Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Invité
Invité

Braquage [Bruce]

le Mar 16 Aoû - 16:34
Grand Central est à deux pas, crachant des flots de gens sur les rues de New York qui se hâtent vers leur lieu de travail. Il y a aussi un petit restaurant avec de très bonnes "pancakes" juste à côté. Oh, ce n'est pas Wall Street, mais la petite agence a deux étages ouverts à la clientèle.

Au premier, brochures et bureaux, caché derrière une vitre épaisse; cependant, c'est l'heure de la pause déjeuner, alors tous les employés sont sortis. A l'étage supérieur se trouve un ATM, un bureau de change et les agents qui se chargent des transactions. Les coffres qui sont dans cette banque ne contiennent que peu d'argent, le plus gros étant gardé dans un autre bâtiment qui appartient à la compagnie, plus grand et plus sécurisé. Et, pour finir, il y a le troisième étage. Un ascenseur dans un coin discret, presque caché, permet d'accéder à ce fameux étage V.I.P. Pas de pause pour ceux qui travaillent là : on se relaie pour qu'il y ait toujours quelqu'un de présent pour les urgences. Pas de coffres du tout, les avoirs des ces clients essentiels pour la survie de la banque sont gardés loin, très loin. Le carré VIP est inaccessible a moins qu'un agent à l'intérieur n'active la porte. S’ensuit alors un contrôle d’identification automatisé assez rapide pour vérifier l'identité de celui qui cherche à entrer, qu'il soit employé ou client. Si jamais il ne s'agit pas de l'un des deux, un appel, contenant un code bien spécial, est envoyé au 911. Une vraie petite citadelle au beau milieu d'un petit bureau tout ce qu'il y a de plus normal.

Matthew s'arrête devant la banque, regarde sa montre. Il est 13:49. Il a encore un peu de temps devant lui. Rapidement, il ajuste sa cravate, et entre. L'air climatisé contraste agréablement avec la chaleur épouvantable qui règne à New-York pendant l'été. A droite se trouve une affiche, qui montre un jeune couple devant une maison de banlieue. Un homme la regarde, lui aussi. Il porte un long manteau en cuir ( sans doute un gothique) et porte à la main un sac assez lourd. Il a aussi une casquette des Giants vissée sur son crâne. Matt se détourne, dégouté. Les San Francisco Giants!

Il monte aussitôt les escaliers, voit les guichets ( seuls deux sont ouverts, chacun avec trois personnes qui attendent impatiemment ) puis se dirige vers le côté droit de la salle. Quelques fauteuils en cuir sont rassemblés autour d'une petite table basse. Le décorateur a rajouté quelques plantes en plastiques dans les coins : rien de tout ça n'a de réelle utilité, mais c'est censé faire plus convivial. Matt s'installe sur un fauteuil. Il doit attendre le conseiller ici, qui le fera ensuite monter dans le carré VIP pour discuter tranquillement.

Il est 14:05 et le conseiller n'est toujours pas là.

« Tant pis, c'est sa perte... » grogne le jeune homme avant de se lever. Un gars sort alors de l’ascenseur... Il est bien trop jeune pour être M.Peterson. Matt poursuit donc son chemin hors de la banque. Une fois à l'extérieur, il s'arrête quelques secondes pour s'habituer à la chaleur.

( Un cri, étouffé mais audible pour celui qui sait entendre. )

Matthew s'arrête. Sauf que ce n'est plus Matthew Black. C'est Falcke maintenant. Son costume est dans son attaché-case. Il suffit de se changer, voler discrètement au-dessus du bâtiment. Ce n'est peut-être rien mais...

( Un gars avec un long manteau et une casquette... Un homme qui ne veut pas qu'on voie son visage, est un homme avec un secret. )

Soudain, il comprend. Si il a raison, il n'y a pas de temps à perdre.

( Heureusement qu'il était aussi peu discret... 'Tain, si il avait pas eu cette casquette, Matt aurait vu du premier coup que quelque chose clochait. )

Il doit se changer. Maintenant. Matt marche rapidement vers le restaurant. Tous les serveurs sont occupés, on ne le remarquera pas si il marche jusqu'aux toilettes. Il sent que des clients l'ont remarqué, mais il continue. Dès qu'il y est arrivé, il s'enferme à double tour et commence à se déshabiller. Il met son costume en-dessous de ses vêtements, puis ressort. Un serveur le voit, l'interpelle. Matt l'ignore.

Oh, doux nectar! L'adrénaline fuse, il a l'impression de bouillonner. Il revient devant la banque, s'arrête juste à côté.

( Comment faire pour entrer sans que personne ne finisse par être blessé? )

75/75 PV
300/300 PE
avatar
Renommée : 662

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Braquage [Bruce]

le Mar 16 Aoû - 18:33


Batman - Braquage à l'Américaine


Je détestais New York. A vrai dire, je n'y allais jamais et j'avais toujours quelqu'un à payer pour s'y rendre à ma place. Pourtant, j'avais une bonne raison pour être là aujourd'hui. C'était moi contre Luthor. En jeu ? Un fragment de Kryptonnite. J'avais toujours acheté beaucoup d'art. Tellement que j'avais en possession la moitié des oeuvres exposées au musée de Gotham, si ce n'était les trois quart. J'avais aussi une galerie à New York, à Los Angeles et à San Francisco pour en citer que les américaines. C'était la meilleure couverture pour pouvoir me permettre ce genre d'achat, et justifier ma présence contre Luthor dans l'enchère de ce fragment. Un vieil italien l'avait trouvée et aussitôt mis en vente chez Sotheby's. Très malin de sa part. Il allait maintenant gagner une fortune pour un bout de planète. Il ne restait plus beaucoup de fragments de kryptonnite. La moitié avait été détruit par Superman, l'autre est en la possession de Luthor et en la mienne. Je me faisais un malin plaisir d'accumuler un maximum de minerai vert pour m'assurer de ne jamais regretter mon association avec l'homme de fer. De toute façon, Alfred et Dick sauraient quoi faire s'il devenait incontrôlable.

J'étais là, devant une vulgaire banque. Mes assistants, avocats et comptables avaient préféré que l'acquisition se fasse sur mon compte New Yorkais pour réduire les coûts de transaction et la part imposable de mon retrait. La banque en question allait en plus devoir subir un refinancement de l'état suite à une crise boursière récente. Des détails qui ne m'interessaient que trop peu.

J'entrais dans la banque, et était accueilli en grande pompe. Je subissai l'entregent. Les remarques sur la beauté de mon costume, sur le temps à New York, sur mon jet privé et sur le coût du Kerosène. J'aurais mieux fait de venir en Batplane.

Je monte dans un ascenceur et me dirige vers une salle VIP. Peu de gardes. Pas assez pour le transfert d'argent que j'allais effectuer. Etaient-ils inconscient ? Un système de sécurité rudimentaire, biométrique. Aucune empreinte digitale et signature electronique pour justifier de mon identité. C'était bien New York. Trop de confiance...

Un cri. Je suis très à l'écoute de ce qui m'entoure. Ce n'est pas le cri d'un gamin qu'on éclabousse, d'un jeu. C'est un cri d'effroi. J'entends une rafale. Du 22 long rifle. Rien de grandiose pour mon armure, mais j'étais venu en costume Gucci. Je n'avais aucune chance si je restais ainsi.

Je vois les garde se précipiter vers moi. Ils me donnent un gilet pare balle et semblent mettre en place une routine de protection à la lettre.

Avez vous parlé du transfert d'argent ?

Pourquoi une si petite banque est braquée en plein jour ?


Je suis inquiet, mais je reste calme. Je mesure la distance qui me sépare de chaque issue. En un regard, je sais qu'il faudra que je trouve un moyen de me débarrasser de ma garde rapprochée pour aller me placer à côté de l’ascenseur.

Vous ne me protégerez pas comme ca. J'ai étudié la sécurité pendant une dizaine d'année et vous n'êtes pas sans savoir que le paramilitaire fait partie de mes activités commerciales.

Laissez moi un moment en retrait dans la salle de réunion. Quant à vous, surveillez l'issue. Je vais contacter la police et leur faire un point précis de la situation sur une ligne prioritaire.


Après mon speech, adressé aux gardes et à l'ensemble des individus présents dans cette Zone VIP, je me dirige vers la salle de réunion. J'y avais observé une conduite d'aération, une ouverture vers la fenêtre qui livrait sur un accès au toit. En plus, je pourrais utiliser mon Batscanner et obtenir plus d'informations... Les choses se compliquaient tout de même...

J'allais devoir rester prudent.


¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤



Action 1 : Préparation de piège : +5
Action 2 : Batscanner : +10 Perception





PV : Complets
PE : 20/425







avatar
Renommée : 833

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateurhttp://justiceuniverse.jdrforum.net

Re: Braquage [Bruce]

le Mar 16 Aoû - 23:49
MJ :

Un homme vêtu d'un large manteau sort un fusil à pompe et tire en l'air. Il est rejoint par deux autres hommes portant des fusils d'assaut.

Très vite, ils ouvrent largement la porte de la banque et une camionnette vient s'encastrer dans l'entrée. Un homme en sort et pose une mitraillette lourde au sol. Sans hésiter, il fait feu et tue deux clients.

Deux autres hommes sortent également de la camionnette, lourdement armés.


HRP :

Quatre hommes se dirigent vers l'ascenseur :
► 2 hommes avec un gilet pare-balle et des MP5
► 1 homme sans gilet avec un Fusil à Bombe
► 1 homme sans gilet avec un Fusil d'assaut.

► 1 homme reste dans la pièce principale : un Fusil d'assaut sans gilet.
► 1 homme contrôle l'extérieur avec une mitraillette lourde, sans gilet pare-balle.
Invité
Invité

Re: Braquage [Bruce]

le Mer 17 Aoû - 1:07
( Comment faire pour entrer sans que personne ne finisse par être blessé? )

Il faut voler, monter sur le toit. Mais on est dans un quartier plutôt peuplé, et si je le fais sans précaution, on me verra rapidement et alors, adieu la discrétion. En même temps, on ne regarde pas dans ma direction. D'accord... J'inspire, j'expire, histoire de calmer mes nerfs. La foule se déverse sur les rues comme une marée montante, qui envahit peu à peu le sable... Enlever mon pantalon sera compliqué, surtout en pleine rue, mais je peux toujours mettre mon masque. Un problème se pose alors, celui de la mobilité ( et de l'image : je veux pas être connu comme "super employé-de-bureau-man )

Enfin, c'est si je veux vraiment aller sur le toit. Au final, je ne sais pas ce qui s'y trouve. S'il n'y a rien qui soit facile d'accès, je suis dans le pétrin. Non, décidément, ce n'est pas la bonne solution. Et la porte? C'est plus simple, plus rapide... Il n'y a personne à l'étage supérieur. Mais sont-ils bêtes au point de laisser la porte ouverte?

( C'est une porte automatique. Ils ne peuvent pas la fermer à moins de bidouiller l'électricité. )

Oups. Pas besoin pour eux de fermer la porte. Je m'éloigne, vite. On l'entendait déjà au loin venir. Je ne pensais juste pas que ça venait dans ma direction. Deux gars sont descendus dans l'étage inférieur, et maintiennent la porte ouverte. L'un de leurs complices, qui conduit une camionnette ( d'une façon brusque et dangereuse, le pied sur le champignon, il ne doit pas craindre les PVs ), vient se placer de façon à occuper toute l'entrée. Bon bon bon. J'entends une mitraillette entrer en action, et des cris. Mon sang se glace. Non... Si. La porte de la camionnette s'ouvre, et deux gars en sortent. Il n'a pas de gilet, mais une mitraillette assez impressionnante.

D'accord, s'ils veulent se la jouer comme ça. Je cours, je tourne sur Park Avenue pour ne pas être vu, je m'arrête, et je me lance. Comme ça, d'une simple poussée sur mes jambes, je m'envole dans les airs, jusqu'à être au ras des toits. Avec toute la commotion, on ne me remarquera pas vraiment. Je m'arrête au-dessus du bâtiment qui fait le coin et me déshabille comme un forcené. Je me retrouve en costume, avec un petit holster pour mon Beretta M9. Il est vaguement chargé, mais je suis pas sûr de toucher si je tire avec. Et puis... j'ai pas vraiment envie de leur tirer dessus. Quoi que, ce n'est pas comme s'ils avaient des scrupules. Mais tirer sur quelqu'un, c'est franchir une ligne invisible que je ne suis pas prêt de franchir.

Je vole jusqu'au dessus du bâtiment, en faisant bien attention à prendre mon temps. Je dois d'abord virer ce gars-là en toute discrétion. Pas besoin d'être trop subtil, il suffit de bien lui faire mal, puis de passer en mode ninja. Je m'arrête sur le toit de la banque. De là, je peux le neutraliser facilement. Il suffit de plonger, le mettre K.O. et de passer au suivant. Je sens une sueur glacée couler le long de mon dos. Pour l'instant, attendre...

Une attente insupportable quand on sait qu'ils ont tiré sur des civils sans remords. C'est d'ailleurs assez injuste, car je me sens coupable de ne pas avoir agi plus vite. Il portait un long manteau et une casquette, difficile de faire plus repérable! C'est ce que je me répète depuis le coups de feu, mais ça marche pas vraiment. Concentre-toi. Si tu foires maintenant, tu seras ridicule mais aussi trop mort pour te ronger les freins.

Concentration et attente, les deux maîtres mots pour une bonne pêche...


Actions (2)
◘ Activation de vol ( +5PE par action )
◘ Fondre sur sa proie ( 20+5 PE, pour arriver plus vite vers la banque )

75/75 PV
275/300 PE
avatar
Renommée : 833

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateurhttp://justiceuniverse.jdrforum.net

Re: Braquage [Bruce]

le Mer 17 Aoû - 10:33
MJ :

Falcke > Tu es arrivé au dessus de la banque. Sur le toit, tu vois une porte verrouillée. Tu te doutes qu'il sera impossible de passer par là. Tu vois soudainement une fenêtre, avec des types plutôt préoccupés à l'intérieur. Peut être pourra tu entrer en leur demandant de t'ouvrir. Mais avec ton arme, ils peuvent te prendre pour un criminel : à toi de te présenter comme un Héros.

Bruce > Tu peux utiliser ton communicateur pour appeler la Batmobile depuis le hangar de l'aéroport et mettre un costume non renforcé (la mission sera un peu difficile sans ça). La Batmobile mettra quatre tours pour arriver.

Les quatre hommes sont entrés dans l'ascenseur. Ils ont obtenu un pass auprès d'un employé et sont entrain de monter. Le temps passe donc très rapidement.
    ► 1 hommes avec un gilet pare-balle et des MP5
    ► 1 hommes avec un gilet pare-balle et des MP5
    ► 1 homme sans gilet avec un Fusil à pompe.
    ► 1 homme sans gilet avec un Fusil d'assaut.


D'ici deux tours, ils seront arrivés. Falcke et Bruce avez donc deux tours pour trouver des solutions, vous préparer à leur assaut.


Dans la salle principale :
► 1 homme reste dans la pièce principale : un Fusil d'assaut sans gilet.
► 1 homme contrôle l'extérieur avec une mitraillette lourde, sans gilet pare-balle.
avatar
Renommée : 662

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Braquage [Bruce]

le Mer 17 Aoû - 14:16


Batman - Braquage à l'Américaine


La banque était décidément braquée. Je n'allais pas perdre de temps à croire dans une sécurité probablement trop approximative. J'allais encore moins risquer de les laisser me tuer au passage : ils avaient tiré. Ils semblaient donc prêts à tout. Grâce à mon communicateur, je fais appel à la Batmobile, puis demande un point à Oracle. J'allais agir en deux temps : tout d'abord, me mettre à couvert. Attendre que le Batjet arrive pour m'y engouffrer et mettre mon costume d'urgence. Pendant ce temps, ne pas jouer les héros. Du moins, pas tant que je pouvais l'éviter.

Oracle, un point sur la situation. Combien sont ils, et comment sont ils équipés ?


Elle me fait un point rapide, et me permet rapidement de comprendre que les gardes vont se faire totalement anihiler à la vue de leur équipement. Il fait jour, mai pas le temps de couvrir les fenêtres. Créer un fumigène artificiel paraissait une solution envisageable pour semer le chaos et permettre une série d'attaques surprise.

Selon Oracle, quatre d'entre eux s'approchaient de l'ascenceur qui menait à la zone VIP. Je devais donc agir rapidement. Le but était de temporiser. Nous n'étions qu'au deuxième étage. Je pouvais toujours sauter et rejoindre le Batjet en vol stationnaire. J'en profitrai alors pour pour revêtir un costume d'urgence. Ceux que je revêt quand un combat dure trop et que l'état de mon costume met en danger mon identité... J'allais surtout récupérer ma ceinture et mes équipements de combat. Ils allaient me permettre de régler le problème très rapidement, et de réduire au maximum les pertes humaines. Mon Batjet allait bien plus vite que la Batmobile, et je pouvais la configurer en mode furtif depuis le communicateur.

Une fois changé et prêt, ils ne verront rien venir...

Mais avant cela, il fallait survivre. Mon plan étant clair : ouvrir une fenêtre, en indiquer les coordonnées à mon jet, et rester caché et attendre mon Batjet. Pathétique, mais cela me donnera énormément de temps.




¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤



Action 1 : Dissimulation : +5
Action 2 : Communicateur - Batjet - Tour 1/4





PV : Complets
PE : 20/425







Invité
Invité

Re: Braquage [Bruce]

le Ven 19 Aoû - 0:02
Depuis le toit, je vois ma cible. Un gars en cagoule, avec le long manteau que portent ceux de son groupe. Il ne semble pas porter de gilet pare-balle, depuis le peu qu'on voit à travers son long imper. Revenons au toit. D'abord, réfléchir, puis bastonner. Il y a une porte, mais elle est de toute évidence lourdement blindée. Je ne tiens pas à me déboîter l'épaule en tapant dessus ( et ce pour arriver à rien! ).

Je fais le tour rapidement du toit. En me penchant un peu je vois une fenêtre, et, comme par miracle, des gens. Je ne les vois pas très bien, mais j'ai pas envie de me farcir toute la bande de criminels tout seul. Avec un peu de chance, l'un d'entre eux saura utiliser mon flingue. Il y a des gardes de sécurités à cet étage, non? Probablement. Dans ce cas, je suis bien tombé.

Je me laisse filer le long du mur jusqu'à arriver devant la fenêtre. Une fois devant, je fais signe devant le carreau. Pendant un moment, j'ai failli frapper, comble de l'inconscience. Je peux pas parler non plus : à moins de hausser la voix, on ne m'entendrait pas à travers le verre. Je gesticule donc, fais signe de haut en bas que je vole, et montre le bâtiment d'à côté. Puis je pointe mon pistolet, et le fourgon. Maudite fenêtre... Impossible de l'ouvrir à l'extérieur.

Dans un dernier vague espoir, je fais semblant, avec mes doigts, de porter quelqu'un dans les airs, et pointe une fois de plus le bâtiment d'à côté...

J'espère qu'ils comprendront que je peux évacuer les civils et que je ne suis pas un Vilain. Le contraire serait pour le moins... décevant.

Mon plan? J'en ai pas. Je suppose que je vais improviser. Soit je fais comme prévu et je m'occupe de l'extérieur d'abord, soit je me débarrasse de tout ce qui traîne à l'intérieur. Ils ont cependant l'air un tantinet trop nombreux pour moi... Enfin, on verra bien le moment venu.


Action (1)
◘ Vol (+5PE/action)

75/75 PV
275/300 PE
avatar
Renommée : 833

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateurhttp://justiceuniverse.jdrforum.net

Re: Braquage [Bruce]

le Dim 21 Aoû - 18:05
MJ :

Falcke > Tu es remarqué par les gens à l'intérieur du bâtiment. Ils s'approchent de toi, un peu apeurés mais comprennent que tu veux les aider.
Avec ta force réduite, tu dois choisir une personne que tu peux emmener au sol.
Cela te coûtera deux actions.


Bruce > Tu restes cacher. Ton niveau d'Astuce dépasse celui des autres, tu n'es donc pas remarqué par les personnages présents.






Les quatre hommes sont toujours dans l'ascenseur.

Au prochain tour, il seront là !

    ► 1 hommes avec un gilet pare-balle et des MP5
    ► 1 hommes avec un gilet pare-balle et des MP5
    ► 1 homme sans gilet avec un Fusil à pompe.
    ► 1 homme sans gilet avec un Fusil d'assaut.






¤
avatar
Renommée : 662

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Braquage [Bruce]

le Dim 21 Aoû - 18:06


Batman - Braquage à l'Américaine


Je planifie les choses, constamment. Ce mode de pensée me poursuivait depuis toujours. J'avais déjà analysé les calibres utilisés, les issues existantes. Si cela ne tenait qu'à moi, je pouvais amplement m'enfuir en utilisant les rebords de fenêtre pour descendre au rez de chaussé. Mais utiliser le Batjet allait optimiser mon accès aérien à la banque et la prise du contrôle des lieux une fois sous mon costume.

Toutes les potentialités avaient déjà été analysées : aucun preneur d'otage ne tue les employés de façon gratuite, excepté s'ils savent exactement ce qu'ils veulent et ce qu'ils font. Tuer de sang froid doit se faire avec un objectif précis. Toutefois, le nombre de coup de feu présageait probablement de salves en l'air, excepté les premières qui ont semblé trop appuyées : ils avaient probablement tiré sur les clients de la banque.

Soudain, je remarque peu à peu la présence d'un homme costumé, devant la fenêtre de la banque. Je remarque un neuf millimètre, un vol stationnaire qui traduit une relative maîtrise de ses capacités. Il ne me voit toutefois pas. Il semble faire signe aux employés et leur expliquer qu'il pouvait les amener ailleurs. Son pouvoir de vol allait pouvoir être très utile.

Il me restait peu de temps à attendre, et ma couverture était en danger avec ce type volant. S'il me voyait sauter dans le Batjet, mon identité allait donc être mise en danger. Ils allaient pouvoir procéder par élimination et savoir que j'étais présent dans la banque ce jour là. Je pouvais toujours contrôler le Batjet pour feindre ma présence à l'intérieur, mais c'était une perte de temps qu'il allait falloir éviter par dessus tout.

J'allais finalement devoir rester caché, mais amener ce super à être remarqué par les membres de la sécurité pour qu'il s'occupe d'eux et me laisse le temps de rentrer dans mon jet. Heureusement, le super fit signe par lui même aux gardes qui le remarquèrent rapidement...

Mon plan allait peut être finalement se dérouler sans accrocs.



¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤



Action 1 : Dissimulation +5
Action 2 : Repos (Regen)

Batjet - Tour 2/4





PV : Complets
PE : Complets







Invité
Invité

Re: Braquage [Bruce]

le Lun 22 Aoû - 10:00
Les hommes s'approchent de la vitre, intrigué. Ils semblent comprendre que je ne suis pas un ennemi. L'un d'entre eux, lentement et avec beaucoup de précautions, ouvre la fenêtre. Je lui fais signe d'approcher, mais il semble avoir peur. On est pourtant pas aussi haut que ça.

Dépêchez-vous.

J'ai essayé de ne pas être sec mais plutôt conciliant, sympathique... Ça n'a pas bien marché. Tant pis. Je suis nerveux. C'est à cet étage que se trouve tout l'argent, c'est ici qu'ils vont venir. Ils ont déjà tiré plusieurs fois, et je n'ai pas l'impression qu'ils vont faire dans la dentelle. Je l'agrippe par la taille puis hésite. Où le mettre? Comment le tenir? Il gigote déjà, et si je le mets en bas, il risque de tomber ( mais je pourrais toujours tenter de le rattraper ). Si je le mets en haut j'aurais l'air ridicule. Le bas donc.

Je le tiens serré contre moi pour éviter qu'il ne m'échappe, et j'avance vers le bâtiment qui est de l'autre côté. Un rapide calcul numérique m'apprends que ce sera le seul que je pourrais sauver. Le temps que j'arrive sur le toit, il sera déjà trop tard. Une autre solution?

Les plafonds sont hauts ici, pour donner une impression de grandeur. Aussi, les deux premiers étages sont aussi hauts que quatre étages de bureau. Sauter ( pour eux du moins ) est hors de question. Ils vont devoir coopérer et se débrouiller pour survivre. Et la fermer, aussi. Ils doivent refermer la fenêtre (ils ne le feront pas, ils comptent encore sur moi) et se préparer à les recevoir pacifiquement. Il me faut un nouveau plan, vite. D'abord, finir la traversée. Je commence à ma fatiguer à force de le porter. Par chance, mon passager est très calme et tout se passe bien.

Finalement, j'arrive sur le toit, le épaules et tous les muscles d'avant-bras ( sans parler du dos ) en feu.

"Ok. Vous allez rester ici, bien caché d'accord?" Il acquiesce, trop sous le choc de parler. "Quand à moi, je vais..." Je vais... D'abord me planquer ici du mieux que je peux, puis je retourne sur l'immeuble. Je devrais m'en débarrasser subtilement. Je n'ai pas vraiment d'idées subtiles pour l'instant. Tant pis. Je me cache donc avec le banquier, et on attend.

Action (2)
◘ Vol (transport de passager, +5PE/action)

75/75 PV
275/300 PE
avatar
Renommée : 833

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateurhttp://justiceuniverse.jdrforum.net

Re: Braquage [Bruce]

le Mer 24 Aoû - 11:11
MJ :




Un long silence suit l'ouverture de l'ascenseur. On peut voir les quatre hommes, arme d'épaule aux mains, tenant en joue les pauvres gardiens qui espéraient que Falcke les sortirait de là.

Du coup, les voila totalement inutile, pris au dépourvu, et levant les mains en implorant qu'on ne les tue pas.

Ils n'étaient pas formés à ca. La banque était minable, et l'attaque trop violente pour que le protocole soit appliqué. Il aurait fallu condamner l'accès à la salle VIP, verrouillé les guichets pour ne pas prendre en otage un quelconque employé, et tout un tas de choses qui auraient pu arrêter dix fois la prise d'otage.

Pourtant, lorsque vous comparez théorie et pratique, vous vous rendez souvent compte qu'on perd beaucoup ses moyens lorsqu'on fait face à un danger véritable, surtout quand celui ci tire dans le tas sans pitié.

Ils s'approchent. Leurs visages sont immondes, déformés et sans expressions. Cela explique les nombreux hurlements, les balles qui fusent dans l'impossibilité de rester silencieux.

Rapidement, ils mettent tout le monde à terre et jettent les fusils au loin. L'un des preneur en otage regarde par la fenêtre, comme pour s'assurer qu'il n'y à rien à déclarer. Très vite, tous commencent à mettre en joue ce qui ressemble au patron de la banque :

    C'est toi le responsable ?
    Responsable de quoi ? Je n'ai rien fait par pitié.
    *Coup de crosse sur le haut du crâne*
    Le responsable de la banque, pauvre taré. C'est toi ?!


La pression et la tension sont à leur paroxysme. L'homme tremblotte et indique son badge de Responsable clientèle caché sous son costume trois pièces.

A cet instant, les deux héros sont dans une impasse :



¤



Falcke > Tu peux rester sur le toit et envisager une nouvelle solution. Tu peux foncer dans le tas dans l'étage VIP ? Tu peux descendre au rez de chaussée pour t'occuper des deux types.

Bruce > Tu restes caché aux yeux des braqueurs. Toutefois, tu remarques rapidement une chose. Lance autant de dés que ton Esprit/10.



¤



Bilan :

    ► 1 hommes avec un gilet pare-balle et des MP5
    ► 1 hommes avec un gilet pare-balle et des MP5
    ► 1 homme sans gilet avec un Fusil à pompe.
    ► 1 homme sans gilet avec un Fusil d'assaut.






¤
avatar
Renommée : 662

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Braquage [Bruce]

le Mer 24 Aoû - 11:13
Jet de Dé : de Perception





¤


avatar
Renommée : 833

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateurhttp://justiceuniverse.jdrforum.net

Re: Braquage [Bruce]

le Mer 24 Aoû - 11:13
Le membre 'Bruce Wayne' a effectué l'action suivante : Destinée

'Dés de Réussite' :

Résultat :
avatar
Renommée : 833

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateurhttp://justiceuniverse.jdrforum.net

Re: Braquage [Bruce]

le Mer 24 Aoû - 11:33
MJ :



Bruce > Tu remarques que leurs visages ne sont pas les leurs... Des traces de sang, ce sont de vrais visages qui ont été collés sur chacun des braqueurs.

Des sans visages, d'une certaine façon. Tu remarque un tatouage sur le cou d'un des braqueurs : les Bright Angels de Blackgate. Tu réalises qu'ils viennent de Gotham, et qu'ils s'agit très probablement d'hommes de main de Black Mask. Ils sont probablement manipulés par un gaz du chapelier fou, et seront sans pitié.

Au prochain tour, ton Batjet arrive.



¤



Bilan :

    ► 1 hommes avec un gilet pare-balle et des MP5
    ► 1 hommes avec un gilet pare-balle et des MP5
    ► 1 homme sans gilet avec un Fusil à pompe.
    ► 1 homme sans gilet avec un Fusil d'assaut.






¤
avatar
Renommée : 662

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Braquage [Bruce]

le Mer 24 Aoû - 11:48


Batman - Braquage à l'Américaine


J'ai étudié avec les moines tibétains. J'ai suivi l'entrainement rigoureux des Koubous africains. Je connais l'art de la Guilde des Assassins. J'étais donc capable de totalement disparaître, avoir autant d'importance et d'incidence dans le paysage qu'un grain de poussière... Partant de là, je pouvais analyser la situation et comprendre ce qui se tramait ici... Je m'étais dissimulé sous un bureau, et placé dans un angle mort qui me permettait de ne pas du tout exister. Mon énergie était sous contrôle, empêchant les plus instinctifs d'entre eux de me sentir. Mon rythme cardiaque très lent allait de paire avec la surprise de noter leurs visages...

Comme des Serial Killers, ils avaient collé des masques formés à partir de peaux humaine. Je reconnais très vite un tatouage, membre d'un gang formé depuis le quartier moyenne sécurité de Blackgate. Je sentais que les choses prenaient peu à peu forme. Une information sur ma transaction avait définitivement filtré. Et à en voir le style, la violence, j'étais surement face aux hommes de main de Black Mask.

J'avais alors carte blanche. Je pouvais agir sans la moindre retenue ou pitié. J'allais écraser tous ceux qui me gêneront et parvenir à la porte de sortie, et revenir en force et sauver un maximum de citoyens. Emporter un ou deux braqueur avec moi et procéder à un interrogatoire musclé. A bout de bras, devant le vide d'un building.

Je n'étais pas à Gotham, mais ce n'était pas un problème.



¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤



Action 1 : Préparation d'attaque surprise +5

Batjet - Tour 3/4





PV : Complets
PE : Complets







Invité
Invité

Re: Braquage [Bruce]

le Jeu 25 Aoû - 0:39
Je me terre. Du peu que je vois, des gens entrent dans l’ascenseur. Ils m'ont l'air de terroriser le personnel. D'un côté, c'est mal, de l'autre je ne peux rien faire pour l'instant. Remarque... Je sors mon pistolet, vise l'une des fenêtres, celle qui donne sur les ascenseurs... Non. Si? Allez. Je tire. Je ne prends pas le temps de vérifier si j'ai touché ma cible, si ils sont distraits... Je me tourne vers le gars que j'ai sauvé. C'est bon, il est silencieux.

Je rampe lentement vers l'autre côté du toit. Nous étions proches de la rue, là, j'entre vers le cœur du block. Je reste concentré. Les banquiers sont-ils sains et saufs? Que font les autres? Je suis désormais arrivé là où je voulais être. Je vois le bâtiment légèrement de haut, et peux rapidement atteindre le côté opposé à la rue. Un bon emplacement qui ne me permet pas de faire grand chose pour l'instant.

Je vais attendre que ça se tasse, profiter de la confusion que j'ai créé pour voler jusqu'à l'angle mort, le coin du bâtiment, avant des les attaquer plus concrètement. Faudra ruser, mais ce sera pour plus tard. Là, je me planque. J'espère que j'ai blessé personne du personnel. Ça serait bête, alors que ce n'était qu'une diversion...

Mon prochain mouvement sera sans doute de profiter de la confusion pour attaquer l'un des gars du rez-de-chaussée. Ils s'attendent à un tireur à pied, pas à un "super" volant, ce qui me donne un avantage net.

Les gens ne pensent jamais à regarder en haut - je sais de quoi je parle.

Action (1)
  • Tir (Beretta M9 | 9mm Parabellum | reste 14 coups) sur vitre la plus proche de l’ascenseur


75/75 PV
275/300 PE
avatar
Renommée : 833

Fiche RPG
Santé:
0/0  (0/0)
Endurance:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateurhttp://justiceuniverse.jdrforum.net

Re: Braquage [Bruce]

le Lun 10 Oct - 15:53
MJ:
Allez, on se bouge le fion. Une réponse très très longue, vraiment désolé...

J'espère que ca ne t'empêchera pas de rep ! :p
Porté par une chance hors du commun des mortels, Falcke et son tir firent mouche. Très vite, un des hommes de main se tint l'oreille en se demandant ce qui s'était passé. Ses alliés le regardèrent, le regard comme figé par un instant incompréhensible et hors du temps. Une balle venait de le frôler et s'était logée sur un mur juste derrière eux.

On pouvait se demander comment la balle était rentrée, comment l'homme au fusil d'assaut avait bien pu recevoir la balle dans l'oreille sur une trajectoire très difficile à anticiper et gérer. Hors Deadshot ou Deathstroke, difficile de faire aussi bien volontairement.

Forcément, tous les hommes paniquent. Chacun tient son arme, se baisse, se tiennent prêt à faire feu. Sans le vouloir, Falcke venait de mettre les braqueurs dans un état de panique et de colère extrême. Il allait devoir gérer les braqueurs du bas, laissant à Bruce Wayne le soin de sauver tous les banquier de l'étage VIP devenus des cibles mouvantes devant quatre braqueurs fous et déterminés à aller jusqu'au bout et l'un d'entre eux, totalement déboussolé et l'oreille explosée.

De toute façon manipulés par les gazs du chapelier fou, et en prisonnier de Blackgate, il n'y avait aucun regret à avoir. Pourtant, il allait falloir agir très vite.

MJ:
Falcke
Ton action donne à ton équipe un bonus de +10 en Astuce dans le cadre d'une attaque surprise. Tu peux en profiter pour frapper une cible au choix d'un coup inesquivable (par surprise), profitant du vol pour te déplacer facilement dans la zone de combat.

Bruce
Ton avion est là ! Tu peux donc sauter dedans et disposer de ton ton arsenal directement. On peut estimer que cette action (changement de fringue) sera RPique pour dynamiser la mission.
Contenu sponsorisé

Re: Braquage [Bruce]

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum