Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Mauvais - Dominateur
Renommée : 45

Fiche RPG
XP:
7/30  (7/30)
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Pretty Woman

le Jeu 14 Juin - 11:47
Lady Shiva

[font=Verdana]Le hall de l'hotel se voulait foncièrement clinquant pour montrer le coté luxueux de se dernier.
Sandra avait toujours un sentiment de malaise en entrant dans un tel lieu. Après tout, elle avait été habituée à dormir à même le sol et vivait le plus souvent dans une des régions les plus pauvres du monde. D'autres qu'elle auraient gouté et savouré cette instant craignant le moment de rentrer, pour elle s'était le contraire. Comme se draper d'un vêtement qui ne lui allait pas et limite la salissait.
Mais elle n'avait pas eut le choix, ses maîtres lui avait loués une chambre dans le Hilton Gotham, elle devait donc y résider.

D'allure noble et de grande taille Sandra ne dénotait nullement sur la moquette noir et dorée. Si bien que personne ne vient pour lui indiquer la sortie.
Elle tenait dans sa main droite un sac ressemblant à ceux utilisé pour le sport, et aucun autre bagage n'avait été sortit du taxi.
Vêtue d'une tunique en laine d'Egypte fine et soulignant ses formes avantageuses, la jeune femme fit sensations sur les quelques riches visiteurs faisant mine de lire leur journaux sur les nombreux sièges en verre à disposition. Certains attendaient leur chauffeurs, d'autre un rendez vous, ou simplement s'installaient là par curiosité pour voir les nouveaux arrivant.

Les Hôtel de luxe n'était pas si différents de n'importe quelle caste. On y jauge les forts et les faibles pour des alliances possibles ou les OPA Sauvages.
Sandra ne s'intéressant pas à ce monde qui n'était pas le sien avança avec grâce vers les comptoirs, et malgré les sièges, les quelques touristes pressés et fatigués ne faisant pas attention à leur trajectoire, et le personnel nombreux s'agitant dans ce hall comme dans une ruche, elle s'ouvrit une voie royal sans aucun mal.

Le second maître en arts martiaux de Sandra l'avait nommé Paper Monkey car son visage ne trahissait aucun sentiment.
C'est donc avec ce masque impossible à décoder qu'elle se présenta à une jeune femme rousse assise derrière le comptoir.
En trois coup d'Oeil Sandra remarqua ceci :
Les ongles rongés de la jeune femme.
Les cernes, prouvant qu'elle avait récemment pleuré, cachées habillement sous le maquillage.
Une trace brune au niveau des pommettes caché par du mascara ... Elle avait reçue un coup y a pas si longtemps
De légère trace rouge sur les poignées prouvant que quelqu'un les lui avait serré violemment pour la retenir.
Mais surtout sa position corporelle essayant de ne pas trahir tremblement et dégout de soi.
Et un Badge au nom de Madison

Sandra fit donc son plus jolie sourire et planta son regard dans les yeux de Madison.
- Bonjours Madison, Je me nomme Sandra Woosan, j'ai une réservation chez vous ... Qui vous a violé.
Shiva avait rapidement et à vois basse sur la fin.
Comme elle l'espérait les yeux de la jeune femme trahir la réponse. Sandra ne s'était pas attendu à ce que Madison en formule une, surtout si c'était un client.
Et en effet Madison avait capté du regard un homme loin derrière Sandra. En temps que Lady Shiva, Sandra avait une parfaite connaissance de son espace. Les cameras, les gens autours d'elle, les accès à de multiple position de repli ... Et les miroirs onéreux disposés ça et là. Elle su donc qui Madison regardait aussi surement que la terre tourne autour du soleil.

Il était gros, petit, plein d'assurance malgré son poids, emplie d'une bonne dose de pouvoir lui permettant de profiter du personnel féminin sans à craindre de conséquence.
Elle sourit une fois de plus à Madison et déclara aussi chaleureusement quelle le pu.
- Il ne vous embêtera plus.
Madison se rappellera longtemps cette phrase et là belle asiatique ... Si elle en avait parler Madison aurait dit que le ton été froid tel une lame frottant contre une autre. Seulement Madison ne parla jamais de ce qui se passa ensuite, car elle n'était pas sur que cette Femme en était la cause. Sûrement un simple hasard.

En tout les cas Madison tendit à Miss Woosan, après avoir vérifié son nom dans la basse, la clef de la suite 509. Elle ne lui proposa pas l'aide d'un porteur pour le peu de Bagage. Madison avait vu tout type de riche personne et savait que beaucoup voyagé avec nombre de valise. Mais elle avait apprit à ne pas poser de question. Surtout que des femmes de ménage avait parlé des nombreuses tenues qui avait une semaine plus tôt étaient amenées et entreposées dans le dressing de la 509.

Madison indiqua donc à Miss Woosan les ascenseurs et la regarda fendre sa route une nouvelle fois dans cet espace vivant. Comme si seul Miss Woosan vivait et que le reste des gens s'était arrêté comme on met un film sur pose. Miss Woosan se déplaçait avec grâce sans un mouvement de plus que besoin et passa à la Hauteur de Mr Stekann. Madison frissonna et ressentit une envie de vomir en repensant aux mains potelées de ce puissant sur ses seins et son sexe. Elle ferma les yeux pour rejeter ses souvenirs le plus loin possible dans son esprit. Lorsqu'elle les rouvrir, s'est pour voir l'homme étouffer et ses collègues accourir à son aide. L'homme tomba rapidement raide mort alors que Miss Woosan était la seule à ne pas s'intéresser à ce drame et continua sa route vers les ascenseur.
Miss Woosan y pénétra et se retourna ... Et Madison aurait jurer qu'elle lui souriait comme une mère aurait sourit à son enfant pour le réconforter alors que les portes se refermaient.

-

Sandra arriva enfin dans la suite 509. Elle s'assura d'abord qu'aucun courrier sur le bureau ou message vocal sur le répondeur ne l'attendaient puis posa son simple bagage sur le divan.
La pièce était très grande et ne comportait pas seulement le bureau de chêne devant la véranda, ou le divan placé au centre devant des pieds en or sur lequel reposait une plaque de verre.
Il y avait aussi un fauteuil dans le coin gauche. Plusieurs placard dont un avec un table et un nécessaire de repassage. Et trois portes.

La première à gauche donnait sur une salle de bain avec une douche, une baignoire et un jacuzzi en plus des nombreux tiroir avec nécessaire de bain, et du placard à pharmacie.
Sandra se dévêtue et se dirigea sous la douche. Se laver lui ferait du bien après le long voyage en avions De plus elle s'était sentit salle après avoir touché l'homme qu'elle venait de tuer. Personne n'avait remarquer mais en le croisant Sandra avait avec rapidité et efficacité frapper trois points du corps de l'homme.
De plus elle s'était positionnée de façon à ce que ses mouvements ne soit capter par aucune des caméra, même si avec sa rapidité cela l'aurait étonner que quelqu'un les remarques.
Il ne lui avait pas fallut plus que ses trois frappe pour que le sang reflux dans la gorge de se porc et l'étouffe.
Elle avait lui avait aussi murmurer en le frollant : Pour Madison et toutes les autres.

Mais maintenant avoir touché un être aussi indigne de son talent lui donnait le besoin de laisser l'eau couler sur son corps et se nettoyer a l'aide de cette dernière et de gel.
Une fois ses nerfs détendus et sa sérénité retrouvée Sandra sortit de la douche se sécha avec une serviette et l'enroula au dessus de ses seins puis retourna son salon.

Les deux autres portes donnaient l'une sur une grande cuisine et l'autre sur une chambres tout aussi grande. Dans cette dernière un lit deux places plus que confortable l'attendait. Elle laissa tomber la serviette à ses pieds. Ouvrit une petite minute le dressing pour contempler les habits que ses maitres avait fait livrer. Aucun doutes, qui qu'ils soient ils avaient du gout. Ou connaissait parfaitement les siens.

Puis elle se glissa dans les draps de satin et s'endormi avec plaisir.
Elle était enfin où elle l'avait longtemps désiré ... A Gotham et bientôt pourrait voir si quelqu'un était digne de se battre contre elle.[/front]
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum