Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Renommée : 46

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Il y a un temps pour tout.

le Jeu 25 Aoû - 16:10


Flash - Il y a un temps pour tout


Au fil des années, penser à la vitesse du son apprend à être patient. Attendre que les gens répondent et montrent un signe de réaction vis à vis de l'homme le plus rapide du monde. Devoir se concentrer pour ne pas déconnecter, voir son esprit partir ailleurs en quête de vitesse. C'était ainsi le quotidien de Flash, attendre que quelque chose se produise pour pouvoir agir. Lorsque l'on se déplace au dessus de la vitesse de la lumière, sauver le monde n'est pas vraiment compliqué. Mais il y a toujours un hic; ici, c'est les humains normaux. Passer à côté en dépassant la vitesse du son pourrait tuer un homme en bonne santé. Le simple déplacement de l'air peut être fatal. C'est pourquoi il y a une limite, il faut savoir maitriser, se maitriser.

Le bruit d'un coup de feu est maintenant bien connu par le super-héros. Dès qu'un est tiré, dès qu'il l'entend, tout se fige autour de lui. Il peut dès lors empêcher la balle d'atteindre son but, seulement s'il la trouve. C'était d'ailleurs le sujet principal de la situation actuelle. Un coup de feu avait été tiré quelque part dans Keystone-City.


*Je peux empêcher la balle de frapper. Si je la trouve. Allez Allen, n'attends pas d'entendre crier. Trouve-la !*

Une course contre la montre venait de commencer. Barry Allen ne possédait pas les oreilles de Superman, il ne pouvait donc pas être véritablement précis sur la provenance du coup de feu. Son seul moyen d'être vraiment efficace, inspecter les moindre recoins de fond en comble. Scrutant tout les endroits, parfois violant l'intimité des habitants, sans bien sur qu'ils ne se rendent compte du passage du super-héros.
La vitesse, ça peut avoir du bon. En effet, la balle était là, flottant dans l'air, se dirigeant droit dans le dos d'une jeune femme.


*Dans le dos, bravo. Je me demande bien pourquoi ce psychopathe tue pour un simple vol à la tire.*

La balle se trouvait maintenant dans la main de Barry Allen, la jeune femme était sauvée, c'était maintenant au tour du vilain d'aller faire un tour en prison. Sans perdre une seconde et dans une myriade d'éclairs, le bandit se volatilisa, transporter par Flash jusqu'au commissariat. Il y fut déposé, ligoté, une note sur la tête expliquant ses méfaits. Drôle de façon de déposer un criminel, mais les femmes n'attendent pas, et Barry adore les femmes...
En moins d'une seconde, le Sultan de la vitesse était déjà de retour vers l'ancienne victime, n'ayant très probablement rien suivi de la scène, tout comme son agresseur, par "manque" de temps.



-Bonjour à vous. Quelle journée radieuse n'est-ce pas ?







Dernière édition par Flash le Sam 27 Aoû - 14:05, édité 1 fois
Invité
Invité

Re: Il y a un temps pour tout.

le Jeu 25 Aoû - 17:11
-Vous êtes sur qu'il vous en faut plus de 50 Pamella?? Déjà une j'aurai du mal mais...C'est que... c'est une éspéce rare vous savez! Capricieuse et...euuh... Dangereuse. Je ne peux pas les laisser entre toutes les mains... Pas que vos mains ne soient pas délicate mais je veux dire... Je ne peux pas vous laisser ces plantes c'est tout! Soyez raisonnable! Enfin!

La belle poison l'ignore... se penche... Caresses ses douces, les respires. Les admire. Quelle Beauté! Quelle rareté! Son petit coeur d'empoisonneuse s'en trouve déjà tout chamboulé.

- Oui... Mais... Elle sont si belles... Vous vous en occuppez si bien. Dit elle au professeur d'une voix doucereuse en papillonnant des cils. Tandis qu'elle glisse langoureusement son index le long de l'opercule d'une des plantes carnivores geantes.

-Pamella ne touchez pas ces plantes vous allez déclencher....! Pamella ecoutez moi! Touchez pas sinon...

La belle crinière rouge fit volte face, un sourire narquois en coin des lévres pour se retrouver en face à face avec un vieux chauve a la voix chevrotante qui braqué un flingue sur elle:

-Sinon??? Ohhh! Je vois.

Elle soupira...

-Dommage. Vous étiez un exellent chercheur. J'ai beaucoup appris grâce à vous...

Elle esquissa alors un pas vers l'homme... Qui ... Sous l'effet de la panique pressa la détente! Faisant entendre la detonnation fatale. Quand alors une brise tiède puis gelé siffla dérrière elle, puis devant elle, soulevant les juppons de son costume de petite etudiante qu'elle avait revêtu pour rendre visite a son cher maître au passage. Quand alors, un type sorti de nul part
Se trouva planté face à elle, la carrure bombé et les mécaniques huilé et cela... avant même qu'elle ai eu le temps de dire "ouf".
Un regard oblique sur la tenue flamboyante de l'homme lui arracha un sourire. Encore un type qui se prennait pour Batman...
Pourquoi tout le monde voulait il ressemblait à cet oiseau de malheur? Pourquoi ce n'etait jamais elle qui était copié?
Elle pesta en son fort intérieur quand la reflexion de l'homme masqué la sorti de ses rêveries.

-Bonjour à vous. Quelle journée radieuse n'est-ce pas ?

Elle reluqua la musculature... Y'avait pas d'mal a admirer les jolis courbe. Elle immagina alors un personnage de toute pièce et minaudant un max elle se laissa tomber entre les bras de Flash!!!

-oooh ... Si vous saviez comme j'ai eu peur? Mon héro!!! A qui dois je la vie? Lui dit elle en lui envoyant un nuage de spore aphrodisiaque dans le visage.

Invité
Invité

Re: Il y a un temps pour tout.

le Ven 26 Aoû - 16:07


Un réveil haletant, une douloureuse sensation. Éprouver toujours les mêmes tortures, nuit après nuit et rester aussi impuissante... Son cri, ses yeux emplis d'agonie... Ce calvaire devait cesser, Anne-Mari sembla plus faible à son éveil. Ce supplice la dévalorisait mentalement, un jour de plus, encore un baiser, et elle se défera de sa vie, par ses propres mains... Celles qui ont tué son unique petit ami.

Ce fut sur cette hantise qu'elle se mit en marche pour le « Flash Museum ». Simplement pour constater les évolutions du pouvoir du renommé Flash. Elle tentera de traduire cette amélioration pour imaginer les modifications sur sa capacité par la suite.

Cependant, ce qu'elle ne jugea bon de prendre en compte, c'est le fait que chaque mouvement des personnes environnantes dut être minutieusement évité. Même si recouverte avec toute la parcimonie qui l'habita, cette angoisse que de toucher une personne puis la tuer parut plus forte en elle.

Tandis qu'elle s'apprêta à entrer dans le musée, un bruit violent déchira ses oreilles. Un coup de feu tiré siffla l'air en direction d'une plantureuse jeune femme. Mais avant que Malicia n'eut le temps d'inspirer, la balle s'arrêta dans la main de l'imposant Flash. Et en instant, il ligota le médiocre tireur. Puis le moment suivant, il apparut derrière la miraculée. Étrangement souriant, il attendit sans doute les bonnes grâces de la jeune femme, voir plus. Malicia avoua que cette dernière n'était pas mal non plus, mais il ne fallait tout de même pas ternir l'image des super héros.

La voilà qu'elle marcha dans sa direction, une idée saugrenue en tête. De ses mains gantées, elle tapota délicatement le dos de Flash :

« Très impressionnant, vous êtes vraiment incroyable Flash... Je ne sais pas si vous avez le temps, mais je suis une journaliste chargée d'écrire un article sur vous, et j'aimerai réellement que vous m'accordiez du temps pour répondre à mes questions, ça vous dit ? » prononça-t-elle d'une façon suave.

Elle ne sut comment et pourquoi cette fabulation se cria dans son esprit, mais à l'instant présent le point de non-retour fut atteint.

« On fait cela autour d'un café ? » marqua-t-elle d'un sourire charmeur.

Invité
Invité

Re: Il y a un temps pour tout.

le Ven 26 Aoû - 19:24
La sauvageonne etait dans les bras de l'homme à faire son grand cinéma du poussin égaré. Quand elle apperçu par dessus l'epaule de "sa proie" une ombre souple et déliée qui s'approchait d'eux... L'ombre avançait vite... Et les sensibles végetaux du jardin du museum semblait comme "affaiblit" sous les pas de l'harmonieuse silhouette qui approchait. Un phénomène étrange et paniquant... Un phénoméne a laquel elle n'avait jamais été confronté! Hummm... C'est alors qu'elle se rappella pourquoi elle etait là... Finalement il etait l'heure de prendre les spores d'escampettes!

Elle lâcha l'homme et lissa ses vêtement, releva le menton et son regard suave sur lui. Puis prennant un air outré elle décocha a Flash cette phrase acidulée:

"Oh!!! Mais lachez moi éspèce de malotru!"

Puis elle donna un coup sur son poitrail pour le repousser et profiter de la surprise pour "disparaître" dans un nuage de pollen!

(J'sors du rp les gens^^ A plus tard!)
avatar
Renommée : 46

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Il y a un temps pour tout.

le Sam 27 Aoû - 18:35


Flash - Il y a un temps pour tout


Que de femmes. Le Sultan de la vitesse était populaire, surtout dans sa ville, mais que deux femmes s'attroupent déjà, c'était un fait rare pour un héros tel que Flash, qui n'était en rien comparable à la popularité de Superman ou de chevalier noir Batman. Deux super-héros au charisme inégalable, mais là n'était pas la question. Pourquoi la jeune femme devant Barry l'obsédait tellement. Pourquoi n'avait-il qu'elle en tête. Etait-il tombé amoureux d'une femme qu'il connaissait à peine, qui ne lui avait adressé que quelques mots ? Impossible, mais bizarre. D'autant plus que lorsqu'elle décida de partir, l'esprit du super-héros fut tout embrumé, remplit de pensées pour elle.

*Elle ne peut pas partir. Pas me laisser. Que se passe-t-il ? Je...*

Au fur et au mesure que Poison Ivy s'éloignait, les spores qu'elle avait dégagé réduisaient leur effet: l'attirance de Barry pour la jeune et envoutante femme.
Après avoir déposé le vilain, il n'était revenu que pour faire un semblant de connaissance avec une jolie créature, rien de bien sérieux, juste l'habituelle affection pour les femmes du jeune héros.
Sous une certaine forme d'emprise, il n'avait même pas remarquer qu'une autre lui avait tapoté le dos. Mais les paroles de Malicia eurent pour effet de ramener Flash à la réalité. Chose plutôt bonne pour le séducteur en sucre. Dès lors, il se retourna pour faire face à sa prochaine proie et s'empressa de répondre à sa question.


-Je dois avouer que je suis impressionnant. Même Superman ne peut pas aller à ma vitesse. Je suis bien l'être vivant le plus rapide de tout l'univers haha. Et Flash a toujours le temps avec lui. Je vous suis.

Il venait encore de succomber au charme d'une magnifique femme, prêt à presque tout pour la séduire. C'était dans son tempérament, sa manière d'être. Habituellement, Batman le ramenait à la raison, mais il ne se montrait jamais à Keystone-City, laissant libre cours à Flash.





Invité
Invité

Re: Il y a un temps pour tout.

le Sam 5 Nov - 11:36


Charismatique, charmant, complaisant et souriant, voilà les premiers mots qui traversèrent l'esprit de Malicia la première fois qu'elle découvrit le valeureux Flash. C'est donc avec joie qu'elle patienta la réponse de ce dernier... Bien qu'il sembla plus envoûté par la douce colombe qui s'en allait au loin avec volupté. Une croqueuse d'hommes pensa Malicia. Sa démarche suggestive, lascive et si provocante fut la preuve concrète appuyant sa thèse. Enfin il prêta attention à la requête d'Anne-Marie. Elle parcourra les muscles saillants, ses yeux céruléens reflétant son courage, ses dents étincelantes et son sourire charmeur. À ce moment précis, elle désirait plus que tout échanger un langoureux baiser... Le toucher... Laisser ses doigts glisser le long de son visage... La voix de Flash l'éveilla brutalement de cette appétence passagère.

Malheureusement, ses désirs se dissipèrent bien vite devant l'égocentrisme de ce dernier. Imbu de lui-même, il ne parlait de lui qu'à la troisième personne et évoquer sa super rapidité comme étant un symbole divin. Aux yeux de Malicia, Flash fut l'être personnifié de l'arrogance. Puis elle s'imagina présomptueuse et arrogante... Non c'était impossible, ce n'était pas dans sa nature. L'unique réponse que Flash obtint d'elle fut un rictus tailladant son joli minois.

Elle se mit donc à emmener l'apollon au café non loin d'eux. C'est d'une grande évidence qu'ils ne passèrent pas inaperçus. Les femmes semblèrent totalement charmées devant ce bellâtre, et furent toutes éprises d'une jalousie malsaine pour Malicia. Cette dernière n'adressa aucun regard à ses méprisantes groupies, marchant d'un ton nonchalant.

Confortablement installée derrière son café bien chaud, elle fut encline à étancher sa soif de savoir. Pour cela, elle se vêtit d'une fausse identité, d'une fausse motivation ;

« J'ai totalement oublié de me présenter, j'avoue être un peu déboussolé, marcher avec Flash ce n'est pas quotidien... Je suis Mata. »

Elle laissa quelques secondes de silences puis poursuit. Ce nom ? Elle se souvenait d'un cours d'histoire traitant d'une espionne. Et fut charmé par son histoire.

« Et si l'on commençait ? À quel âge avez-vous découvert vos pouvoirs ? Et surtout, de quelle manière ? »

Elle prit une pose à nouveau, mais se tut. Attendant la réponse de son « homologue ».



Contenu sponsorisé

Re: Il y a un temps pour tout.

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum