Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Renommée : 662

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

[Review - Film Animé] Batman - Gotham Knight

le Jeu 15 Mar - 12:40




Batman - Gotham Knight



Film Animé


Avant toute chose, il faut savoir que le projet Batman Gotham Knight est un ensemble de court métrage réalisés autour du personnage de Batman. Il n'y aura pas de festival de Super Vilain, mais principalement une mise en question de son rôle de chevalier noir dans la ville de Gotham. Pour se prêter à l'exercice, ce sont des Studios Japonais connus pour leurs adaptation animées de Mangas qui vont nous présenter alors Batman, à leur manière.


Have I got a story for you
Hebergeur d'image

Studio 4°C nous livre ici une histoire racontée par une bande d'adolescents, tous pressés de partager leur vision du chevalier noir. Chacun de leur récit, proche ou non de la réalité, fera état d'un Batman toujours nouveau. Chaque subjectivité construira un récit fait de contradictions, dans l'ordre antéchronologique, qui mènera peu à peu vers la réalité de Batman entre mythe et réalité.

17/20Mené par une animation dont la qualité n'est pas sans rappeller le cultissime Tekkon Kinkreet, l'oeuvre est marquante par son rapport au subjectif et l'intérêt de la structure du récit. Tout est fait dans la légèreté, et on se complait à apprécier la qualité des décors tout autant que la candeur de gamins pour une fois plutôt crédibles.


Hebergeur d'image




Crossfire
Hebergeur d'image

Ou comment tomber au mauvais endroit au mauvais moment. Production I.G prend les choses en main. Après Ghost in the Shell il y a plus de dix ans, ou Blood, nous sommes forcément en droit d'attendre une oeuvre presque irréprochable.
Nous y partageons une mission de routine de Crispus Allen (futur hôte du troisième Spectre) et de Renee Montoya (qui incarnera The Question).
Après la livraison d'un colis express à Arkham, les deux agents se trouvent pris entre deux feux entre les gangs Russes et Italiens de Gotham.

14/20Crossfire est une oeuvre à double sens. Crispus est frustré de prendre les restes d'un Batman hors de contrôle ressemblant plus à un Vigilante (dans le sens d'une "auto-justice" loin de la loi) qu'à un bienfaiteur. Montoya le voit forcément en bienfaiteur. Cette tension perpétuelle entre justice et non-justice est la même dualité que celle qui les met entre deux feux croisés. Forcément, il faudra un Batman survitaminé pour mettre fin à cette dialéctique à notre place.


Hebergeur d'image




Field Test
Hebergeur d'image

Batman, technologie, morale. Mené par Bee Train (pas de digression, je n'apprécie pas spécialement les oeuvres de ce studio, en dehors de l'enivrant premier opening de "Mugen no Juunin"), Field Test est un conflit moral. Un premier. Nous sommes plongé dans la double vie de Bruce Wayne et Batman, faisant face à la pègre de Gotham. Mettant à l'épreuve un nouveau joujou riche en intérêt, la question des vies humaines et de la responsabilité du héros qu'il représente se posera assez rapidement.

14/20Au lieu de supprimer la criminalité, Batman la régule comme un conflit entre deux enfants refusant de partager un jouet. Forcément, cette dimension est relativement frustrante. L'oeuvre est toutefois plutôt intriguante, et mérite le coup d'oeil bien qu'elle semble quelque peu traîner en longueur lorsqu'on la compare aux autres.


Hebergeur d'image




In Darkness Dwells
Hebergeur d'image

Nous voila dans le vif du sujet. En plus d'une qualité graphique surprenante et notable, In Darkness Dwells brille par le plaisir de chaque scène, leur succession dynamique et jouissive. Chaque scène, expression, mot, glisse dans un ensemble équilibré et sous une totale maitrise.

18/20Madhouse n'en est pas à son coup d'essai (après avoir sorti des adaptations d'Iron Man, X-men, Wolverine, ou des oeuvres cultes comme X, Chobits et Ninja Scroll, pour ne citer qu'une infime partie de leur travaux).
Ils nous prouvent sans aucun doute leur maitrise du sujet au travers d'un Batman plongé dans l'obscurité de Gotham. Les scènes d'actions excitent, les dialogues ont toute notre attention, et le finish montre un Batman dans toute la splendeur du personnage.


Hebergeur d'image




Working through pain
Hebergeur d'image

Encore réalisé par le Studio 4°C, Working Through Pain n'est pas une oeuvre sombre, héroique, dynamique, survitaminée.
L'espace d'un instant, nous plongeons dans l'être humain, ses faiblesses et ses forces. Bruce Wayne fait face à ses souffrance. Pas Batman, mais l'humain qui, derrière le masque, a traversé son existence en mettant en question la Peur et la Souffrance. Comment la maitriser la souffrance ?
Pour l'apprendre, Bruce va voyager. Il dispose des moyens pour. Jugé inapte à suivre les enseignements d'un véritable fakir, Bruce trouvera l'aide d'une femme. Traitée de sorcière pour sa maitrise de l'Art Fakir, celle-ci préfère accepter son sort et rester là où est sa place, au lieu de céder à une fuite libératrice.

18/20Forcément, ce que Bruce apprendra ne servira que partiellement sa cause. Il apprendra surtout que Gotham est sa place. Le lieu de son exil, dominé par une ultra-violence désespérante qu'il saura combattre chaque nuit sous les traits du chevalier noir... Peu importe le poids de cette responsabilité pesante.

Hebergeur d'image




Deadshot
Hebergeur d'image

A nouveau Madhouse, à nouveau un style qui nous renvoie à une oeuvre précédente : Vampire Hunter D. On ne ressent pas le frisson de la fameuse scène d'introduction de l'oeuvre de Kawajiri sorti en 2001. Il y à pourtant une certaine qualité. Les armes, leur précision mortelle, figurée par le personnage du vilain Deadshot.
La vie de Gordon étant en jeu, un duel entre Batman et Deadshot nous tiendra en haleine même si l'issue reste sans surprise.

16/20Le char design est moins déroutant que celui d'In Darkness Dwells. Pourtant, la force des scènes et la rythmique n'en est pas pour autant plus touchante. Cette oeuvre de conclusion reste honete. Batman montre un visage un peu plus crédible et appréciable que dans Field Test, et ce court métrage conclu à merveille un film d'animation plus que culte pour tout fan du chevalier noir.

Hebergeur d'image




¤


Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum