Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Renommée : 662

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Work through Pain ~ [RP libre w/ Harley]

le Mar 13 Sep - 17:19


Batman
Work through Pain ~



Partie 1



♠ Musique d'ambiance ♠


Ma cape lourde enveloppait la nuit entière. Je m'infiltrais en silence dans ces Docks livrés au mains des malfrats de Gotham une fois la lune éveillée. L'après midi avait été longue. La nuit le serait probablement plus encore. Tout autant qu’il n’y a de hasard véritable dans l’existence, je voyais déjà une série de véhicules garés ça et là. Ca n’avait rien des va-et-vient habituels des dockers et de leur camion, ou de quoi que ce soit du genre. Ca sentait la mafia à plein nez. Les Dimitrov avec Harley ? Black Mask ? Les voitures sont noires, rapides. Ce n’est pas une coïncidence. Chaque effet résulte d’une cause, chaque cause résulte d’un choix préalable. Des V8 et V12 à en croire le bruit de moteurs encore allumés et chauds comme si tout le monde était sorti en trombe pour rentrer dans l’entrepôt 6-B. C’est excitant, autant intellectuellement que dans l’optique que chacun de mes pas me rapprochaient de lui. De mon but.

Monsieur J.

J’analyse la scène, fait appel à ma vision nocturne pour détecter tout mouvement ou point intéressant. Je pouvais analyser les sources sonores et olfactives, avoir un brief sur les émissions de chaleur, et voir clairement ce qui me faisait face en pleine obscurité. Les miroirs blancs des yeux de mon masque n’étaient pas de simples décorations à tendance réflexives. Elles participaient à mon mythe, à la frayeur que j’instillais comme le poison de Scarecrow. Mais en plus de ça, je pouvais tout savoir, très vite. Toute la technologie qu’il y avait dedans avait coûté des millions à Wayne Gears. Mais peu importe. Fox sait depuis toujours pour quel idéal il travaille jour après jour.

Je ne remarque aucun élément liant de près ou de loin cette scène au Joker. Pas de camion de glace personnalisé, de tricycle ou de bus scolaire. Je décide de voir les choses avec objectivité et tente d’oublier ma proie pour le moment : aucune douille. C’est de plus en plus clair : c’est un rendez-vous, une mise à mort avec le moteur encore chaud pour repartir très vite. Un gros moteur, d’ailleurs, en cas de poursuite. Des véhicules noirs comme ceux de tous les films de mafias italiennes ou russes, des stéréotypes risibles. Je suis tombé sur un règlement de compte qui a eu, a, ou aura lieu dans l’entrepôt. Je notais donc chacun des détails, m’approchant prudemment des véhicules pour m’assurer qu’il n’y ait personne dedans, avant de finalement prendre un peu de distance et de la hauteur à coups de Bat-grappin.

Pris de doutes, je contacte Oracle :

- Barbara… Il n’y à personne à l’extérieur. Personne pour faire le guet. J’ai remarqué des documents écrits en russe et en italien sur la plage arrière d’une des voitures. C’est une provocation. J’ai besoin d’un scan complet de la zone. Je pense que c’est un coup du Joker, et qu’il tente de jouer avec mon esprit comme à son habitude.
- Reçu Bruce… Je me charge de faire un balayage de la zone… Le traqueur placé sur Harley abouti dans tous les cas au centre de cet Entrepot.
- …
- Je vois douze signatures thermiques. Probablement armés au vu de leur position. Quatre devant la porte, ils t’attendent. Trois sur le toit. Et cinq au centre du bâtiment. Dont… deux petites signatures… Je ne sais pas de quoi il est question, mais je pense qu’il vaudrait mieux…
- Attaquer par le toit et profiter de la nuit pour attaquer les signatures thermiques devant la porte. Une grenade lacrymogène dans le groupe de cinq. Facile. Trop pour le Joker.
- Soit prudent.


La communication coupée, je pensais déjà à l’enchainement que j’allais devoir réussir pour mettre hors d’état mes premières cibles. Très vite, je traverse l’air et atterrît après une roulade habile entre deux des trois hommes du toit. Kempô : Shukitsudo. Un art qui me permettait de rester proche du sol, prendre une position déconfortante pour leur position de tir habituelle, et de les balayer un à un. Je devais faire vite pour ne pas qu’ils tirent et préviennent ceux du bas. Chaque fois qu’ils tombaient, je masquais leur cris et frappait leur plexus assez fort pour qu’ils s’étouffent et s’évanouissent instantanément. Un coup très précis qui serait mortel si je l’utilisais sous pression. Le troisième pose le doigt sur la gâchette. S’il tire, je suis perdu. Du moins, pour l’effet de surprise. Rapidement, je m’approche de lui en une roulade arrière et lance un coup de pied dans son estomac. Avant qu’il ne crie, j’enfonce mes doigts dans sa bouche et l’écrase au sol. Il vomit, alors que je répète la manœuvre, paume dans le plexus solaire, pour lui faire perdre connaissance en provoquant une arythmie cardiaque. Le sang ne va plus au cerveau pendant suffisamment longtemps, assez pour qu’il se mette en mode « pause ». Pour peu de temps, mais bien assez pour me permettre de comprendre ce qu’il se passait ici.

Les yeux posés sur la scène qui me faisait face, il ne me restait plus qu’à contempler avant d’agir à nouveau…


¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤



Action RPiques





PV : Complets
PE : Complets








Dernière édition par Bruce Wayne le Lun 19 Mar - 12:10, édité 3 fois


avatar
Renommée : 234

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateurhttp://batmanandco.forumgratuit.org/

Re: Work through Pain ~ [RP libre w/ Harley]

le Jeu 15 Sep - 22:37
« Laissez nous descendre ! Ca pue le whisky !! »

Le mioche et sa petite sœur n’arrêtaient pas de gigoter : cela ne les sauverait pas d’une noyade au scotch agrémentée d’un coma éthylique. Harley avait suspendu les deux gamins au dessus d’un baril de whisky (du 20 ans d’âge piqué à la gargote du Pingouin, il ne lui en voudrait surement pas). Elle aurait du les bâillonner mais elle espérait que leur cris ameuteraient la chauve-souris. Ceci en plus de l’affreux qu’elle avait déguisé en Joker et forcé à se balader paisiblement dans le quartier (et si possible croiser un groupe de flics). L’arlequine ne faisait pas cela juste pour embêter le chevalier noir, ni même pour s’amuser. Cela faisait plusieurs jours que son clown n’avait pas pointé le bout de son joli nez et elle s’inquiétait énormément. Harley suspectait une bonne dizaine de personnes, elle commençait son enquête par le coupable idéal à ses yeux. Rien de plus facile que de rameuter le protecteur de Gotham : il suffisait de commettre un délit. Kidnapper des enfants lui avait paru être la bonne solution, le cœur tendre de la chauve-souris ne pouvait certainement pas souffrir qu’on fit du tort à de pauvres gosses. Harley avait disposé ses hommes autour de l’entrepôt, juste pour faire croire (à raison !) que quelqu’un y perpétrait quelque chose d’illégal. Elle attendait son invité, jouant avec son yo-yo, adossée au baril d’alcool. Il puait vraiment, les gamins seraient vite saouls avec l’odeur qui s’en dégageait. Il pourrait être drôle, après l’affaire Batman réglée d’organiser une course entre les deux gosses titubant et balbutiant. Ces deux là commençaient d’ailleurs à l’agacer à force de gesticuler et de gémir. Ne tenant plus, elle lança son yo-yo de toutes ses forces sur la tête de la gamine qui hoqueta avant de s’évanouir, K.O. Harley fit le V de la victoire en direction du grand frère, le menaçant du même traitement par un sourire dément. Efficace comme technique : le gamin n’osa plus broncher, essayant timidement de jeter un œil à la gamine pour voir comment elle allait. L’arlequine gloussa, mais fut interrompue dans son hilarité par un de ses hommes qui avait quitté son poste pour lui annoncer que :

"-On a aperçu la Bat-mobile ! Batman arrive !

-Chouette !"
répondit Harley

Elle se précipita dans un recoin de l’entrepôt afin de se cacher. Elle n’oublia pas en passant d’activer le piège mis en place quelques heures plus tôt. Dés que Batman franchirait la porte, il serait pris dans un filet et lui aussi suspendu dans les airs. L’arlequine se munit d’une mitraillette – on ne sait jamais- et attendit que sa proie rentre dans le terrier. Elle cria en direction du gamin :

-Vas-y tu peux crier !
avatar
Renommée : 662

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Work through Pain ~ [RP libre w/ Harley]

le Jeu 15 Sep - 23:17


Batman
Work through Pain ~

♠ Musique d'ambiance ♠



La situation était désormais claire. Harley Quinn tenait deux pauvres gamins pendus au dessus d'un baril contenant un liquide difficilement identifiable. Probablement un acide. Elle voulait m'attirer, visiblement. J'appréciais le pouvoir que me donnait ma capacité de dissimulation : personne ne pouvait m'entendre ou me voir venir. J'allais les prendre un par un sans qu'ils ne comprennent ce qui leur arrive. Et même s'ils me voyaient, il leur serait impossible de réagir.

La cruauté de Harley me surprenait. Elle n'avait pas hésité à frappé un enfant et en riait même. Je devais intervenir au plus vite pour les protéger.

Soudain, j'entends un des hommes alerter Harley. Apparemment, ils étaient parvenus à détecter ma Batmobile. Je n'avais pas vraiment pris le temps de la dissimuler suffisamment loin.

Très vite, je prend la mesure de la situation : frapper les hommes au sol après avoir libéré le liquide présent dans le baril. Je mettais les larbins hors d'état de nuire tout en m'assurant que les enfants soient hors de danger et ne servent pas de monnaie d'échange.

Quatre hommes devant, cinq au centre. Moins deux si on retire les deux enfants. Le ratio était toujours à ma défaveur, clairement. J'allais devoir procéder dans l'ordre. Grâce à une diversion, j'allais occuper ceux qui entouraient les enfants. Dans le même temps, j'allais me propulser vers les hommes devant la porte et les mettre KO au plus vite.

Pourtant, je pensais trop. Trop longtemps. Assez pour qu'Harley commence à prendre la fuite. Quatre devant la porte, deux autour du baril et une cible en mouvement.

C'était le moment !

D'un coup de Batgrappin, je me propulse dans le vite et lance un Batarang explosif vers la base du baril. L'explosion allait sonner les enfants et les larbins. Mais elle allait surtout faire tomber la substance contenu dans le baril et protéger les enfants une fois pour toute. C'était le calcul le plus logique pour assurer un nombre de variable important. Pas de monnaie d'échange contre moi et de déconcentration, pas de risque de blessure dans un bain d'acide ou quoi que ce soit de complexe du genre.

Dans la foulée, j’atterris avec force et laisse mon poids s'écraser sur un des hommes. Avec la vélocité acquise dans ma chute, je n'avais pas besoin de faire plus pour le sonner. Un des hommes se dirige vers moi avec une barre à mine. L'autre arme une mitraillette légère. Je calcule, encore, avec bon sens. Je lance un Batarang dans le canon de l'homme armé alors que je saisis la barre du larbin d'un mouvement sec. Bilan ? Une arme qui explose dans la main de son propriétaire, et un homme au bras cassé dans un mouvement visant à détruire rapidement son articulation du coude. Aucune pitié, aucun besoin de se retenir sur les hommes du Joker. Mes coups n'étaient de toute façon pas létaux. Un homme du Joker blessé aux os était un homme de main en moins. C'était mon nouveau crédo.

D'une roulade, je lance deux nouveaux Batarang simultanément. Ils viennent se loger dans les deux bras du dernier homme de main restant devant la porte. Simultanément, l'explosion du Batarang me donne un petit timing très serré. A peine de quoi éliminer mes deux dernières cibles. Les choses se déroulaient jusqu'à maintenant dans une parfaite maîtrise de la situation. Je me dirige déjà vers la fumée de l'explosion, légère mais assez surprenante pour surprendre mes deux cibles. Pourtant, un des adversaires avait encaissé le choc et était déjà sur moi. Les choses se corsaient. Il semblait plus fort que les autres. J'esquive un premier coup de poing, et encaisse un coup de pied donné par le deuxième adversaire qui avait eu le temps de récupérer ses forces lui aussi. Alors qu'il me lance un second coup de pied, je renforce mon flanc d'une torsion permettant de faire ressortir mes muscles des côtes. Le coup fait bien moins mal. Je saisis sa jambe, et frappe d'un coup de coude son genoux pour le briser. Son hurlement fait tressaillir le lourdaud, qui hésite une seconde avant de me lancer un coup de poing. Encore un intervalle, un timing qui me permet de frapper fort. Il est plus fort que moi, plus résistant. Je dois donc être très précis. Rapidement, je m'approche de lui en profitant de l'ouverture de son coup de poing raté. Assez proche, j'envoie mon coude sur sa carotide, et mon poing gauche dans sa glotte. Le combo est suffisant pour le mettre hors de combat.

Il ne restait plus qu'Harley. Je ne la voyais pas encore. Mais où qu'elle soit, elle allait subir un interrogatoire musclé avant que je ne m'occupe de la libération des enfants. Je ne pouvais pas me permettre d'être pris par surprise pendant que je libérais ces gamins. Rapidement, je m'approche de la direction par laquelle Harley avait pris la fuite.

C'était la fin.




¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤



Action RPiques





PV : Complets
PE : Complets








avatar
Renommée : 234

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateurhttp://batmanandco.forumgratuit.org/

Re: Work through Pain ~ [RP libre w/ Harley]

le Ven 16 Mar - 2:02


Harley Quinn Work Through Pain



L’arlequine attendait patiemment derrière un bidon de moteur que la chauve-souris débarque en écoutant les gamins hurler dans le vide. La patience de Harley avait des limites très limitées. Fort heureusement – selon son point de vue actuel, elle n’eut pas à attendre très longtemps. Elle pouvait entendre au loin des bruits de bagarre, ses sbires n’étant tout de même pas assez stupides pour se battre entre eux lors d’une mission, ces sons devaient être l’indice de l’arrivée de Batman. Les gamins avaient cessé de crier pour bégaier quelque plainte incompréhensible : les vapeurs d’alcool semblaient les avoir étourdis. C'était exactement l'effet escompté. Harley se rapprocha de la scène et put effectivement observer Batman qui faisait le tour de l’entrepôt. Mais il semblait toujours esquiver son piège. L'arlequine continua d'observer la chauve-souris tandis qu'il s'activait autour du container. C'est alors qu'un bruit liquide se fit entendre dans l'entrepôt : Batman avait percé le baril de whisky. Il pensait sans doute avoir sauvé les enfants. Harley se munit alors du pistolet qu'elle avait attaché à sa cheville et, d'une balle, coupa la corde qui maintenait les "enfants" en l'air. Ceux-ci s'étalèrent sur le sol humide. Mais bien vite, ils se relevèrent et se jetèrent sur le super-héros. Le premier serra ses petits bras autour de la gorge de Batman, le deuxième maintint ses jambes liées. L'arlequine sortit de sa cachette et jeta une corde aux mômes - qui n'en étaient pas, ils s'agissaient de deux nains qui faisaient partie de sa clique - afin qu'ils attachèrent leur proie. Harley rit et lança au héros :

-Ton excès de bienveillance te perdra Batsy. Gus, Gregor, saucissonez-moi ça !


Ses sbires obéirent et serrèrent les liens avec ténacité. Harley plaça ses mains sur ses hanches, tel Superman et s'avança d'un air triomphant vers le gros saucisson noir, qui était à présent à terre. Elle posa son pied sur son torse et baissa ses yeux et son sourire espiègle vers lui.

Je suppose que tu sais pourquoi tu es ici. Je veux savoir où est passé Joker et je crois que tu peux m’aider. Dis-moi ce qui est arrivé à mon Poussin d’amour où je te fais frire dans du whisky !





¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤



Actions RPiques





Points de Vie : Complets
Points de Psychopathe : Complets








Dernière édition par Harley Quinn le Dim 18 Mar - 17:24, édité 2 fois
avatar
Renommée : 662

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Work through Pain ~ [RP libre w/ Harley]

le Lun 19 Mar - 13:04


Batman
Work through Pain ~

♠ Musique d'ambiance ♠


Un coup, par derrière. Rompu à l'assassinat, au souffle, au moindre mouvement, j'avais été tellement aveuglé par ma poursuite du Joker que je n'avais pas du tout accordé la moindre attention aux deux enfants. Détecter une achondroplasie est une évidence. Même Damian aurait largement vu le piège venir de très loin. J'avais atteint un point de non retour. Aucune prudence. Alors que mon corps était lié, je profitais du fait qu'ils m'avaient, dans leur évident manque de connaissance de mes méthodes, laissé ma ceinture et assez de leste pour bouger les poignets. Les liens étaient très serrés, mais pas forcéments aux endroits les plus importants : c'est le genre de chose qu'on pouvait apprendre à l'armée, ou qu'après des leçons comme celle que j'allais leur donner. J'essaie d'attendre un Batarang ou un autre gadget, mais je peine à bouger mes doigts : posant son pied sur mon torse, je dois maintenant gérer son poids.

Pourtant, je restais là. Elle voulait savoir où était passé le Joker. J'avais laissé passer une réunion importante des cartels de la drogue et des armes pour ça ?... J'avais encore une fois perdu du terrain face à la criminalité à cause de mon manque de jugement...

"Alors tu ne le sais pas ?"


Comme pris d'une soudaine folie, je tente de jouer un coup de bluff pour me donner assez de temps pour me libérer avant que ses hommes de mains ne se ressaisissent et compliquent les choses. J'adresse un sourire à Harley. Comme pour la rendre plus folle encore qu'elle ne l'est déjà. L'idée allait consister à la mener à changer le rythme de ses opérations. Lui faire croire que je connaissais la réponse. Elle m'a attiré en plein jour, et au coeur d'un entrepôt : c'est elle qui menait évidemment la danse, maladroitement, mais clairement. Il me fallait donc inverser la vapeur.

"Tu es naive, Harley. Comme toutes les femmes amoureuses..."


Elle doit fulminer. Croire qu'il l'a trompée ? Si elle le pensait, ca serait un bonus pour enrichir mon plaidoyer. Elle doit avoir assez d'amplitude pour que son imagination lui obscurcisse le jugement, et pour que je puisse les surprendre. Elle ne pèse pas grand chose, mais la dextérité nécessaire pour saisir mon laser thermique est grande...

Il ne me restait plus qu'a espérer qu'elle ne change pas de position, qu'elle continue à m'interroger, et que j'ai suffisamment de temps pour me libérer les jambes. Le reste en découlera, naturellement.



¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤



Action RPiques





PV : Complets
PE : Complets








avatar
Renommée : 234

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateurhttp://batmanandco.forumgratuit.org/

Re: Work through Pain ~ [RP libre w/ Harley]

le Mer 21 Mar - 23:51


Harley Quinn Work Through Pain



Les bandits de Gotham l’avaient rêvé : Harley Quinn l’a fait ! Piéger Batman et le tenir ainsi à sa merci était une performance dont l’arlequine n’était pas peu fière. Ses deux nains l’observaient avec un grand sourire : eux aussi avaient été remarquables et seraient grandement récompensés de leurs efforts. L’arlequine continuait de fixer la chauve-souris, en l’attente d’une réponse. Mais sa tentative d’intimidation n’eut pas l’effet escompté et elle vit sur le visage du super-héros une chose qu’elle n’avait jamais osé imaginer : un sourire ! Il se moquait d’elle ! Harley, prise d’une violente montée de colère, envoya un coup de pied au super-héros en pleine face. Après un léger « crac ! », le nez de Batman se mit à couler comme une fontaine de sang. Mais celui-ci ne comptait pas se laisser mener par le bout du nez (!), et l’accusa de n’être qu’une femme amoureuse et naïve. Il avait juste, mais l’arlequine ne comptait pas le laisser croire qu’il l’avait touchée. Or, en plus d’être naïve, elle était extrêmement malhabile à masquer ses émotions. Elle repensa à toutes les fois où Joker l’avaient humiliée, rejetée, frappée, presque tuée, mais elle songea également à la passion qui demeurait entre eux malgré tout. La jeune femme se laissa tomber à califourchon sur Batman et rapprocha son visage du sien. Les larmes aux yeux mais le regard déterminé elle lui murmura :

- Si ça ne fait souffrir, ce n’est pas de l’amour Batsy. Je suis peut-être naïve et certainement stupide mais j’ai connu – et je connais – ce qui visiblement tu n’as jamais connu …. et ne pourras jamais connaître.


Harley disposa alors ses mains autour du cou du super-héros et serra ses doigts avec force. Elle lui maintint également le torse au moyen de ses cuisses. Elle hurla :

- OU EST-IL !!!


Les larmes continuaient de couler du visage d’Harley, altérant son maquillage et éclaircissant le liquide noirâtre qui continuait de ruisseler sur le visage de Batman. Son visage ! C’était l’occasion ou jamais ! La jeune femme cessa d’étrangler le super-héros et fit glisser ses doigts sous la bande de caoutchouc qui entouraient les yeux de Batman :

- Voyons quel triste homme solitaire se cache derrière ce vilain masque …



¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤



Actions RPiques





Points de Vie : Complets
Points de Psychopathe : Complets






avatar
Renommée : 662

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Work through Pain ~ [RP libre w/ Harley]

le Jeu 22 Mar - 2:02


Batman
Work through Pain ~

♠ Musique d'ambiance ♠


La violence de son coup avait quelque chose de surprenant. Harley pouvait frapper fort avec son marteau, certes, ou enchainer des coups rapides qu'il m'était assez aisé d'esquiver, étant donné notre écart de maitrise des Arts Martiaux. Mais jamais elle ne m'avait autant blessé. Chargée de ressentiments, de toute la fougue de ses transports pour le Joker, elle avait réussi à m'ouvrir légèrement le nez, provoquant une hémorragie légère dont j'allais devoir m’accommoder si je voulais passer à autre chose au plus vite sans m'épuiser ici... Mais la voila qui pleure, désormais. Craquant sous le poids de son impatience et de ma provocation qui fonctionna mieux que prévu, elle avait désormais totalement perdu le sens des réalités.

Pourtant, ses paroles avaient quelque chose de touchant. Une dimension sensible prévisible, mais touchante. Je n'allais pas lui répondre tout de suite, non... Mes mains presque assez libres, je mis la main sur sur mon laser thermique et commencait à réduire en poussière mes liens. Pourtant, au même moment, elle posa sa main sur mon masque, attirée par une curiosité insensées. Elle se doutait que j'étais prévoyant. Elle se doutait que je n'étais pas le genre à avoir un masque sans un gadget prévu au cas je perdais conscience.

Alors qu'elle tirait mon masque, le dispositif de sécurité s'activa. Le moment était venu. Un gaz soporifique fut projeté en même temps que mon masque à gaz s'activait pour me protéger. En un geste rapide et sec, je libère mes jambes et la projète le plus loin possible, alors que l'impulsion me permet de me projetter en arrière. Simultanément, mon laser thermique termine de libérer mes bras. Je me tiens désormais libre face aux deux nains tremblant et une Harley dans les vappes. Avec mon Bat-filet, je capture et immobilise les deux nains, alors que je me tourne en silence vers Harley. Elle avait inhalé un peu de gaz. Avant qu'elle ne perde conscience, je lui accorde un instant, me penchant vers elle et remettant mon nez en place dans la mesure du possible.

"Harley... Tu ne sais rien de la véritable souffrance, autant que tu ne sais rien de l'amour. De celui que l'on perd vraiment, celui qui retire à la vie tout son sens..."


Alors que je parle, je la saisi par le costume et la hisse, tentant d'avoir sa lucidité pendant quelques instants encore.

"Lorsque tu auras vraiment traversé la souffrance, appris à composer avec, alors tu réaliseras que nous avons plus en commun que tu ne le crois..."


La souffrance de la solitude. Depuis ma plus tendre enfance, chaque jour est un poids trop lourd. Chaque jour ressemble à un perpétuel cauchemar. Chaque matin, j'esperais que la Crime Alley ne portait pas son nom, que mon père reprendrait la route de Metropolis pour affaire, que ma mère reprendrait rendez vous chez son coiffeur pour avoir la fierté de nous présenter une nouvelle coiffure... Des instants perdus à jamais. Une trace, une empreinte qui, elle, perdure et me dévore constamment. J'ai voulu cesser mon combat. A chaque fin de mission où mon bras était cassé, ma jambe en morceau, mon esprit brisé. A chaque poursuite où mon coeur menacait de lâcher, ou la pression de mon sang me donnait envie d'exploser. Chaque claquement d'os, chaque souffle coupé, et lutte avortée. Je continuais à combattre dans un couloir sombre, sans même pouvoir voir une quelconque lumière à l'horizon. C'était ca, mon combat. C'était ca, ma souffrance.

Perdre mes parents, perdre Jason, tous ceux qui comptent dans mon existence sont en constant danger. Quant à l'amour ? C'est une question qui m'échappe constamment. Ce n'est pas ma romance avec Talia qui prouvera le contraire...

Je passe des menottes à Harley, et la suspend désormais à une poutre métalique solide.

"... l'amour est tout sauf souffrance... C'est justement ce qui nous libère d'elle, ce qui nous raccroche à la vie, à l'espoir face à l'obscurité et à la mort..."


Je m'approche de son visage. Peut être dort-elle déjà. J'aimerais la sauver. La sortir de sa folie. Elle ne représente qu'un homme de main de plus, un fanatique stupide. Elle gâche sa vie dans un constant délire masochiste avec le Joker. Pathétique... Mais de quoi ai-je l'air ? Le nez brisé pour avoir voulu obtenir passionnément des informations sur mon pire ennemi. N'étais-je pas comme elle, finalement ? Un simple Fou sur l'échiquier tordu du Joker ?

"Ce que tu vis avec le Joker... est tout, sauf de l'Amour."


Je tire. Je la laisse pendue. Elle sera décrochée par ses hommes de main, et continuera à chercher le Joker. Je garderais pendant ce temps un oeil sur elle, et resterais patient...

"Nous nous reverrons..."







¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤



Casque - Protection soporifique

Lié à : Masque

Description : Si un adversaire tente d'ôter le masque de l'utilisateur, des gaz seront projetés à 360°. Très puissant, il se répand pour endormir les éventuels assaillants.

Effets : Provoque Sommeil - Poison Gaz de rang 0/7 - Zone
Max Lancés : 1 fois par combat
Coût : Aucun





PV : Complets
PE : Complets








Contenu sponsorisé

Re: Work through Pain ~ [RP libre w/ Harley]

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum