Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Bon - Défenseur
Renommée : 45

Fiche RPG
XP:
25/30  (25/30)
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

[Rang 1]Incendie dans le quartier residentiel.

le Mer 28 Mar - 13:44
"Un incendie c'est déclaré à Historic District, nous avons fait de notre mieux pour être sur les lieux le plus rapidement possible, seulement, le feu c'est beaucoup trop propagé et il reste énormément de civils à l'intérieur nous avons besoin de votre aide..."

Objectif : Sauvetage : Sortir tous les civils du bâtiment enflammé en évitant un maximum les pertes.

Mandataire : Mr.Stark - Pompier de Metropolis.



James Portman - Livraison Express


Ciel de Metropolis – 17h

J'avais enfilé mon anneau, ca faisait un baille que j'avais pas pris mon pied à voler de cette façon. L’avantage d'avoir des flammes bleu contrairement au rouge flamboyante des Xeronien, c'était qu'en plein jour, dans le ciel je passait totalement inaperçu.
A toute vitesse je traversai le Ciel de Metropolis, repensant à ma rencontre de ce matin. Un Green Lantern en ville ! Du moins j’imaginais que c'était un Green Lantern, rien ne me permettait de le confirmer. En tout cas c'était un bon moyen pour moi d’être plus performant dans ma tache que de découvrir enfin un Alter Ego vert.

Je volais depuis maintenant une bonne demi-heure quand tout d'un coups mon attention fut capté par une étrange fumée noir. Elle partait d'un immeuble dans le quartier résidentiel ouest de la ville. Sans hésitation je me précipitais vers les lieux. Un feu bien nourrit avait embrassé les deux dernier étages du bâtiment. Un pompier seul était sur place. J'atterris à pic vers lui , tout en stoppant ma combustion, affin d'en apprendre plus.

- Qu'elle est la situation monsieur ? Y'a-t-il des gens à l’intérieur ?
- Mais qui est tu gamin ? Encore un Super Machin ? Mes collègue vont arriver laisse faire les pro !
- Bien sur ! Je vais attendre bien sagement que les gens qui cris à l'aide dans l'immeuble ai le visage totalement brûlée avant que tes petit copains n'arrive !
- Et tu compte faire quoi le jeune ! Jeter un pichet d'eau dans les flammes ?


A cette phrase, je ne pouvais contenir mon agacement. Mon rythme cardiaque s’accéléra et mon souffle s'intensifia. Rapidement mon corps entier ce couvrit de flammes bleutées. Je pris mon envol jusqu'au dernière étage. L'une des parois du mur avait cédée à la destruction causée par les flammes et me permit de rentrer sans encombre.. Quatre appartements était touchés par les flammes. Le foyer principal ce trouvait en dessous de moi. Les personnes vivant dans les étages inférieurs étaient absentes ou avaient déjà évacuées les lieux. Seul restait un homme dans l'appartement ou c'était déclaré le foyer et une jeune mère de famille avec sont enfant dans l'appartement voisin. Il me fallait donc rejoindre le couloir, descendre par la cage d'escalier et pénétrer dans chacun des appartements.

Le couloir était entourée de flammes. Aucun problème donc pour rejoindre la cage d'escalier. Celle-ci n'avait pas été touchée par le feu. Arrivé à l'étage inférieur, les chose commençait à ce compliquer. La poutre central de la structure de la charpente avait cédé. Cela indiquait deux choses :
Premièrement l’accès au porte était totalement obstrué, et secondement, le bâtiment risquait de s'écrouler d'une minute à l'autre. Pas une minute à perdre. Dans un premier temps, j'utilise le rayon de mon anneau pour déplacer les morceau de poutre et dégager une légère sortie vers le premier appartement. Je m'engouffre directement dans celui ci et le reste de la charpente tombe derrière moi scellant la porte. L’oxygène ce fait rare et je commence à suffoquer. Je m'entoure d'une barrière protectrice avant d’être à cours. Au milieu de l'appartement l'homme est au sol évanoui et une partie de son corps ce consume. Je le touche de ma main pour absorber les flamme, le prend dans mes bras et saute par la fenêtre. Le pompier me voit alors arriver les yeux écarquillé.

- Et la femme alors ? Sa fenêtre est totalement bloquée !
- Le mur central de l'immeuble est-il un mur porteur ?
- Non, il me semble que c'est une simple parois, pourquoi ?


Je remontait donc dans l'appartement duquel je venait de sortir. Mon seul moyen de passer dans le second logement était de faire céder le mur. M'enflammant de toute la puissance de feu que la situation me le permettait, je posa mes deux mais sur la parois et augmenta la puissance des flamme autour de mes paumes. Peu à peu le mur commencait à noircir et à ce désagréger. Mais pas assez vite, on pouvais déjà entendre les grincement de la structure de l'immeuble présagent une destruction imminente. J'augmentais donc autant que je le pouvais la chaleur au bout de mes doigts. Le timing était bon ! Dans un seul mouvement je pris du recul puis fonça vers la parois épaule en avant pour finalement passer au travers. La femme était en larmes tenant son enfant dans les bras,ne sécant de répéter :

- Il est mort, il est mort !


Je m'approcha d'elle calmement mais avec la hâte requise pour cette situation. Lui retira l'enfant des bras. Elle voulu ce débattre mais n'en eu pas la force. Je l'emmena donc auprès du pompier qui à mon regard compris tout de suite la situation. Il n'osa donc pas demander ou ce trouvait l'enfant. Sans attendre de question de ca part, je repris mon envol une troisième fois pour rentrer dans l'immeuble. L'enfant avait un visage magnifique, il semblait paisible et calme...
Je pouvais ressentir l'espoir des gens qui était dehors et qui souhaitait de toute leur âme de voir sortir l'enfant vivant. J'étais immobile dans la pièce en flammes, l'enfant dans mes bras... Quand tout à coup je vit le ventre du nourrisson faire un léger mouvement ! Il y avait encore de la vie en lui !
Je pris mon anneaux à ce moment précis et lui prodigua le meilleur soin que je pouvait lui donner avec l’énergie qui me restait. Il toussa ! Je repartit donc à toute vitesse à l’extérieur puis remit l'enfant au pompier. Celui-ci restait bouche bée à regarder l'enfant :

-Mais comme....


J'étais partit. La gloire n'était pour moi que futilité. Bien sur en tant que James Portman, J' était arrogant et perturbateur. Mais la tache de Blue Lanten était de porter de l'espoir au autre, non pas de l'admiration mal placée.




¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤



Actions RPiques





Points de Vie : Complets
Points d'Endurance : Complets





Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum