Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Invité
Invité

[Review - Film Animé] Batman - Year One

le Ven 6 Jan - 12:24
Batman : Year One

Note 18/20

Bande annonce :


Commentaires : Une perle !!
Parlons d'abord de l'animation en elle même. Bien qu'il faille admettre que les production DC dans ce domaine ont toujours été supérieures à celles de chez marvel, force est d'admettre que supérieure ne veut pas dire forcément très bonne. Et bien voilà qui a changé. Toujours imprégné de la patte DC, dans le style du character design, DC s'envole cette fois vers d'autres cieux. L'animation est toujours fluide, le dessin plus adulte que jamais, et les doublures... Un film à voir en VO sans aucune hésitation tant la pose des voix est parfaite. Le plus notable, à mon sens, reste les expressions de visage, subtiles, jamais caricaturées. C'est un dessin animé pour les grands et ça se voit !!

L'histoire maintenant. Il s'agit d'une adaptation de l'oeuvre de Miller, vous l'aurez compris avec le titre, mais pour une fois c'est une bonne adaptation. Nous assistons à la naissance difficile d'un Batman plus humain que jamais. Et non, il n'a pas eut l'idée de se déguiser en chauve souris en sirotant un coktail dans son jet privé avec Alfred !! Nous noterons la naissance en parallèle d'une Catwoman plus profonde et plus féline que la version que nous connaissions autrefois, doublée par une Erika Dushku (Faith dans Buffy, ou encore l’héroïne de Dollhouse plus récemment) parfaite. De son interprétation il ne ressort qu'une déception, pourquoi Anne Hattaway plutôt qu'elle dans le rôle de la belle Selina dans le prochain film de Nolan.
Mais le film ne traite pas que des tarés en collants. C'est avant tout un parallèle entre la naissance de Batou et l'arrivée de Jim Gordon à Gotham. Un type punit pour sa droiture qui reçoit pour châtiment d'attérir dans la ville la plus corrompue du pays. Le scénario parvient à nous faire découvrir un homme attachant, un modèle qu'on aurait aimé suivre enfant, tout en gardant une part d'ombre sur son passé qui rend le personnage d'autant plus profond.

La bande son maintenant. Et bien là je ferais court. Sans être un chef d'oeuvre elle s'intègre à chaque scène parfaitement, et, fait rare dans les animés, sais se taire quand il faut.

Le seul défaut à mes yeux est que ça s'arrête trop vite. En espérant qu'ils adaptent, à la même sauce, d'autres œuvres majeurs dans l'histoire du chevalier noir.

Un must à voir et à revoir, tout comme son bonus sur Catwoma, court mais intense en action, toujours avec une Erika Dushku parfaite !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum