau ouvertes, donnant sur la court principale du lycée, il y avait des arbres et des de la verdure un peu partout, une fontaine était au centre, ils avaient rénnové le lycée pendant que j'étais parti, tout semblait neuf et je ne reconnaissais que très peu de choses, ou alors j'avais oublié mes misérables années dans ce lycée qui me déplaisait au plus haut point, c'était marrant car maintenant ce lycée me parraissait un camp de vacances comparé à mon entrainement sur l'Olympe, un vieux camp de vacances dans lequelle j'aurais joué lorsque j'étais petit..
Je marchais en direction de l'escalier principal, celui dérrière la fontaine lorsque je remarqua qu'un élève plutôt chétif, recroquevillé sur lui même se faisait martyriser par un gars deux fois plus grand que lui et plutôt atlhétique, les choses n'avait pas tant changé que ça.
Les batiments ont pu changer mais ce n'est pas avec des réformes qu'on change touts les élèves, je m'avancea donc vers l'élève atlhétique en lançant un : 'Hé toi là !'

_???: 'T'es qui toi, je te connais pas ?' Répondit agressivement l'élève barraqué à mon interpellation.
_M: 'Non et moi non plus, je m'appelle March et toi ? J'ai remarqué que le garçon que tu t'appraites à frapper ne semble pas comprendre pourquoi, j'en déduis que tu es encore un de ces pauvres types qui pensent devoir faire mal aux plus faibles pour palier à son complexe d'infériorité, c'est pourquoi je t'interpelle de la sorte, à toi de te présenter et de dire ce que tu comptes faire maintenant..' Mon ton était las et monocorde, ce qui avait le don d'énerver mes adversaires, je me tenais à présent face au pauvre type, les bras croisés, Jessica, elle, marchait vers moi jusqu'à setenir toute proche dans mon dos.
_Mike: 'Je m'appelle Mike, et je m'apprétais effectivement à la frapper mais pas sans raison ! Ce morveux binoclard m'avais promis de me faire mes devoirs, tu comprends je devais sortir hier soir, je n'avais pas le temps de faire trois pauvres exercices de math, et me voilà rentrant en cours tranquillement, je viens voir mon bon pote Stanley et ce petit con me dis qu'il ne me les a pas fait, je déteste qu'on se foute de moi, tu comprends ? J'ai donc décidé qu'une punition s'imposait.. N'est-ce pas mon ptit Stanley ?' il frappa un peu fort sur les maigres épaules du petit gars encore recroquevillé sur lui.
_Stanley: 'Ne.. Me.. Touche.. Pas..' Il marmonnait et c'était difficil de comprendre ce qu'il disait, cependant l'expression de son visage ne présageait rien de bon..
_Mi: 'J'espere que j'ai mal compris Stan ? Tu peux répéter ?' Dit la brute en haussant le ton et en le prenant par le cole de sa chemise pour le mettre au niveau de son visage, ses yeux paraissaient ceux d'un buffle en colère tandis que Stan restait le visage baissé.
_S: 'J'ai dit.. TU NE ME TOUCHE PAS !' Son cri créa une onde de choc qui repoussa tout le monde, moi et la brute y compris, à plusieurs mètres de distance, Stanley pour sa part flottait dans les airs avec un regard vide et des ondes de chocs émannaient de son corps par fréquence de 5 secondes.

Je venais à peine de rentrer dans mon lycée que j'allais devoir me battre ? Zeus ne plaisantait pas lorsqu'il m'a dit que la Terre était un endroit bien plus dangereux que dans mes souvenirs..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[chapitre 1] Back to home
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arceus Back to Home (ABH)
» (fini) Surprise ! I'm come back to home ! You missed me ! | Neal Da Silveira
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Justice Universe :: Zone HRP :: Archives JU ! :: Metropolis :: New Troy-
Sauter vers:  
Se rendre sur le portail TourDeJeuVoir les explications de cet anneau sur le site TourdeJeuVoir la liste des jeux de cet anneauPour avoir un jeu de cet anneau au hasardPour voir le jeu précédent de cet anneauPour voir le jeu suivant de cet anneau Licence Creative Commons
DC UNIVERSE and all related characters and elements are trademarks of and © DC Comics.
Justice Universe est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution
Pas d'Utilisation Commerciale - Partage à l'Identique 3.0 non transposé
.


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit