Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
¤ The Dark Knight ¤
Renommée : 662

Fiche RPG
XP:
20/50  (20/50)
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Gotham by Night - Los Cuatro Dedos

le Jeu 30 Aoû - 10:54


Batman
Comme un serpent qui se mord la queue



♠ Musique d'ambiance ♠


Quand tu y entres, tu ne t'appartiens déjà plus... Et si tu veux sortir ? Ha ! Alors là, c'est dans un cercueil, ou au large des Docks de Dixon avec une pierre sur le ventre. Franchement... C'est un calvaire. Tu commences avec les femmes, la drogue, l'argent. Les Cuatro Dedos ont toujours été bons avec les membres de la panda. On te files une voiture, un appartement. On te donne même une arme, et des femmes... Encore. Je l'ai déjà dit, mais tu sais, avec la gueule que j'ai, ca joue beaucoup... Tout était facile. La seule condition, c'était de rester en alerte, 24h/24. Si tu éteins ton téléphone, c'est que tu es mort. Si t'es pas joignable, c'est que tu es mort. Si tu es vivant, alors il te faut une sacré raison pour ne pas avoir décroché : si tu ignores les appels, ca veut dire que tu veux te couper de la bande. Et tu auras pas besoin d'attendre très longtemps avant que quelqu'un ne vienne en finir...

"Feu vert, t'es mort."


Je l'ai déjà fait. Deux fois. Ceux qui craquent, ceux qui changent d'avis. Ceux qui lâchent l'alcool et la drogue et qui deviennent des gens bien... Tu vois. C'est eux, ceux que j'étais chargé de tuer. J'étais un des flingues des Cuatro Dedos. Et c'est mon tour, aujourd'hui... Alors si je t'ai appelé, c'est parce que tu es le seul qui pourra changer les choses. Tu es le seul qui fait assez peur aux Cuatro Dedos. Ils voulaient s'implanter ici, à Gotham. Tu vois, Gotham, c'est surtout pour les bridés et les nègres. Les hispaniques comme nous, tu sais, on est pas très représentés. La Mara à essayé de venir, et ils se sont fait explosé par les Dimitrov. Alors tu vois, j'pensais être tranquille en venant ici il y a un an. Mais ça n'a pas duré. A ce qui parait, Black Mask à pas mal lâché l'Est de Diamond District pour se concentrer sur le Nord, là où ca se bagarre dur. Alors la MR-13 est arrivée. Les Cuatro aussi. J'en ai croisé un, y'a deux jours, a Gloucer Street... Ses quatre doigts sur la main droite, le tatouage de main à quatre doigts sur le cou, il a pas eu besoin de beaucoup de temps pour me reconnaitre. Alors ca y est. J'suis foutu. Donc j'balance tout. Tu dois les dégommer. Tous. A l'Est. J'suis prêt à tout pour ne pas crever comme une merde. J'ai une fille tu sais ? Elle va à l'école, à côté...


Je l'écoutais depuis cinq bonnes minutes me raconter son histoire. Je lui avait déjà cassé deux dents, violence soudaine de l'impatience d'un vigilant, quand j'ai réalisé qu'il m'avait fait venir pour rien. Comme un vieux livre tâché de sang, je peinais à contenir mon envie de le refaire basculer par son balcon, à bout de bras. On se tenait là, sur le toit de son immeuble. Je l'avais pris entrain de tirer sur ma Batmobile depuis sa position, et étais prêt à lui faire passer un sale quart d'heure avant qu'il ne commence à me raconter son histoire pour me retenir. Il y a mieux pour attirer l'attention. Je devrais suivre l'idée de la p'tite Jill Townsend, qui avait créé un blog supposé receuillir les demandes d'aide et d'intervention du grand Batman : ca éviterais les désagrément du genre pour se faire entendre.

Au fur et à mesure qu'il me raconte son histoire, je perçois des pas. Dans les couloirs, deux personnes d'environ 60 et 90kg. Un cliquetis froid, celui d'une arme de poing. Pas de fusil d'assaut, pas dans MES rues. J'active mon capteur de chaleur, mon analyseur, et affine mon analyse de ce qui se passait alors.

"- Sacré sens du timing.
- Quoi ?
- Tes amis sont déjà là."


Son regard se crispe. Son oeil devient comme sclérosé par la peur. Il ne tremble même pas. Ce, comme si le temps s'était soudain arrêté pour lui. Il tourne lentement la tête, me présente un tiroir. Je le fixe de mon oeil blanc miroitant l'effroi, et l'arrête net dans son élan.

"- Tu n'en auras pas besoin. Couche toi, et tais toi."


Je me décale lentement de la porte. S'ils tirent, ca sera forcément dans une logique mécanique de tueur. Essayer d'ouvrir la porte doucement, puis ouvrir la porte en force, et enfin, tirer sur le verrou pour venir tout défoncer.

Le problème pour eux, c'est que j'étais déjà arrivé avant. Je les attendais...







¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤



Actions RPiques





PV : Complets
PE : Complets








avatar
¤ The Dark Knight ¤
Renommée : 662

Fiche RPG
XP:
20/50  (20/50)
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Gotham by Night - Los Cuatro Dedos

le Jeu 30 Aoû - 10:55


Batman
Comme un serpent qui se mord la queue



♠ Musique d'ambiance ♠




Comme un serpent qui se mord la queue




"Vous savez, les bandits sont mauvais. Mais ils restent humain. La preuve, il y en a un qui réclame votre aide. Sauvez le, et peut être que vous pourrez obtenir des informations utiles dans votre lutte contre le crime."

Objectif : Protégez un bandit contre... des bandit

Niveau minimum : 3

Nombre de joueurs minimum : 1

Mandataire : Libre



La poignée s'agite. Impossible d'entrer. J'entend parler en espagnol : "ouvre la, ouvre la." La discussion était mouvementée, peu discrète. N'importe qui pourrait l'entendre. D'un coup de pied, le type défonce la porte. Ca y est... Ils sont là.

Un silence s'installe désormais. Plus de mot, plus rien qui n'augure autre chose que le début d'une danse macabre, toutefois émoussée par mon éternel sens moral. La ligue des Assassin m'avait tout appris. Ils avaient instillé un mal en moi, irrépressible, mais je pouvais lui donner de quoi tenir, et rester dans l'ombre : entretenir mon instinct de chasseur de la nuit sur ces proies immobiles et fragiles.

En un mouvement, comme toujours pour ne rien gâcher, j'arrive au corps à corps avec le premier des deux individus. Comme prévu, quatre doigts sur le cou, des tatouages de gangs. Je lui saisi le bras et le brise, et dans le même mouvement, je frappe sa glotte pour l'empêcher de crier. Une douleur évidente, mais il est déjà au sol quand je me dirige maintenant sur le second. Lui ne devait pas me poser problème pendant que j'interrogerais son comparse. C'est lui qui a ouvert la porte. Le plus fort, mais aussi le plus servile, peut être. J'avais établi un rapport de domination de l'un sur l'autre, qui n'avait rien d'absolu, mais me donnait déjà une priorité sur qui j'allais interroger. Il entend le bruit de son ami frappé, mais ne peut rien voir d'autre que son corps souffrant au sol qui n'a pas encore eu le temps de hurler. Déjà, je suis là, devant lui. Il tressailli, une frayeur soudaine et incisive qui vous transperce de toute part. Double coup de poing dans les carotides, je créé un blocage temporaire de l'afflux sanguin vers son cerveau. Il tombe, alors que je m'assure que la circulation à repris son cours d'une palpation rapide au dessus de sa carcasse immobile.

L'autre recule de son bras valide, et essaie de rattrapper son pistolet trainant au loin. Je m'approche de lui d'un pas franc, alors qu'il transpire déjà de tout son être.

Mais un coup de feu m'arrête. Derrière, le confident était devenu un assassin. Il venait de tirer sur celui qui allait devoir parler, de colère.

"- Pendejo, hijo de puta !
- Non !"


Il pointe déjà son arme vers l'autre, et l'abat juste avant que mon batarang ne s'abatte sur sa main. Mon regard devient noir alors que le sien est injecté de sang, mais profondément clair.

"- Tu viens de perdre ta seule chance de survie."


Rapidement, je m'engouffre dans la fenêtre. Un dernier regard sur sa colère. Il a tué, la fin du contrat qui me lie à lui. Aucun meurtre, surtout quand je suis là et que la situation est sous contrôle. Je pensais au fait qu'il allait mourir, et que je ne pourrais rien y faire. J'allais les exclure à la place de Black Mask et d'Intergang des côtes est, mais je n'allais pas mettre de protection rapprochée sur cet homme. Il ne le méritait déjà pas.

Sans m'en douter, mine de rien, je venais de donner une nouvelle âme en pâture à la bête en moi. Comme un meurtre indirect.






¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤



Action RPIQUE (low lvl)





PV : Complets
PE : Complets








Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum