Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Renommée : 190

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

[Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1

le Dim 15 Avr - 17:31
Gloucer Street, 20h25

En attente de ton jet de Perception.

HRP :
→ Tu as 10.000$ (grâce à ton précédent contrat avec Alfonso, que tu as pu économiser grâce à tes voyages pas forcément dispendieux).
→ Tu as un Allié - Dévouement (••) - Alfonso - Niv.0 Débutant
→ Tu as un Allié - Dévouement (•) - XXX - Niv.0 Débutant

Tu perds -5$ pour l'achat de ta bière.

avatar
Renommée : 98

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1

le Dim 15 Avr - 17:38
JET DE PERCEPTION :

Oscar arrête de parler afin de scruter les gens dans le bar. Il regarde plus particulièrement ceux qui montrent des signes d'intérêt pour la conversation qu'il vient d'avoir avec Alfonso.
avatar
Renommée : 842

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateurhttp://justiceuniverse.jdrforum.net

Re: [Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1

le Dim 15 Avr - 17:38
Le membre 'Oscar Parrain' a effectué l'action suivante : Destinée

'Dés de Réussite' :

Résultat :
avatar
Renommée : 190

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1

le Dim 15 Avr - 17:43
Gloucer Street, 20h25

Alors que tu scrutes ce qui t'entoures, tu ne note (avec une précision déconcertante) strictement aucune présence intéressée par ta conversation.

Tu remarques parfaitement l'absence totale d'intérêt que les gens pourraient avoir pour un vieux croulant perdu dans un bar. Toutefois, tu as noté des regards surpris au moment de ton arrivée. Grâce à ta mémoire, tu t'es souvenu que les conversations se sont presque toutes arrêtées pendant une fraction de seconde insaisissable.

Plus encore, et c'est là que ta mémoire incroyable se révèle utile... Tu remarques qu'une chaise est vide. Comme si tu avais noté chaque présence. Peut être que celui qui y était, un homme dans la trentaine, est juste sorti par derrière pour aller aux chiottes ou fumer une clopes...

Alfonso se lève et t'accompagnes pour sortir. A l'intérieur, il n'y avait donc rien d’intéressant.

avatar
Renommée : 98

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1

le Dim 15 Avr - 18:09
Alfonso n’avait pas dit mot, et s’était contenter de se lever pour le suivre. Oscar traversait la salle pour sortir lorsque quelque chose le tiqua. Il manquait quelque chose, ici. Ou plutôt quelqu’un. Il se remémora son entrée dans les lieux et une dizaine de visages s’extirpèrent instantanément de sa mémoire, avec leur localisation précise dans l’établissement. Là, entre ces ouvriers et ces pimbêches, se trouvait une place vide. Une place récemment vidée, pour être plus précis. Mais il était trop tard pour entamer une éventuelle poursuite. Et peut-être qu’Oscar se faisait simplement des films. Mais il valait mieux être prudent. Il se tourna vers Alfonso.

- Quelqu’un s’est barré en entendant notre conversation. Soit, il est parti pisser ou s’en griller une, soit il est parti prévenir ses maîtres que quelqu’un s’intéresse à eux, soit il nous attend dehors pour nous suivre. Espérons que ça soit la dernière solution, j’connais pas mal de lieux où on pourrait le coincer, dans les environs. Alors on va faire un détour avant de passer chez moi. Suis-moi.

Ils sortirent alors du Cero Nero et tracèrent la route. Oscar jouait de sa mémoire afin de traîner le potentiel mouchard dans des coins où il serait plus repérable. Lorsqu’il jetait des coups d’œil aux gens – plutôt rares, car il ne fallait pas laisser croire qu’il pensait être suivi - , il tentait de retenir qui il voyait un peu trop souvent au détour des tournants et des petites ruelles qu’ils empruntèrent. Il mena Alfonso dans une venelle extrêmement peu fréquentée qui, après une vingtaine de mètres, tournait en angle droit sur la gauche. Il s’arrêta juste après avoir bifurqué et intima le silence à Alfonso d’un mouvement de la main. Il guetta alors des bruits de pas, des frottements de tissu, et s’apprêta à bondir sur son poursuivant. Encore fallait-il qu’il y en ait un.


---------------

JET DE PERCEPTION : Oscar cherche à savoir si lui et Alfonso sont suivis.
avatar
Renommée : 842

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateurhttp://justiceuniverse.jdrforum.net

Re: [Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1

le Dim 15 Avr - 18:09
Le membre 'Oscar Parrain' a effectué l'action suivante : Destinée

'Dés de Réussite' :

Résultat :
avatar
Renommée : 190

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1

le Dim 15 Avr - 18:44
Gloucer Street, 20h35

Alors que tu te diriges vers la ruelle, tu tentes de te cacher avec Alfonso, mais celui ci est très loin d'être un grand pro de la dissimulation. Alors que tu essaies de te cacher, tu laisse négligemment trainer ton ombre et t'en rend compte tardivement. Pourtant, il n'y a personne.

Alfonso sous pression t'indique donc qu'il faudrait reprendre votre route.
avatar
Renommée : 98

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1

le Dim 15 Avr - 20:08
La tension monta légèrement d’un cran lors de l’attente du moment fatidique. Pourtant, celui-ci ne vint jamais. Personne n’apparut au détour de la ruelle. Oscar vit alors son ombre dépassant du mur et s’esclaffa devant sa propre bêtise. Si l’homme qui s’était éclipsé du bar s’était avéré une menace, alors c’était simplement dans le fait qu’il était allé prévenir ses supérieurs. Ou peut-être qu’il connaissait mieux les lieux qu’Oscar ne le pensait et les attendait à un détour pour reprendre la poursuite. Finalement, le vieillard décida qu’il n’en avait rien à foutre et, suite à la demande d’Alfonso, reprit sa route, se dirigeant cette fois vers sa planque.

Ils y arrivèrent une petite dizaine de minutes plus tard. C’était un petit bâtiment plutôt vieillot, cela semblait faire des années qu’il était abandonné. Il y avait quelques fissures sur la façade et la peinture était écaillée, donnant au blanc initial des teintes de vert moisi. Des fenêtres étaient présentes, mais toutes situées en hauteur. Nombre d’entre elles étaient brisées. La double-porte qui servait d’accès principal était barricadée par des planches directement cloutées dessus. Oscar mena Alfonso à l’arrière du bâtiment, où ils trouvèrent une petite porte d’un rouge vif, quasi-neuve. Il sortit une clé de sa poche et l’inséra dans la serrure. Quelques cliquetis plus tard, ils entrèrent. Un grand espace vide et sale se présenta alors à eux. Il n’y avait plus qu’une seule et unique imprimante, semblant dater d’un autre âge, prenant la poussière et collectionnant les toiles d’araignée. Oscar se dirigea vers la seule et unique porte au fond, qu’il ouvrit à l’aide d’une seconde clé. C’était une petite pièce qui devait anciennement servir de bureau. Le Gravat l’avait aménagé avec un lit au fond et un « espace salon » avec trois fauteuils et une table basse, au centre de la pièce se trouvait un gros brasero devant servir de chauffage. Contre le mur se trouvait une énorme armoire dans laquelle il entassait tout son fourbi. Il sortit une bouteille de scotch et deux verres de celle-ci, puis s’affala dans un des fauteuils. Il remplit les verres et se roula une cigarette, aucunement gêné de la précarité des lieux.

- Bon, Alfonso, mon ami. Je le sais, tu le sais, et c’est pour ça que tu es venu me voir : j’ai un cerveau génial. Mais voilà, la célérité de mes neurones ne fait pas tout. Alors, vu que tu ne m’as pas répondu, je te demande à nouveau de tout me dire sur tes gars qui valent le coup et sur l’état de tes finances. Et, surtout si tu veux que je t’aide, me dire quel bon sang d’information peut valoir la tête des hauts placés ? J’ai besoin de tout savoir afin de tout planifier.

-----------------------------

ACTION : Utilisation de la compétence « Charisme » afin de soutirer le maximum d’informations d’Alfonso.

avatar
Renommée : 190

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1

le Dim 15 Avr - 20:52
Gloucer Street, 20h45

Alfonso prit aussitôt place et bu d'un trait son verre de Scotch. Il regarde la pièce, et reprend son attention pour s’intéresser à toi.

"Bien sûr que tu sauras tout ce que je sais. Quel intérêt d'aller vers toi... Puis tu es le dernier allié qui me reste ici."

Il fouille dans sa poche et te tend une clef USB.

"De la dynamite, une bombe. Bellini était sur un coup fumant. J'ai mis tout mon argent et mon énergie pour chopper ces infos et être là. J'ai tout filmé, tout est sur cette clef. Cinq minutes où on le voit entrain de flinguer les hommes de Galante et détourner leur chargement pour le compte d'un type qui fait plutôt bon genre. Il débarque à la fin de la video... Rien que d'y penser, j'ai des frissons..."

Il ne connait pas le type qui apparait sur la vidéo. Pas forcément rompu à la vie sociale de Gotham, tu es certain que tu ne reconnaitra pas ce type. Pourtant, tu sais que c'est évidemment une bénédiction.

La vidéo contenue dans la clef est un moyen évident de faire tomber Bellini. Toutefois, il faudra parvenir à faire arriver la clef à Galante sans qu'elle ne soit interceptée. Il faudra aussi lui faire voir, et être sûr de recevoir les remerciement qui iront avec ce genre de loyauté...

Il vous appartenait de faire un choix.

Toutefois, en vieux briscard, tu sens que tu fatigues peu à peu. Il est presque 21h, l'heure de la soupe et du coucher...

avatar
Renommée : 98

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1

le Lun 16 Avr - 11:40
Lorsqu’Alfonso dévoila le contenu de la vidéo, Oscar fut quelque peu surpris. Il lui avait parlé de têtes hauts placées à passer à la guillotine. Mais apparemment, il n’y avait que Benneli et un mystérieux individu que le document pouvait faire tomber. Tant pis, c’était déjà ça de pris. S’il arrivait à s’assurer une bonne place à Gotham, en se faisant bien voir des Galante, cela pourrait indéniablement servir ses plans. Et puis, il serait toujours temps de zigouiller les mafieux un peu plus tard. De toute façon, tout le monde allait y passer, lui y compris.

Le vieux avait la dalle, donc il se leva et se dirigea vers son armoire à fourbi. Il en sortit un pain d’une boîte qui, étonnamment, n’avait pas l’air trop moisi. N’ayant pas de frigo, il n’avait logiquement pas de charcuterie, il se contenta donc de choper la confiture et un couteau. Chacun de ses mouvements étaient gouverné par la réflexion. Tous ses gestes avaient été mécaniques, son regard perdu dans le vague, Alfonso ne semblant plus exister. Ici, c’était son endroit. Là où ses capacités de réflexion étaient démultipliées. Il n’avait jamais compris pourquoi cet endroit avait cette prédisposition à attiser sa concentration. Enfin, il leva la tête vers Alfonso.

- J’ai besoin de réfléchir seul, mon ami. Retrouve-moi demain à neuf heures à l’angle de la douzième, à Diamond District, on ira chercher mon pote Walden, il connaît bien les Galante.

Puis, il replongea dans son esprit, cigarette au bec, scotch en main. Lorsqu’Alfonso fut parti, il resta comme ça pendant plusieurs heures d’affilée, analysant toutes les solutions possibles, tous les coups fumants envisageables, toutes les crasses à faire. Généralement, les gangsters n’étaient attentifs qu’à deux choses : l’argent et la violence. Ils avaient déjà leur quota de la première, tandis que la deuxième… Il n’y en avait jamais assez. Il tenta de se rappeler quel clan était ennemi des Galante, avant de se souvenir qu’ils l’étaient tous. Peut-être qu’il suffirait simplement de choper un lieutenant d’un gang adverse et le livrer pieds et poings liés devant le Cero Nero. Pour sûr, les Galante seraient au courant. Alors que sa clope était écrasée dans le cendrier et son verre vidé depuis longtemps, il s’endormit. Comme ça, sans prévenir, installé confortablement dans son fauteuil favori, le marchand vint lui balancer son sable à la face.

avatar
Renommée : 190

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1

le Lun 16 Avr - 13:49
Imprimerie Désaffectée d'East End, 05h23

Tu es réveillé. Pas par le soleil, sur ton visage, mais par un boucan d'enfer. Il est à peine cinq heures du matin, et tu sens que ta journée commence plutôt mal : un petit groupe de jeunes vient de débarquer dans l'imprimerie et parlent plutôt fort.

"'- Tin, mec, t'es serieux ? MUTHA FUKAA
- Putain ouais, bang bang, il lui a ***** une patate, **** l'a couché !
- WOOOOOOOOO !!!
- Putain ta gueule bruv ************* GET DAT FOKKEN SNITCH
- **************************
- (.....) HAHAHAAHAHA !
- S'bon yo, t'sais qu'on peut ************* contre lui yo',
- *********************
- ********************* BRAT BRAT BRAT !! A SHOT IN THE HEAD
- C'est la rue wesh, la putain d'RUE.
- ************ tu la baises ! Serieus'ment ! Droit !
- S'ta mère que **************
- (.....) POUAHAHAAHAAAAA !!! (.....) BITCHES ASS
- Sérieux bruv', t'as ram'né quoi p'tain fais ********"


Tu perçois donc des bribes de conversations, à l'intérêt plutôt faible, témoignant d'une faculté intellectuelle de groupe peu développée. L'humain grégaire dans toute sa splendeur. A cause de tes capacités déficientes, tu ne perçois toutefois pas tout. Tu ne peux pas mesurer combien ils sont, mais tu identifie environ trois voix distinctes, des bruits métalliques, un téléphone passant du Rap américain afro à toute balle.

Que fais tu ?


HRP :
Je fais un jet, mais tu ne sauras pas ce qu'il induit Smile


Dernière édition par MJ le Lun 16 Avr - 13:50, édité 2 fois
avatar
Renommée : 842

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateurhttp://justiceuniverse.jdrforum.net

Re: [Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1

le Lun 16 Avr - 13:49
Le membre 'MJ' a effectué l'action suivante : Destinée

'Dés de Réussite' :

Résultat :
avatar
Renommée : 98

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1

le Lun 16 Avr - 14:26
Le vieillard ouvrit les yeux subitement. Il était toujours assis dans son fauteuil. En levant la tête vers les fenêtres hautes, il vit que la nuit n’avait pas encore laissé la place au jour. Il se demandait ce qui avait bien pu le réveiller. Sûrement pas sa position, vu qu’il dormait quasiment plus souvent dans son fauteuil fétiche que dans son lit. C’est alors que, encore somnolant, il prit conscience des voix de l’autre côté du mur, à l’intérieur de l’imprimerie. Il en discerna trois différentes, mais ne capta que des bribes de conversation. Des bribes qui lui donnaient envie de vomir, tant leur façon de s’exprimer le dégoûtait.

Son premier réflexe du matin, plutôt que de bondir sur les jeunes pour les expulser de chez lui, fut de se rouler tranquillement une clope. Il l’alluma, tout en se levant et en se dirigeant vers la porte, qu’il ouvrit à la volée. Le bois claqua bien fort contre le mur, histoire de faire entendre à tout le monde qu’il était là. Il resta dans l’encadrement, s’appuyant contre le chambranle tout en tirant une latte.

- Bon, les mecs, j’en ai rien à foutre de ce que vous bavez, rien à foutre de ce que vous buvez, fumez ou vous injectez dans les veines. Seulement voilà, j’ai une journée chargée en prévision. Un type à buter, son organisation à démanteler et pour ça, ça ne m’aurait pas déplu d’avoir une nuit complète de sommeil, si vous voyez ce que je veux dire. Alors, ça m’dérange pas le moins du monde que vous veniez faire vos saloperies dans mon squat, mais dans ce cas baissez d’un ton.


------------------------

Jet de Charisme : Oscar tente d'imposer sa personnalité afin que la situation ne devienne pas explosive.
avatar
Renommée : 842

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateurhttp://justiceuniverse.jdrforum.net

Re: [Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1

le Lun 16 Avr - 14:26
Le membre 'Oscar Parrain' a effectué l'action suivante : Destinée

'Dés de Réussite' :

Résultat :
avatar
Renommée : 190

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1

le Lun 16 Avr - 14:49
Imprimerie Désaffectée d'East End, 05h24

Gotham, sa violence sans fin.

On pouvait voir un vieux, pauvre Oscar, sur le sol. Tabassé et laissé pour mort, comme une charogne, une raclure qui n'intéressera de toute façon personne. Du sang coule de ses intestins, percés de coups de lame rapide. Sa mémoire incroyable ne retiendra que des visages stupides, mais trop forts et trop jeunes pour lui.

Les barres de fer ont brisé ses jambes, déjà usées par l'arthrite. Les coups de poings ont tuméfié son visage. Il s'est vidé, comme un porc.

Il est mort.


...


...


...


C'est ce qui se serait produit si tu avais agit autrement, usé d'autres mots, et surtout vécu dans une dimension où tu n'avais pas cette énergie, ce don naturel qui ne sied qu'a peu d'êtres : le charisme. Arrivé sur les lieux, tu imposa ta présence et laissa les jeunes pantois.

Quatre hommes, la vingtaine à peine passée, avec un sac de sport entre eux et un lecteur de musique à la mode passant bruyamment de la musique. Chacun porte des vêtements jaunes. Des maillots de l'équipe des Lakers ou de simples bandanas jaunes pétant.

"Putain... mais *** qui toi ? Casse toi putain, on * ** deal. Dès qu'il *** fini on se casse alors ferme ** gueule."

Il sort de son baggy un pistolet, la bouche en cul de poule poussée par une excitation de gangster télévisé, et te braque comme dans les films américains. Pourtant, face ton air mystérieux, ton assurance et ta grande gueule, il fini par baisser lui même son arme et regarder par terre.

"S'bon mec. De toute façon on va pas trainer alors va t'coucher. On savait pas k'c'était habité."

Il se retourne, et fais signe à son pote pour qu'il éteigne sa musique, comme le leader d'une meute de chiens.

"R'tourne te coucher. Et r'ssors pas avant sept heures."

La vermine, Gotham, ses cadavres. Tu en avais réchappé, parce que tu sais en imposer. A toi de voir ce que tu veux faire par la suite.


avatar
Renommée : 98

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1

le Lun 16 Avr - 16:53
Son entrée remarquée suscita bien vite l’intérêt des jeunes. L’un d’entre eux eut d’ailleurs, en guise de geste d’accueil, le réflexe de sortir son calibre de son futal et de le pointer directement sur Oscar. Ce dernier resta stoïque, conscient que sa vie était à l’autre bout du canon. Il se contenta de le regarder fixement, droit dans les yeux. Il baissa presque aussitôt son arme, fixant le sol. Le vieillard s’en voulait, il n’avait pas entendu la totalité de ce qui lui avait dit le type. Il savait que le poids des ans jouait des tours à ses oreilles, mais sa fierté mal placée le poussait à ne pas l’accepter. Il mit donc ça sur le dos de la fatigue.

Les squatteurs portaient tous du jaune agrémenté de violet, les couleurs des Los Angeles Lakers. Ils devaient sans doute faire partie d’un gang, mais si mineur qu’Oscar n’en avait jamais entendu parler. Le Gravat fut tout de même surpris du revirement de situation. Le leader de la troupe s’excusait presque du dérangement, ce qui était étonnant. Il vit là une opportunité qui ne se représenterait peut-être plus avant un bon bout de temps. Ces jeunes pourraient faire une bonne main-d’œuvre, qui plus est, ils avaient tous l’air armés. La situation était délicate, il savait qu’il ne devait pas leur demander directement s’ils voulaient bosser pour lui, risquant de s’attirer leur antipathie. Il fallait la jouer plus fine. Il regarda la porte rouge derrière eux, se souvenant qu’il ne l’avait pas fermée à clé. Il se doutait que ce n’était pas une serrure qui aurait pu les arrêter. Parfois, lorsqu’il revenait après une longue errance en ville, il voyait des traces de présence récente dans la salle, des bouteilles vides et des mégots. Il en déduisit qu’au moins l’un d’entre eux était doué pour le crochetage. Sans rien dire, il disparut à l’intérieur de sa pièce de vie et revint quelques secondes plus tard.

- Tiens, attrape, fit-il en lançant le double des clés au chef de la bande. Vous êtes le bienvenu chez moi quand vous voulez. Y’a du scotch dans l’armoire, si ça vous tente.

Son armoire ne contenait que quelques vêtements et un peu de nourriture. Ses dix mille dollars, eux, étaient à l’abri, enterrés derrière le bâtiment. Maintenant qu’il était bien réveillé, il n’arriverait plus à se rendormir. Il dépassa donc le groupe et se dirigea vers la porte rouge, qu’il ouvrit. Avant de sortir, il se retourna.

- N’oubliez pas de fermer en sortant. A la revoyure.

Et il sortit. Ce cadeau était à double-tranchant. Peut-être les jeunes en profiteraient pour foutre sa piaule en l'air. Peut-être pas. Mais d'un autre côté, ça lui permettrait de les revoir, de passer du temps avec et, plus tard, de les convaincre de bosser pour lui. La marche jusqu’à Diamond District lui prendrait pas mal de temps. La pêche au Walden était lancée.

Direction : Diamond District
avatar
Renommée : 190

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1

le Lun 16 Avr - 18:18
Imprimerie Désaffectée d'East End, 05h32

Pendant que tu sors, tu dois me faire un jet de Perception.

avatar
Renommée : 98

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1

le Lun 16 Avr - 18:30
Jet de Perception.
avatar
Renommée : 842

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateurhttp://justiceuniverse.jdrforum.net

Re: [Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1

le Lun 16 Avr - 18:30
Le membre 'Oscar Parrain' a effectué l'action suivante : Destinée

'Dés de Réussite' :

Résultat :
avatar
Renommée : 190

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1

le Lun 16 Avr - 18:38
Imprimerie Désaffectée d'East End, 05h32

Dans la vie, on peut manquer la femme de sa vie simplement parce qu'on a manqué son train, qu'on a loupé parce qu'on a mis 30 secondes de trop à chercher une cravate passée sous le lit, à cause d'un retour d'une journée de travail qui nous a épuisé et nous a poussé la veille à foutre en bordel nos fringues, à cause de la décision d'accepter un boulot un peu loin de chez soi dans des trains bondés, à cause d'un pote plein aux as qui nous a poussé à vouloir nous aussi gagner plein de thune.

Bref.

Connerie de destin, tu continues ton chemin jusqu'à Diamond District sans avoir rien vu ou entendu de particulier.

avatar
Renommée : 98

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1

le Mer 25 Avr - 22:12
Devant l’Imprimerie Désaffectée - 21h32


La journée avait été plutôt longue pour le vieillard. Après avoir bavardé avec Alfonso dans le Starbuck jusqu’en fin de matinée, il s’était mis en route, traçant vers East End. Le temps d’y arriver à pied, l’après-midi pointait déjà le bout de son nez depuis belle lurette. La suite était des plus habituelles pour le vieux. Flâner, s’assoir sur un banc, observer, ou entrer au hasard dans un bar et écouter les gens parler. Quoique, avec Oscar, la notion de hasard ne se posait plus lorsque l’on parlait des cafés d’East End, vu qu’il les connaissait tous. Mais il n’avait rien appris de bien intéressant. A vrai dire, son écoute était diminuée par son intérêt grandissant envers la soirée qui s’annonçait. Il aurait l’occasion, s’il se débrouillait bien, de mener à bien la première partie de son plan. C’est-à-dire, recruter des fortes têtes.

Oh, évidemment, il ne s’attendait pas à tomber sur des lumières, mais il espérait que Fosco, le plus fidèle homme de main d’Alfonso, serait là. Avec lui, la base de son clan serait assurée. Malgré son handicap oral, Fosco était un homme fiable et très efficace quand ça chauffait. En matière de puissance de feu, il avait été le principal élément de la victoire d’Oscar lors de l’affaire des champs de course. Le Gravat comptait se pointer au Cero Nero avec un peu d’avance, histoire de se prendre un ou deux godets en attendant. Il avait donc décidé de faire un détour chez lui, afin de déterrer tout son fric. Il était donc là, devant l’imprimerie.
avatar
Renommée : 190

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1

le Mer 25 Avr - 23:01
Imprimerie Désaffectée d'East End, 21h38

Alors que tu rentres, tu vois ta porte entrebaillée. Comme si elle avait été forcée, là où elle était ouverte à ton départ. Rapidement, tu observes des traces de pas nombreuses.

En entrant, tu trouves les jeunes, qui squattaient le matin. Tous sont étendus sur le sol, le crâne explosé par des impacts de balle. Pourtant, il en manque un. Du sang, un chemin de sang, qui mène directement vers ta petite pièce personnelle.

Que fais-tu ?
avatar
Renommée : 98

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1

le Mer 25 Avr - 23:19
Alors qu’il faisait le tour pour entre par la porte arrière, Oscar s’arrêta un moment lorsqu’il vit que celle-ci était ouverte. Cela ne lui inspirait rien de bon. Peut-être les jeunes de ce matin avaient-ils oublié de fermer. Peut-être qu’il y avait une toute autre raison derrière le ressentiment désagréable qui l’étreignait. Malgré tout, il posa la main sur la porte rouge et la poussa.

Il tomba nez-à-nez avec une scène de carnage total. Les squatteurs étaient allongés sur le béton froid, leurs vêtements jaunes et mauves repeints d’une teinte rouge hémoglobine. Leurs crânes explosés vomissaient des morceaux épars de cervelle sur le sol. Soit les assaillants étaient des tireurs d’élite, soit ils avaient pu maîtriser les jeunes avant de les abattre froidement. Oscar décela l’absence d’une victime, dont il retrouva bien vite la trace, tant celle-ci était évidente. Une longue traînée de sang parcourait la salle pour finir dans sa pièce de sa vie. Oscar regarda la porte avec insistance, comme s’il essayait de voir au travers. Le vieillard essaya de reconstituer la scène en lisant les traces. A son avis, un homme, ou un groupe d’hommes, était entré en trombe, faisant feu sur un des squatteurs pour intimider les autres. Le premier touché n’était pas mort sur le coup et, après avoir vu ses amis se faire abattre les uns après les autres, il avait mystérieusement rampé. Ou bien les assaillants avaient traîné son corps pour une tout aussi mystérieuse raison.

Tant pis, il ne saurait jamais le fin bout de cette histoire s’il n’allait pas dans sa pièce. Il plongea une main dans son imper et en ressortit son fidèle couteau. Le principe de sa tactique était simple et il l’appliqua d’ores et déjà, son énervement palpable à des lieues à la ronde.

- Eh ! Bande d’immondes bâtards ! Qui a osé massacrer mes futurs hommes de main ? beugla-t-il comme un possédé.

Il ouvrit la porte en trombe. Sa colère avait dépassé sa prudence de très loin et son prodigieux sens tactique se noyait sous des trombes de fureur. Il leva son couteau, prêt à le balancer sur le premier type à faire un geste suspect.
avatar
Renommée : 190

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1

le Mer 25 Avr - 23:50
Imprimerie Désaffectée d'East End, 21h38

Tu entends un gémissement. Du moins, ce qui y ressemble. C'est la respiration finissante d'un des types. Comment a t'il pu survivre aussi longtemps ? Il est là, un jeune afro américain, main sur un pistolet, mais endormis. Le ventre criblé d'une balle. Soudain, ta mémoire visuelle, quoi que troublée par le suspense du moment, note qu'il y avait quelques corps plus loin, dans ton imprimerie, et qu'un des membre du gang n'est pas parmi les corps. Ta mémoire à noté leurs formes, sans que ton attention ne s'y arrête.

Alors, tu montes facilement la scène dans ton esprit.

Dans tous les cas, il est là, au sol. Il a prit une partie de ton whisky et l'a vidé pour faire passer la douleur. Du vomi, là, sur son flingue. Du sang, trop. Il est pâle. Un comble pour un black.

Tu as deux choix évident. Pas tellement plus au premier abord...

Te débarrasser de leurs corps avant qu'ils n'empestent. Il leur reste probablement des armes et un peu d'argent dans leurs poches, même si le sac à disparu.
Tu peux aussi emmener le type à l'hosto, fissa. Il a perdu beaucoup de sang, et risque de crever. Mais ça reste jouable, vu sa volonté de survivre déjà hors du commun. Tu sera sen retard à ton rendez vous, bien sur.

avatar
Renommée : 98

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1

le Jeu 26 Avr - 0:25
Jet de Force : Oscar essaie de traîner le type en dehors de sa piaule.
Contenu sponsorisé

Re: [Campagne] Oscar Parrain - Chapitre 1

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum