Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Renommée : 232

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Dead Or Alive (PV : Flash, Harley Quinn)

le Lun 29 Aoû - 19:41



*Samedi matin, 10h45*

Le samedi matin au Daily Planet c'est un peu comme le tsunami qui as dévasté Haïti puissance deux. C'est simple, tout le building s'active un maximum pour assuré la montagne de travail qui les attend surtout en vu des récents événements qui ont secoué le monde entier. Clark quant à lui travaille aux côtés de Lois sur le récent braquage qui as eût lieu à New-York et où le milliardaire Bruce Wayne fut impliqué, l'homme d'acier avait insisté pour s'occuper de cette affaire pour faire en sorte de faire disparaitre toutes les preuves qui prouve que l'homme d'affaire mit hors d'état de nuire ces braqueurs, si on venait à penser que Bruce était lié de près ou de loin à Batman cela pourrait s'avérer très problématique et vu la situation actuel de la Justice League, ce n'était vraiment pas le moment pour s'attirer des problèmes.

Alors que l'homme d'acier était perdu dans ces pensées, Lois débarqua en trombe en grognant des mots incompréhensibles, elle vint jusqu'au bureau de Clark et y déposa un énorme dossier

"Dit Clark, tu pourrais t'occuper de la rédaction de l'article ? Il faut que je termine mon article sur l'explosion qui as eût lieu à Gotham où une école primaire fut à moitié détruite, le Joker est un monstre..."

Le kryptonien acquiesça de la tête et se mit au travail, il tapotait tranquillement sur l'ordinateur, encore une fois perdu dans ces pensées Clark mit du temps avant de réaliser qu'un bruit anormal résonnait dans le Daily Planet. L'homme d'acier activa sa super-ouïe et entendit un bip alarmant, il se mit à courir à la vitesse de la lumière tout en fonçant en direction de la bombe Clark retirer ces vêtements de façon à ne pas être reconnu lorsqu'il s'arrêtera.

Après quelques fractions de secondes de recherche il fini par retrouver le paquet piégé. L'homme d'acier ouvrit une fenêtre et balança le paquet vers le ciel de toutes ces forces. La bombe explosa en l'air provoquant la panique dans les rues de Metropolis, cette attaque n'était pas normal, pourquoi une personne voudrait faire sauter le Daily Planet ? Superman ne comprenait pas vraiment, mais ce qui était sûr, c'est qu'il fallait rattraper la personne ayant déposé la bombe le plus rapidement possible. Le kryptonien sorti de l'immeuble et il scruta l'horizon de façon à retrouver l'homme qui à déposé ce colis piégé.


Dernière édition par Clark Kent le Mer 30 Nov - 8:35, édité 2 fois
avatar
Renommée : 234

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateurhttp://batmanandco.forumgratuit.org/

Re: Dead Or Alive (PV : Flash, Harley Quinn)

le Lun 29 Aoû - 20:38
Celui qui a dit que la vengeance était un plat qui se mangeait froid n’a jamais eu à affronter une arlequine armée d’un bazooka. Chez elle, la revanche était synonyme de feu et de sang. Cette fois-ci, la stratégie s’était alliée à la fureur pour lui permettre de mettre ses plans à exécution : elle avait tout préparé. Et sans l’aide de Joker, qui avait disparu de la surface de Gotham depuis quelques jours. Il lui faudrait enquêter à ce sujet très bientôt, car cela l’inquiétait : c’était certainement une manigance de Batman qui ne pouvait décidemment pas les laisser vivre leur grand amour en paix. Mais pour le moment, toute son attention, elle l’accordait au Daily Planet, dont elle surplombait présentement les locaux depuis l’immeuble d’en face. Cette soudaine colère envers le quotidien de Metropolis n’était pas fortuite. Cela faisait plusieurs semaines qu’Harley constatait qu’une certaine Lois Lane trainait dans la boue le nom de Joker : les journalistes ne devraient-ils pas rester impartiaux ? Le traiter de malade mental ou de psychopathe assoiffé de sans n’était pas vraiment utile. L’arlequine s’était un moment demandé si Lane n’avait pas fouillé le dossier médical constitué par le docteur Quinzel pour en extraire de telles expressions. Harley n’aimait pas qu’on critique son clown en se servant de son avis médical : elle avait l’impression de se trahir elle-même. Voilà donc la raison de sa présence ici, à Metropolis.
Accompagnée de deux sbires du Joker, elle entendait faire exploser une bombe dans les locaux du journal et arroser ensuite le tout avec son bazooka pour plus de sûreté : pour ne pas bâcler un boulot, il faut y mettre le paquet ! Johnny La Croche, ancien compagnon de cellule de Joker avait réussi à pénétrer au sein du Daily Planet en se faisant passer pour le photographe Alexander Knox de Gotham. Dans sa mallette en cuir se dissimulait une bombe très puissante, qu’il avait ordre de disposer sous le bureau du rédacteur en chef, Perry White. Harley et un autre « ami » du clown Pet’O Man (surnommé ainsi par Joker) surveillaient sa progression, l’un avec des jumelles, l’autre avec le viseur de son bazooka. Tout semblait se passer comme sur des patins à glace, quand une inqualifiable forme attrapa la bombe et la jeta par la fenêtre avec une vélocité inimaginable. L’arlequine et son complice n’eurent plus besoin que de leurs yeux pour assister à l’explosion, qui eut lieu en plein milieu de la rue. Ils se lancèrent un regard décontenancé avant de constater que tous les passants semblaient en proie à une folle terreur. A Gotham, un tel évènement serait presque passé inaperçu. C’est alors que Harley vit la forme véloce qui avait perturbé ses plans, elle mit un nom sur le visage qu’elle pouvait enfin distinguer : Superman. Interloquée, la seule chose qui lui vint à l’esprit fut :

- Oups ….

Pet hocha la tête comme pour lui témoigner toute la compassion que l’apparition du super-héros provoquait en lui. Ce n’était pas le moment de flancher : il leur fallait réagir avant que Superman ne leur fonce dessus et ne les ramène à Gotham, plus précisément à Arkham. Harley prit une grande inspiration puis replongea le regard dans celui de son viseur. Sans crier gare, elle tira sur la façade du Daily Planet, qui prit enfin l’aspect fumant et enflammé qu’elle escomptait. Repoussée par le contrecoup du bazooka, l’arlequine tomba en arrière en riant à gorge déployée : elle avait réussi ! Elle espéra que le destinataire de ce colis détonnant avait bien reçu le message. Harley calma son hilarité puis se releva avec sveltesse. Mettant les mains en porte-à-faux, elle cria à Superman :

- Vas-tu perdre ton temps à nous poursuivre ou bien sauver tous ces braves gens qui n’attendent que toi ? Bonne chance, nous saluerons ton copain Batsy pour toi ! De ton côté, dis au cadavre de Lois Lane que je détestais ses articles !
avatar
Renommée : 46

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Dead Or Alive (PV : Flash, Harley Quinn)

le Mar 30 Aoû - 18:17


Flash - Dead Or Alive


Les super-héros n'étaient pas cantonnés à une seule ville. Bien sûr ils avaient leur ville principale, mais quand il s'agit de sauver quelques vies innocentes en plus, et surtout lorsqu'on a le temps, autant en profiter. Et un certain héros dénommé Flash ne manquait pas de temps. Il en avait même à profusion, comme s'il l'arrêtait. Un des avantages de la super vitesse, on ne voit pas le monde comme les autres. Avantage ou défaut, tout dépend de la situation présente. Dans ce cas là, c'était juste censé être une visite de courtoisie envers Superman, ou plutôt Clark Kent comme il aimait le rappeler. Mais on sait tous que les visites de courtoisies ne sont jamais vraiment sans rien de spécial et de "super" chez les Super-héros.
Une explosion assourdissante, au dessus de la rue, face au bâtiment abritant le Daily Planet. Une bombe avait explosé, mais aucune victime n'était à déplorer, et aucun dégât à noter. Superman devait déjà être sur le coup, comme toujours. Un kryptonien aux facultés pouvant faire rougir les plus puissants méta-humains de la Terre.


*Comme toujours, aucun moyen de rendre visite à un ami sans qu'aucun vilain ne gâche tout. Je me demande c'est lequel cette fois-ci. Luthor ? Non bien trop facile à déjouer et pas assez complexe pour une personne de son genre. Bien voyons voir ce qu'il se passe ici.*

Grâce à sa légendaire vitesse de la lumière, Barry Allen était arrivé à Métropolis en seulement quelques secondes. Dévalant les routes à une allure folle et inimaginable. C'est après avoir entendu l'explosion qu'il commença vraiment à se diriger vers le Daily Planet, arrêtant par la même occasion sa visite fortuite de la ville. Il brandit son poing droit et y fit sortir son costume de sa bague. En une micro seconde il l'avait déjà enfilé, prêt à combattre le crime. Dès lors il zigzagua à travers les habitants, sauta par dessus les voitures avec une tranquillité déconcertante. Il était habitué à slalomer à travers la civilisation à grande vitesse, se rendant du coup invisible pour les humains normaux ou ceux dépourvus de vitesse accrue.
Il arriva finalement devant l'immeuble orné de l'emblème du Daily Planet, sorte de grosse boule représentant l'entreprise. S'arrêtant pour observer la zone et la situation, quelques passants l'acclamèrent, d'autres furent surpris de la voir là et le regardèrent avec curiosité. Ce n'est pas tout les jours qu'on peut apercevoir Flash à Métropolis, alors autant en profiter et regarder le super-héros en action. Tout d'un coup, une détonation, une autre, mais différente cette fois. Moins puissante, pas une explosion, plutôt un tir d'un gros calibre. Très gros calibre. Un missile ? Barry leva les yeux en l'air, et ne fut pas surpris de voir une fusée filer droit vers le lieu de travail des journalistes.


-Hoho. C'était pas prévu ça non plus, et je ne vois pas Superman dans le coin, peut être que je devrai m'en occuper pour cette fois.

Et lorsque Flash dit quelque chose, il le fait. Sans attendre, il s'élança de toute sa vitesse contre l'imposant immeuble. Le temps semblait s'être arrêter autour de lui. Les voitures ne bougeaient plus, les oiseaux étaient suspendus dans les airs, et le missile continuait sa course lentement. Très lentement. Barry avait désormais deux solutions. Attendre que l'engin soit presque au contact de l'immeuble pour le désassembler, ou utiliser une plateforme quelconque pour se maintenir en l'air. Au contraire de Superman, Flash ne possédait pas le pouvoir de voler. Mais il était malin, plus qu'il n'y paraissait. Son ascension du Daily Planet le propulsa en l'air. Un hélicoptère passait non loin de l'immeuble, ayant prévu son atterrissage, Barry Allen se posa tranquillement sur une hélice, légèrement en rotation, et s'élança de façon à être projeter sur le missile, puis sur un bâtiment pour ne pas s'écraser au sol.

-Bon alors. Me voilà à hauteur de ce missile. Jolie jouet, il aurait fait pas mal de dégâts s'il avait touché le bâtiment. Donc la charge est conservée dans la tête de la fusée, le reste n'étant composé que de carburant et de combustible pour le faire avancer à cette vitesse. Mais comment ça se démonte déjà ?

Mais les connaissances militaires de Flash étaient limitées, et il n'avait pas penser à prendre un tournevis avec lui. Du coup, démonter quelque chose devenait bien plus difficile. Il aurait pu faire vibrer ses molécules pour le démonter de l'intérieur, mais le temps manquait, il fallait trouver une autre solution. Comme par exemple sortir tout les employés du Daily Planet avant qu'ils ne soient touchés par l'explosion. Une fois terminé son périple dans les airs, Barry atterrit sur un immeuble et élança sa course contre la montre. Il inspecta les moindres pièces de l'habitation et en sortit tout les êtres vivants. Y compris le hamster du bureau 12 au troisième étage.





avatar
Renommée : 232

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Dead Or Alive (PV : Flash, Harley Quinn)

le Lun 5 Sep - 1:35

Il n'y avait pas de doute, s'il y as bien une chose ou les Super-Vilain sont doué c'est bien pour instaurer un climat de chaos et d'anarchie dans les rues de Metropolis.Les habitants avaient beau avoir l'habitude de voir leur ange gardien affronter une armée de psychopathe, le chaos provoquer par une explosion elle, jamais on ne s'y habitue. Les civils courrez dans tous les sens, les voitures était stationné un peu partout, une voiture surprise par l'explosion termina même sa course contre un arbre sur le trottoir. Superman quant à lui, continuer de se concentré à retrouver l'homme qui avait déposé une bombe dans l'enceinte du Daily Planet.

U
n cliquetis parvint jusqu'au oreille de l'homme d'acier, puis une détonation retendit, Superman leva aussitôt les yeux vers le ciel, un missile tiré par la silhouette d'une jeune fille se diriger droit vers le Daily Planet puis le vent commença à s'agiter, en un éclair Flash apparu courant à la vitesse de la lumière, même le kryptonien doté également de la super-vitesse avait du mal à suivre les mouvements de l'éclair rouge. Flash avait comme à son habitude agit à une rapidité plus qu'impressionnante, il entra dans le Daily Planet et se faufiler à toutes vitesses à travers les étages, il sortait un par un ou parfois deux par deux les employés, jusqu'à ce que l'intégralité du bâtiment fut vidé. c'était désormais au tour de Superman de limité les dégâts.


Clark le savait, il était beaucoup trop loin pour dévier le missile de sa trajectoire, par contre, il n'était pas trop tard pour empêcher les quelques débris du building s'écraser sur les civils. Superman s'envola à une vitesse prodigieuse, il s'interposa entre un énorme bloc de pierre et les innocents au sol, il stoppa net la chute du bloc et la reposa doucement au sol. L'homme d'acier se retourna en direction de Flash et esquissa un sourire.


"Merci beaucoup pour ton intervention Flash, sans ton aide je n'aurait sûrement pas pu sauver tous le monde."

Clark est désormais habitué à faire équipe avec Flash ou les autres membres de la ligue, la grande vitesse de Flash permet à Superman de doublé le nombre de civils sauver en urgence, ce qui est extrêmement utile pour le jeune kryptonien. Superman observer la personne qui avait tiré ce missile, les rayons du soleil caché la personne, mais sa silhouette et le chapeau qu'elle porté ne lui était pas inconnu.. La personne se mit à rire à gorge déployer, ce rire ne tromper pas, le soleil pouvait masquer son visage se rire, lui, Clark le reconnaitrait entre mille

H
arley Quinn. L'assistante folle a lier du Joker, c'était donc elle l'auteur de cette vague de panique et d'effroi, l'homme d'acier lança un regard à Flash, apparemment elle était assez bien entouré vu le nombre d'hommes qu'elle avait amené avec elle, malheureusement pour l'Arlequine, ce n'est pas une dizaine de malfrats de seconde zone qui freinerons ne serait-ce qu'une seconde le duo de super-héros. Superman fit signe à Flash de prendre sur la droite, il ne fallait pas laisser s'échapper cette psychopathe, mais apparemment les sous-fifres n'était pas prêt à livrer leur supérieur, ils se placèrent tous en première ligne comme s'ils voulait se sacrifier pour laisser Harley s'échapper.


Dernière édition par Clark Kent le Mer 30 Nov - 8:38, édité 3 fois
avatar
Renommée : 234

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateurhttp://batmanandco.forumgratuit.org/

Re: Dead Or Alive (PV : Flash, Harley Quinn)

le Mar 13 Sep - 13:21
Harley Quinn râlait : un nouveau trouble fête venait de rejoindre Superman, un imbécile dans sa combinaison ridicule. Le Flash était, parait-il, l’homme le plus rapide du monde devant Mr Muscle ! L’arlequine était en mauvaise posture face à ces deux justiciers : c’était vraiment trop injuste ! Heureusement pour elle, le Flash n’était semble-t-il pas en expert en ingénierie, il n’avait pas pu désamorcer son missile. Mais il ne tarderait pas à lui faire payer son geste pourtant ô combien légitime. Pour l’instant, accompagné de Superman, il s’occupait des rescapés qui étaient, malgré l’attaque massive de la jeune femme, très nombreux. Comme pour la narguer le héros en combinaison moulante sauva même un animal de compagnie. Pet’O’Man et les autres membres du Joker’s gang observait la scène avec la même déception que l’arlequine : ils avaient pourtant bien tout fait comme il fallait ! Heureusement que Mister J n’était pas là, il lui aurait tout reproché. L’homme d’acier était maintenant tout près d’eux : les six hommes de Harley se placèrent autour d’elle pour la protéger. Après tout, elle était leur boss par intérim. Superman ne la tuerait surement pas, Flash non plus : c’était des gentils. Mais la perspective de retourner à Arkham n’enchantait pas vraiment la jeune femme : bien sûr, elle y avait plein d’amis, mais son amour était à l’air libre ! Il lui fallait fuir, dès que possible. Pet avait eu la bonne idée de poster un homme en hélicoptère, non loin de là. Ses hommes devaient occuper les deux guignols pendant qu’elle fuyait. Prenant un air de défi, elle lança :

-En garde mes braves ! Faites honneur au gang et ne laissez pas ces idiots vous battre ! Joker président !!!

Sur ce, Harley se retourna et courra en direction de l’hélicoptère, plaqué derrière l’immeuble. Elle ne se retourna pas atterrit sur l’engin dans un grand fracas qui du terroriser le pauvre pilote. En une pirouette, elle s’engouffra dans l’hélicoptère et se munit de la mitraillette qu’elle avait fait déposer là. Sans savoir s’il y avait vraiment quelqu’un à l’avoir suivie, elle tira en l’air deux bonnes minutes avant de refermer prestement la porte de l’engin. S’installant à côté du pilote, elle l’invita à avancer d’une grande claque dans le dos. Il s’exécuta en toussant et fendit le ciel comme un épervier. Ils arrivèrent bientôt au sommet de l’immeuble où un combat faisait rage. Mais Harley avait un dernier coup en réserve : elle ouvrit la fenêtre du côté passager et attrapa le baril de 10 litres planqué dans l’hélico. C’était du pétrole : avec ça, les combattants glisseraient par terre comme des pingouins. Malheureusement, l’arlequine ne serait plus là pour assister au spectacle. Elle déversa le liquide visqueux sur les hommes, héros et vilains et leur lança :

-Amusez-vous bien messieurs ! A très bientôt … peut-être !
avatar
Renommée : 46

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Dead Or Alive (PV : Flash, Harley Quinn)

le Dim 9 Oct - 20:07


Flash - Dead Or Alive


Il était maintenant temps de s’occuper des méchants. C’était comme ça, la plupart du temps : les gentils contre les méchants. Et bien évidemment, les gentils gagnent toujours. Heureusement pour la population innocente d’ailleurs, sinon il ne resterait plus grand monde sur Terre à présent, et même dans les autres univers.
Grâce aux interventions de Superman et de Flash, aucune perte civile n’était à déplorer. Un bon travail d’équipe. L’homme à la super vitesse avait vidé le bâtiment, et le Kryptonien s’était chargé de faire flotter les décombres, évitant ainsi aux civils de se faire écrabouiller comme de vulgaires moucherons. Dès lors, ils se devaient de coincer les supers-vilains. Superman fit signe à Flash de prendre par la droite, ce qu’il avait déjà commencé à faire. Tout chez l’Eclair Rouge bougeait plus vite. Pas seulement ses muscles, mais aussi ses neurones. Là où une personne normale prend quelques secondes pour réfléchir, puis commencer à agir, Flash ne prenait que quelques centièmes de secondes. Utile de penser à une vitesse équivalente de la vitesse de la lumière.
Le groupe de méchants se trouvait sur les toits. Il fallait donc que Barry escalade l’immeuble pour se trouver au même niveau. Rien de plus facile. Un coup de super-vitesse pour figer le temps et courir à la verticale avec autant de facilité que de demander à Dwayne Wade d’effectuer un dunk. Sans perdre un dixième de seconde, Flash s’élança, laissant tout en plan, car bien sûr, personne ne pouvait le suivre.


- Bien. Voilà du travail en plus. Moi qui espérais une journée de repos, je pense que c’est tombé à l’eau.

Si une caméra était capable de filmer Bartholomew Henry Allen gravir un building avec une telle banalité, le monde en serait choqué. Une fois à hauteur du gang, où un groupe de gaillards semblaient prêt à en découdre avec les deux super-héros, Flash prit la tangente pour directement rejoindre l’investigatrice du crime. Une silhouette féminine qui s’échappait non loin, laissant pour assurer sa fuite un groupe de brutes qui n’avaient vraiment aucune chance face au Kryptonien. S’échappant sur la droite à une vitesse que lui seul connait, il partit directement rejoindre Harley Quinn.

- Je te laisse ceux-là Superman. J’espère que tu t’en sortiras, enfin… J’en suis sûr même.

Ce n’est pas sans surprise que le super-héros reconnu Harley Quinn. La terrible seconde du Joker, assez folle pour être tombé amoureuse de lui. Elle se jeta dans son hélicoptère comme un tigre sur sa proie, provoquant terreur et effroi au pilote, avant de sortir une mitraillette et de tirer partout, sans vraiment viser. Enfin un travail pour L’Eclair Rouge, et pourquoi pas le faire en s’amusant. Il récupéra toutes les balles en provenance de l’arme de l’Arlequine, et dessina un smiley géant au grand sourire avec. Mission accompli, un chargeur vidé pour rien, mais c’était surement à cause de l’état psychologique de la dame. Après avoir soulageait ses nerfs avec sa mitraillette, elle tapa dans le dos du pilote pour faire décoller l’engin. Dans les airs, Flash était impuissant, il suivit donc la machine volante qui, bizarrement, retournait sur ses pas. Elle se dirigeait vers l’endroit où Superman s’occupait de flanquer une raclée au groupe de Pet’O’Man, et la super-vilaine y jeta un gros bidon de pétrole.

- Merde ! Je me suis complètement fait avoir sur ce coup… Il me faut quelque secondes pour me libérer de ce liquide, je te rejoins dans quelques instants, il faut que tu la rattrapes Superman !

Mais Harley Quinn sous-estimait l'Homme le plus rapide du monde. Se débarrasser de ce liquide était assez facile pour lui, c'est juste que ça lui demandait un minimum de concentration. Il faut juste qu'il fasse vibrer ses molécules, pour ainsi faire passer la matière à travers lui.

*Tout est dans la concentration, il faut que je fasse le vide dans ma tête, ne pas penser aux filles...*





Invité
Invité

Re: Dead Or Alive (PV : Flash, Harley Quinn)

le Lun 24 Oct - 0:47
[HRP: suite à l'invitation d'Harley et à la permission de Superman, je me joins à vous!]

"Deux têtes valent toujours plus qu'une seule."
- Harvey Dent.

    Il faisait miroiter sa pièce de monnaie entre ses doigts calcinés. Le vent entremêlait les cheveux qui lui restait mais cela ne l'importunait guère. Songeur, Harvey méditait ce qu'on lui avait dit, sur le toit d'un des immeubles voisins de celui du célèbre journal. Le Joker, ou Harley Quinn on ne savait jamais qui dirigeait les opérations, avait décidé d'attaquer le siège du Daily Planet de Metropolis. Harvey n'y voyait pas vraiment l'intérêt pour le clown, mais lui y voyait un bon moyen d'annoncer à la face du monde, et particulièrement de Batman, qu'il était toujours vivant. La maudite chauve-souris allait un jour payer de ne pas l'avoir aider face à Maroni.

      -"Monsieur, nous sommes prêts."


    Tous les hommes de mains d'Harvey portaient une moitié de masque sur leur visage. C'était un moyen pour que Batman sache toujours à qui il avait affaire. À ses hommes, pas aux bouffons du Joker. Envoyant d'un coup de pouce la pièce en l'air, elle atterrit sur le dos de sa main scarifiée. Pile.

      -"Prenez soin de viser l'hélicoptère de mademoiselle Quinn."


    L'homme acquiesça puis tourna les talons. Combattre un groupe c'était banal, mais deux à la fois ça c'était de la trempe de Double-Face. En bas, dans les rues, des camions s'arrêtèrent près des civils rescapés de l'attaque. Des hommes habillés en policier leur demandèrent d'entrer à l'intérieur. On les mènerait à un endroit sûr et on les examinerait pour des possibles chocs post-traumatique ou quelques éraflures pour certains. Huit camions de police partirent alors, quatre dans une direction opposée. Ces policiers étaient, en fait des hommes de Double-Face, mais qui le savait mis à part lui? Tout fonctionnait comme prévu et les deux héros étaient trop occupés avec les hommes du Joker pour se soucier des civils.

    C'était sans doute la préparation de cette opération qui avait été la plus ardue. L'ancien candidat au poste de procureur de Gotham avait dû puiser dans ses contacts parmi les policiers corrompus de la ville, et ils étaient légion, pour "emprunter" les véhicules et les uniformes de la police de Métropolis. Car les ces services travaillaient en étroite collaboration face aux "Super-vilains" comme lui. Bref, avec des gens bien placé et quelques balles tirées, on pouvait tout obtenir dans ce bas monde.

    Pendant ce temps, les bandits d'Harvey, sur le toit avec lui, couvraient l'un d'eux armé d'un lance-missile. Il visa le véhicule de la petite amie du clown et tira vers le rotor de l'hélice. C'était Harvey qui aurait le crédit de cette opération, pas la petite rigolote. Pour sa part, Double-Face continuait d'observer la rue maintenant déserte, la pièce reflétant les rayons du soleil.
avatar
Renommée : 232

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Dead Or Alive (PV : Flash, Harley Quinn)

le Mer 30 Nov - 8:30
Superman - Dead Or Alive.




"Je te laisse ceux-là Superman. J’espère que tu t’en sortiras, enfin… J’en suis sûr même."


Six hommes de main faisaient face à l'homme d'acier, visiblement assez confiant vu la façon qu'ils ont de nargué le gardien de Metropolis. Superman esquissa un léger sourire en coin puis il observa Flash foncé en direction de l'hélicoptère d'Harley Quinn. Flash avait beau être dans la JLA depuis désormais quelques temps il agissait toujours comme un petit garçon en mal d'action, un peu comme un enfant à Noël qui vois une tonne de cadeau devant lui et qui se jette sur le plus gros paquet sans même accorder d'attention aux petits autour de lui.

"Hey l'abruti en collant ! Regarde-nous quand on te parle !" Dit l'un des sous-fifre d'Harley Quinn en pointant un poignard face à lui.

Le kryptonien répliqua avec une voix compatissante

'Dites... Vous ne voulez pas vous rendre sans résisté ? Vous n'avez aucune chance de vous en sortir et sa vous évitera des blessures inutile."

La seule réponse du groupe de malfrats fut de foncer tête baisser en essayant de frapper l'homme d'acier, Clark se décala sur la droite et attrapa l'un des hommes de main par le col puis le souleva et le jeta sur deux autres hommes de main ensuite il apparu à la vitesse de l'éclair devant deux autres bandit puis il les assomma en cognant leurs deux têtes l'une contre l'autre. Il resté désormais un dernier sous-fifre qui balbutiait et marmonné des paroles incompréhensible, il reculé en tremblant et eût le réflexe que TOUS les hommes de main effrayer ont lorsqu'ils font face a Superman, il vida le chargeur de sa mitraillette sur le torse du Kryptonien.

Clark avancé en direction du sous-fifre tandis que les balles ricoché sur son corps, il posa sa main sur le canon de la mitraillette et le tordit. L'homme de main fit un malaise et Superman n'avait même pas besoin de le neutraliser... Décidément, les hommes du Joker épaterons toujours l'homme d'acier...

Alors que Clark s'apprêtait à rejoindre Flash, il entendit une voix venant d'un immeuble voisin, le super-homme vit des hommes portant des moitiés de masque, Clark reconnu l'ancien candidat au poste de procureur à Gotham City, Harvey Dent. Double-Face avait donc, lui aussi, décidé de sévir dans la superbe ville du man of steel ? Sont-ils venu ensemble ou alors tout Gotham a décidé de se rejoindre à Metropolis ? La réponse importé peu au Kryptonien en réalité, ce qui importé était l'homme qui tira un missile en direction de l'hélicoptère d'Harley Quinn.

Clark s'envola pour stopper le missile quand soudain du pétrole lui tomba sur la tête l'aveuglant, Superman tenta de retiré cette substance de ces yeux et lorsqu'il réussi à enfin enlevé le pétrole il était trop tard... Le missile vint heurter l'hélico et une violente explosion retentit dans tout Metropolis, Clark n'en croyait pas ces yeux, il voyait devant ces yeux impuissant l'hélico s'écraser sur le sol sous un draps de flamme...

Spoiler:
Je suis désolé pour l'immense temps de réponse, mon ordi est mort depuis 4 semaines et je n'ai pas pu répondre depuis le temps, j'espère que vous me pardonnerait >.<


avatar
Renommée : 234

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateurhttp://batmanandco.forumgratuit.org/

Re: Dead Or Alive (PV : Flash, Harley Quinn)

le Jeu 15 Mar - 15:48


Harley Quinn Dead or Alive



Harley Quinn se doutait bien que sa fuite ne pourrait pas être si facile. L’hélicoptère avait à peine parcouru quelques mètres que le Flash les poursuivait déjà, à toute vitesse comme à son habitude. Ne voulant pas déclarer forfait si vite, elle brandit son marteau et le jeta avec toute la force qu’il lui restait sur la forme rouge et jaune qui leur fonçait dessus. Le choc fut renforcé par l’extrême vitesse du héros. Celui-ci s’arrêta tout net et l’impact le fit redescendre sur terre. Flash n’était certainement pas blessé, mais sans doute momentanément hors-jeu dans sa poursuite de l’arlequine.

Harley jeta œil sur les combats qui monopolisaient héros et vilains et remarqua sans grande surprise que Double-Face et ses sbires étaient entrés dans la danse. L’ancien procureur n’était évidemment pas venu l’aider, mais plutôt tirer parti de remue ménage qu’elle avait semé : l’enfoiré ! Il voulait vraisemblablement s’en prendre à elle également puisqu’un de ses hommes visait l’hélicoptère avec son lance-roquettes. Harley jeta un œil au contenu de l’engin et repéra une mitraillette qu’elle s’empressa d’empoigner. Visant le tireur et les hommes qui le couvraient, elle leur envoya une rafale de balles, qui, à cause du mouvement de l’appareil les effleurèrent un bon moment avant de les atteindre. Malheureusement, un missile avait tout de même réussi à atteindre le rotor de l’hélico, ce qui la propulsa en dehors de l’appareil avant qu'il ne s’écrase sur le sol, provoquant une énorme explosion.

Harley atterrit avec violence sur le toi d’un building. Se relevant avec difficulté, elle constata l’étendue des dégâts : ses sbires ainsi que ceux de Double-face avaient été battus par Superman. Celui-ci, toujours debout et visiblement sain et sauf, contemplait les flammes provoquées par l’explosion de l’hélicoptère. Il devait penser qu’elle était toujours dedans. Ne souhaitant pas briser cette bienheureuse illusion, l’arlequine se faufila jusqu’à la porte de service du toit et s’engouffra dans l’immeuble en toute discrétion. Elle réussit rapidement à quitter les lieux via les escaliers et la porte de service du rez-de-chaussée. L’arlequine faisait peine à voir dans son costume tout déchiré et ensanglanté, mais les passants qu’elle croisa étaient bien trop occupés à fixer Superman et la pile de vilains qu’il avait vaincus pour la remarquer.

Harley prit le chemin de la maison, jetant avant de partir un dernier regard sur le quartier du Daily News. Elle n’avait peut-être pas réussi à tuer Loïs Lane, mais elle était restée vivante et était morte aux yeux de Superman, ce qui était peut-être le meilleur des camouflages pour un criminel.




FIN DU RP




¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤



Actions RPiques





Points de Vie : Complets
Points de Psychopathe : Complets






Contenu sponsorisé

Re: Dead Or Alive (PV : Flash, Harley Quinn)

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum